Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

rss

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Cazotte Jacques
1719-1792

Né le 7 octobre 1719 à Dijon, mort le 25 septembre 1792.

Écrivain, connu pour ses contes.

Il suit ses études secondaires au collège jésuite des Godrans de Dijon, où il se lie d"amitié avec Antoine Bret et Jean-François Rameau, le neveu de Jean-Philippe Rameau. Il est bachelier en 1739.

En 1740, il est avocat à la cour.

Présenté au comte de Maurepas, ministre de la Marine, il est admis à suivre un stage pour devenir officier civil.

Il publie en 1741, La patte du chat, 1742, Les mille et une fadaises.

En 1743, il est écrivain ordinaire de la Marine (comptabilité et surveillance des travaux), au Havre, à Brest, à Rochefort.

En 1747, il est contrôleur de la Marine aux îles du Vent, il embarque pour la Martinique, il est de retour à Paris en 1752.

Il embarque à nouveau pour la Martinique, en 1754, revient à Paris en 1759, après avoir été accusé de corruption : il avait amassé une fortune aux sources obscures. Il publie Mémoire sur la Martinique. À Paris, la Compagnie de Jésus refuse la lettre de change émise par les jésuites de la Martinique pour l'achat de ses biens.

En 1760, il hérite d'un vaste domaine à Pierry, vers Epernay. Il se lie d'amitié avec Restif de la Bretonne, Sedaine, Piron.

Il publie en 1763, Olivier d'après le Roland Furieux de l'Arioste, en 1771, Lord Impromptu, en 1772, Le Diable amoureux, en 1778, Rachel ou la belle juive.

En 1789, attaque violemment la Révolution française, en 1792, sa correspondance anti-révolutionnaire est découverte, il est condamné à mort et exécuté.

Écrits relatifs à la musique

La guerre de l'opéra. Lettre écrite à une Dame en province; par quelqu'un qui n'est ni d'un coin ni d'un autre (parfois attribué à L. de Cahusac)

Observations sur la lettre de J. J. Rousseau au sujet de la musique françoise

La nouvelle Ramëide, poème, revu, corrigé, et presque refondu par M. Rameau, fils et neveu de deux grands hommes qu'il ne fera pas revivre



Bibliographie

BARTHELEMY MAURICE, Les deux interventions de Jacques Cazotte dans la Querelle des Bouffons. Recherches sur la musique française (8), Paris, A. et J. Picard 1968.

BOTTACIN ANALISA, Jacques Cazotte et la Querelle des Bouffons. Este, Zielo 1991.

CASTEX C., Le conte fantastique en France. Paris, Corti 1951.

DE NERVAL GÉRARD [GÉRARD LABRUNIE] (1880-1855), Cazotte. Dans « Les illuminés » (1), Garnier 1958.

DECOTE GEORGES, Article Cazotte. Dans « l'Histoire Littéraire de la France » (III), Paris, Éditions Sociales 1969.

MAX MILNER, Le diable dans la littérature française, de Cazotte à Baudelaire. Paris, corti 1960.

Procès de J. Cazotte, condamné à mort par le Tribunal Criminel di 17 août 1792, pour avoir écrit des lettres à M. Laporte intendant de la liste civile: avec des détails authentiques sur sa détention. Paris, Hedde v. 1797.

RIEGER DIETMAR, Jacques Cazotte. Ein Beitrag zur erzählende Litteratur d. 18. Jahrhunderts. Heidelberg, C. Winter 1969

SHAW EDWARD PEASE (*1911), Jacques Cazotte. Harvard University Press 1942.

TRINTZIUS RENÉ (1898-1953), Jacques Cazotte ou le XVIIIe siècle inconnu. Paris, Mercure de France 1944.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-21 mai 2020
© Musicologie.org


À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

Jeudi 21 Mai, 2020