Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Gilles Binchois
v. 1400 - 1460

Né à certainement à Mons, vers 1400 ; mort à Soignies, le 20 septembre 1460.

Son père Jean de Binch (Johannes de Binche, peut-être mort en 1425)  et sa mère Jeanne (Johanna, née Paulouche, peut-être morte en 1426) sont des bourgeois de Mons. Son père est conseiller du duc Guillaume IV de Hainault, et à partir de 1417, de sa fille Jacqueline de Bavière. Il a fait ériger une chapelle dans l'église de Saint-Germain et commander des messes à sa mémoire. Il est aussi conseiller à l'église Sainte-Waudru de Mons.

Gilles Binchois, Amours mercy, Ensemble Gilles Binchois sous la direction de Dominique Vellard.

On ne sait rien de sa première éducation musicale. Les documents mentionnent qu'il tient l'orgue de Sainte-Waudru à partir du 8 décembre 1419. Le 28 juillet 1423, il paie un privilège à la ville de Mons, pour aller s'installer à Lille.

la Déploration sur la mort de Binchois d'Ockeghem peut laisser supposer qu'il a été soldat (chevalier ? : De honnorable mondanité)

En sa jonesse fut soudart
De honnorable mondanité,
Puis a esleu la milleur part,
Servant Dieu en humilité...

Un récit de 1427, sous la plume d'un certain Guillaume Benoit, dévoile qu'en 1424, le duc de Suffolk lui commande un rondeau (Ainsi que a la foiz m'y souvient), et qu'en 1425, il aurait pris le parti du duc de Bourgogne contre le duc de Gloucester dans une dispute concernant deux serviteurs normands de William La Pole, duc de Suffolk.

À la fin des années 1420, il est à la chapelle de la cour de Bourgogne (les comptes entre 1419 et 1436 sont introuvables). Il compose un motet  (Nove cantum melodie) pour le baptême du prince Antoine de Bourgogne (1430-1431) le 18 janvier 1431. Le texte nomme les 19 choristes de la chapelle dont Binchois lui-même. La liste de 1436 le place comme 5e chapelain, par ordre d'ancienneté à la chapelle.

Les registres des comptes de la chapelle montrent que Binchois n'a pas de titre universitaire, et qu'il ne peut donc pas être prêtre ordonné. Il est sous-diacre en 1437. Il obtient également des prébendes à Saint-Donatien de Bruges le 7 janvier 1430, à Sainte-Waudru de Mons le 17 mai 1437, à Saint-Vincent de Soignies en 1452, à Saint-Pierre de Cassel le 21 mai 1459 ; Il les conserve jusqu'à sa mort.

Gilles Binchois, Triste plaisir et douloureuse joye, Ensemble Gilles Binchois sous la direction de Dominique Vellard.

Vers 1437, il est secrétaire honoraire de la cour. En 1438, il reçoit à Douai 80 livres pour ses « Passions en nouvelle manière ». On lui reconnaît peut-être quelque pouvoir de guérisseur, car en 1437, il reçoit 28 sous pour avoir fourni à la duchesse un anneau qui apaisa son mal de dents : aneau qui garist des dens.

Ses absences de la chapelle sont notées dans les registres des comptes. Il ne semble pas qu'il ait voyagé durant ces années. Il est toutefois à Chambéry en février 1434, mais rien n'atteste une rencontre avec Du Fay. Il est à Mons en mars 1439, où il rencontre Du Fay, convoqué comme lui par le collège canonial de Sainte-Waudru (aucune autre rencontre entre les deux musiciens n'est attestée).

Il établit son domicile privé à Soignies, où il est prévôt de l'église collégiale Saint-Vincent en 1452. A partir de la fin février 1453, il reçoit régulièrement sa rémunération de la chapelle « malgré son absence ».

Éditions des  œuvres

De très nombreuses œuvres et fragments, sont conservés dans des manuscrits du XVe siècle.

Bibliographie

Discographie

Dufay / Binchois
Ballades, Rondeaux, Lamentation
Ensemble Gilles Binchois
Dominique Vellard

Anne-Marie Lablaude (voix) — Brigitte Lesne (voix, harpe) — Dominique Vellard (voix, luth) — Emmanuel Bonnardot (voix, vièle) — Georges Lartigau (orgue) — Philippe Balloy (voix) — Pierre Hamon (flûtes) — Randall Cook (vièle)
Harmonic 8719, Enregistré les 17-19 novembre 1987, église Saint- Victor- de-Poiseul-le-ville en côte d'Or 
1. Dufay: Ce jour de l'an voudray joye mener — 2. Dufay: Belle, que vous ay je mesfait — 3. Dufay: Vergene bella, che di sol vestita — 4. Dufay: Par droit je puis bien complaindre et gemir — 5. Binchois: Je ne fai tousjours que penser — 6. Dufay: Quel fronte signorille in paradiso — 7. Dufay: J'ay grant dolour — 8. Dufay: Adieu ces bons vins de Lannoys — 9. Dufay: Resvellies vous et faites cheire lye — 10. Binchois: Mesdisans m'ont cuidie desfaire — 11. Binchois: Qui veut mesdire — 12. Binchois: Comme femme desconfortee — 13. Binchois: Triste plaisir et douleureuse joye — 14. Binchois: Mon cuer chante joyeusement — 15. Dufay: Franc cuer gentil (organ) — 16. Dufay: Vostre bruit et vostre grant fame — 17. Binchois: Qui veut mesdire (organ) — 18. Dufay: Lamentatio sanctae matris ecclesiae Constantinopolitanae

Gilles Binchois, Chansons
Mon souverain désir
Ensemble Gilles Binchois
Dominique Vellard, dir.
Anne-Marie Lablaude (soprano) — Lena-Susanne Norin (mezzo-soprano) — Akira Tachikawa (countretenor) — Dominique Vellard (tenor, luth) — Emmanuel Bonnardot (bariton, vièle) — Pierre Hamon (flûtes) — Randall Cook (vièle, rebec) — Jan Walters (harpe) — Miriam Anderson (harpe)
Virgin Veritas 45285, 60 minutes
enregistré en octobre 1996 et mai 1997
1.Triste plaisir et doulereuse joie — 2. Amours mercy de trestout mon pooir — 3. Je me recommande humblement — 4. En regardant vostre tres doulx maintien — 5. Se la belle n'a le voloir — 6. Je vous salue, ma maistresse — 7. Adieu mes tres belles — 8. De plus en plus se renouvelle — 9. Lune tres belle, clere lune — 10. Les tres doulx yeux du viaire ma dame — 11. Amoreux suy — 12. Adieu, adieu, mon joieulx souvenir — 13. Jamais tant — 14. Adieu, m'amour et ma maistresse — 15. Dueil angoisseux, rage desmesuree — 16. Pour prison ne pour maladie — 17. Filles a marier / Se tu te marias

 

Jean-Marc Warszawski
Révision 2 février 2007
Remise en page 30 juin 2018.

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Samedi 30 Juin, 2018