Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Biancani Giuseppe
1566-1624

Josephus Blancanus, Iosefo Blancano.

 

Né à Bologna, 8 mars 1566, mort à Parma, 7 juin 1624.

Jésuite, astronome et mahématicien.

Il intègre la Compagnie de Jésus le 4 octobre 1592. Il est novice à Novellara. Il étudie la philosophie et la théologie à Brescia et en 1596, à Padoue, où il est ordonné prêtre en 1603. Dans cette ville il a eu l’occasion de rencontrer Galileo Galilei qui a sur lui de l’influence, mais pas au point de le détacher de sa vision aristotélicienne de l’univers cultivée par les jésuites.

Il étudie les mathématiques sous l’autorité de Christophe Clavius au Collegio Romano à Rome.

Il est professeur de mathématiques au Lycée de Parme pendant 20 ans.

En 1611, le cardinal Ferdinando Gonzague réunit un groupe de scientifiques à Mantoue, pour discuter d’une série de questions soulevées par la publication, l’année précédente, de Sidereus Nuncius, petit traité d’astronomie de Galilée. Biancani, par des publications anonymes, qui ne trompent pas Galilée, s’oppose à ce dernier sur la question de la hauteur des reliefs lunaires. Et en 1613, à propos de la découverte des taches solaires.

Mais son ouvrage de 1615, sur les mathématiques d’Aristote est interdit par les Jésuites pour lesquels « Il ne semble ni approprié ni utile que les livres de nos membres rapportent les idées de Galilée, surtout lorsqu’elles sont contraires à Aristote ».

C’est en 1615 que Galileo Galilei a été dénoncé au Tribunal du Saint-Office comme partisan de la théorie héliocentrique.

Biancani cédera à la pression dans son ouvrage, Sphaera mundi, seu cosmographia demonstrativa ac facili methodo tradita, en 1620, où il soutient que même si l’opinion de l’héliocentrisme est soutenue par de meilleurs démonstrations et arguments, elle doit être rejetée pour fausse avec certitude de nos jours « où elle a été condamnée par les autorités de l’Église comme contraire à la Sainte Écriture ».

Écrits rlatifs à la musique

Aristotelis loca mathematica ex universis ipsius Operibus collecta, & explicata. Aristotelicae videlicet expositionis complementum hactenus desideratum. Accessere de natura mathematicarum scientiarum tractatio; atque clarorum mathematicorum chronologia. Authore Iosepho Blancano [...] Ad illustrissimum, ac nobilissimum Petrum Franciscum Malispinam

Bibliographie

Berthelot André (1862-1838), Derenbourg Hartwig (1844-1908) et al., La grande encyclopédie. Paris, H. Lamirault 1885-1901; Fromann, Bad Cannstatt 1966.

Bonacker W., Kartenmacher aller Länder und Zeiten. Stuttgart, Anton Hiersemann 1966.

Casati Giovanni (1881-....), Dizionario degli Scrittori d’Italia. Milano. Romolo Ghirlanda 1926-1934 [3 v.] [inachevé].

Cosenza Mario Emilio (1880-1966), Biographical and bibliographical dictionary of the Italian humanists and of the world of classical scholarship in Italy (1300-1800). Boston, G. K. Hall 1962-1967 [5 v.].

Enciclopedia Italiana. Roma, Istituto della Enciclopedia Italiana 1949-1979 (35 v. et sup.).

Enciclopedia universal ilustrada europeo-americana [70 v.]. Madrid, Espasa-Calpe 1907-1930.

Fantuzzi Giovanni (1718-1799), Notizie degli scrittori bolognesi. Bologna, Stamperia di S. Tomaso d’Aquino 1781-1794 (9 v.); Bologna, Forni 1975.

Ferrari Luigi (1878-....), Onomasticon. Repertorio bibliografico degli scrittori italiani dal 1501 al 1850. Milano, Ulrico Hoepli 1943; 1847 [xlvi-708 p., 26 cm].

Ghisalberti Alberto M. (dir.), Dizionario biografico degli Italiani [55 v.]. Instituto della Enciclopedia Italiana, Roma 1960-1970.

Hoefer Jean-Chrétien Ferdinand (1811-1878, dir.), Nouvelle biographie générale (universelle) [46 v.]. Paris, Firmin-Didot 1853-1866; Rosenkilde og Bagger, Cøbenhavn 1963-1969.

Jöcher Christian Gottlieb (1694-1758), Allgemeines Gelehrten-Lexicon. Leipzig 1750-1819; 1897; Hildesheim, Olms 1960; 1998.

Mazzuchelli Giovanni Maria (1707-1765), Gli Scrittori d’Italia. Brescia, Giambatista Bossoni 1753-1763.

Michaud Louis-Gabriel (1773-1858), Biographie universelle ancienne et moderne [45 v.]. Paris, A. Thoisnier, Déplaces & Michaud 1854-1865.

Poggendorff Johann Christian (1796-1977), Biographish-literarisches Handwörterbuch zur Geschichte der exacten Wissenschaften. Leipzig, Johann Ambrosius Barth 1863 [en devenir avec changements d’éditeurs].

Schmidl Carlo (1859-1943), Dizionario universale dei musicisti. Milano, Ricordi 1887; Milano, Sonzogno 1928-1929 [sup. en 1938].

Sommervogel Carlos (1834-1902), Bibliothèque de la Compagnie de Jésus. Paris, Alphonse Picard, 1890-1960; Bruxelles 1960.

WhitrowMagda (éd.), Isis cumulative bibliography. London, Mansell 1971.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-28 août 2021



 

 Jean-Marc Warszawski
2021

© Musicologie.org


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Samedi 28 Août, 2021