Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Bartolus Abraham
v. 1578-v. 1630

Né vers 1578 à Beutha/Erzgebirge, mort après 1630 à Leipzig [?]

Il semble avoir grandi à Schneeberg, proche de son lieu de naissance, dans la région de Meissen, d’où son surnom « Misnicus ». Il y fait référence lors de son inscription à l’Université de Leipzig en hiver 1596 (d’où l’on déduit approximativement sa date de naissance).

Il est Baccalaureus le 29 avril 1606 et Magister Artium le 28 janvier 1608.

Il publie sa Musica mathematica en 1613 (la première partie est consacrée aux machines mécaniques).

Il vit à Leipzig au moins jusqu’en 1630 et se consacre à la théologie, à l’astronomie et à la musique.

Kepler le mentionne dans une lettre au mathématicien Philipp Müller, après le 13 septembre 1622 : Abrahamo Bartholo gratias ago pro munere transmisso. […] quia primus is est, quod sciam, qui in praxi publica Harmonias inter planetarum configurationes recipit, eiusque efficaciam in meteoris tribuit. [...], [C’est le premier que je connaisse qui dans la pratique publique reçoit des harmonies entre les configurations des planètes et distribue son efficacité en météores]… sans que l’on sache à quelq écrits cela se rapporte.

En 1619 il conçoit un horoscope pour Frédéric de Saxe-Altenburg qui est alors âgé de vingt ans.

Il serait également l’auteur d’un General Tabell, Darauß zu sehen Was fast Auff einen Jeden Tag in einem Jeden Mond vor eine Application, und darauff vor eine Zuneigung zu gewarthen sey. (Tableau général pour voir ce que l’on peut attendre presque chaque jour de chaque mois).

En 1621, il publie Das ist : Historische Auslegung deß Gesichtes Esdrae.

Le 22 octobre 1623, il obtient un privilège électoral pour publier des calendriers pour six ans. Il en aurait publié un en 1624 pour la ville de Schneeberg, mais le premier qui subsiste date de 1625, pour la ville de Nürnberg. Dans une lettre datée du 14 décembre 1630, il demande une nouvelle prolongation de six ans, qui lui est accordée.

Écrits relatifs à la musique

Musica mathematica, das ist: Fundament der allerlieblischsten Kunst der Musicae, wie nemlich dieselbe in der Natur stecke, und ihre Gewisse proportiones, das ist, Gewicht und Mass habe, und wie dieselben in der Mathematica, fürnemlich aber in der Geometrica und Astronomia beschrieben seind: sonsten genennet Die Beschreibung des Instrumentes Magadis oder Monochordi: Allen Liebhabern und Künstlern der Music zu Gefallen und sonderlichen nutz in deutzsch gegeben durch Abraham. Bartolum, beutensem misnicum in Heinrich Zeising, « Theatrum machinarum 6ter und letzter Theil » (traité du monocorde)

Bibliographie

Adkins Cecil, The Theory and practice of the monochord (thèse). University of Iowa 1963. p. 349.

Dammam, Die Musica Mathematica von Bartolus (1614). Dans «Archiv für Musikwissenschaft» (XXVI) 1909, p. 140-162.

Fétis François Joseph (1784-1871), Biographie universelle des musiciens [8 v.].Firmin-Didot, Paris 1873-1889 [2e éd.] ; Bruxelles, Culture et Civilisation 1972.

Schmidl Carlo (1859-1943), Dizionario universale dei musicisti. Milano, Ricordi 1887; Milano, Sonzogno 1928-1929 [sup. en 1938].

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-14 oct(obre 2021



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Jeudi 14 Octobre, 2021