baillot_pierre.html

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Baillot Pierre
1771-1842

Pierre Marie François de Sales Baillot

Né à Passy le 1er octobre 1771, mort à Paris le 15 septembre 1842.

Selon Fétis, il reçoit ses premières leçons de violon d'un certain Polidori, originaire de Florence, et d'un certain Sainte-Marie.

À la mort de son père en 1783, il est recueilli par M. de Boucheporn, un haut serviteur de l'État, peut-être est-ce Bertrand de Boucheporn (1741-1794), Conseiller honoraire au Parlement de Metz en 1780, et intendant de Pau et de Bayonne en 1785, qui envoie Pierre Baillot à Rome en compagnie de ses propres enfants.

À Rome, Baillot est pris en charge par un certain Pollani, un élève du compositeur et violoniste Pietro Nardini (1722-1793).

Entre 1791 et 1795, il est à Paris. Grâce à Giovanni Battista Viotti  (1755-1824), il obtient un pupitre de violoniste au Théâtre Feydeau, et s'y lie d'amitié avec son collègue Pierre Rode (1774-1830), il travaille au ministère des Finances, et accomplit son service militaire.

Pierre Baillot, Air russe varié, pour violon solo, 2 violons, alto et basse, opus 11 (1810). Ensemble baroque russe : Olga Khomenka (violon), Vladimir Reva (violon), Olga Khomenka (violon), Liubov Sokolova (alto), Nikolai Petuchov (violoncelle)

Il prend par la suite des leçons de composition avec Charles-Simon Catel (1773-1830), Luigi Cherubini (1760-1842). On cite également Antoine Reicha (1770-1836), qui s'installe à Paris en 1808.

Après avoir brillé dans l'interprétation d'un concerto pour violon de Viotti, il fait les remplacements de Pierre Rode, professeur de violon au Conservatoire, et comme titulaire à partir du 21 mars 1799.

En 1802, il est membre de la chapelle impériale, et engrange des succès lors d'une tournée en Russie de 1805 à 1808.

Au début de l'année 1814, il organise une série de concerts qui remportent un considérable succès, qui se continue dans une tournée des années 1815-1816, aux Pays-Bas, Belgique et Angleterre, et dans les 154 concerts à entrée payante, qu'il organise jusqu'en 1840.

De 1821 à 1831, il est chef d'orchestre à l'Opéra de Paris, et parallèlement chef d'orchestre à la chapelle royale, où il est titulaire rémunéré à partir de 1827.

En 1833, il accomplit une dernière tournée en Suisse et en Italie.

 

Catalogue des œuvres

Ouvrages pédagogiques, écrits

 

Bibliographie

 

Jean-Marc Warszawski
7 novembre 2011
© Musicologie.org



À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

 

musicologie.org
 rss

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

 

Jeudi 15 Octobre, 2020