Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Boulenger de Rivery Claude-François-Felix
1725-1758

Né à Amiens, 12 juillet 1725, mort à Amiens, 24 décembre 1758.

Vers 1660, Philippe Boulenger achète la seigneurie de Rivery à Marie Lesperon, (la lignée de Rivery est éteinte), il se fait alors appeler Boulenger de Rivery, son fils fait enregistrer, en 1697, à son nom, les armoiries des sires de Rivery.

Son grand-père, Claude Boulenger, est conseiller du Roi à la Cour des Monnaies de Paris. Son père est François Nicolas Boulenger, conseiller au bailliage, puis garde-sel au présidial, juge et garde de la Monnaie d'Amiens. Sa mère est Jeanne Dehalloy.

Il effectue sa scolarité au collège des Jésuites d'Amiens, et au collège Louis-le-Grand. Après sa licence de droit, il s'inscrit comme avocat au Parlement de Paris.

Il est de retour à Amiens en 1750 ou 1751, obtient les charges de conseiller du roi et de lieutenant particulier au bailliage. Il siège au présidial d'Amiens.

Il épouse Marie Françoise Morel, dame de Belloy-sur-Somme en 1755. Après la mort de son époux, elle se remariera en 1774 avec Charles Joseph, chevalier d'Aumale.

Écrits relatifs à la musique

Recherches historiques et critiques sur quelques anciens spectacles et particulièrement sur les mimes et sur les pantomimes, avec des notes



Autres ouvrages

Lettre à M. l'abbé Nollet sur l'électricité. J. Neaulne, Londres 1749.

Momus philosophe, comédie en un acte net en vers. Pierre Mortier. Amsterdam [en réalité Paris], 1750.

Traité de la cause et des phénomènes de l'électricité, Pecquet, Paris 1750.

Lettres d'une société, ou Remarques sur quelques ouvrages nouveaux. Abraham Vogel, Berlin 1751 [Nicolas-Bonaventure Duchesne et / ou veuve d'André Cailleau, Paris].

Apologie de l'Esprit des lois, en réponse aux Observations de M. de L* P** [La Porte]. Amsterdam 1751 ; A. Philibert, Genève 1752.

Observations sur l'Esprit des lois : ou l'art de lire ce livre, de l'entendre et d'en juger, par M. l'abbé D.L.P : Suivi de : Apologie de l'Esprit des loix ou réponses aux observations de M. L.Pxx par M. de Rxxx. Seconde édition. Mortier, Amsterdam [Avignon] 1751.

Mélange littéraire, ou Remarques sur quelques ouvrages nouveaux. [aussi par Jos. Landon et P.-H. Larcher]. Berlin, 1752.

(et autres) Mélange littéraire ou Remarques sur quelques ouvrages nouveaux. Berlin 1753.

Fables et contes [de Phèdre] : Traduits en vers français d'après Avianus, Phèdre, Gay et particulièrement Gellert, avec un discours sur la littérature allemande. Duchesne, Paris 1754.

Daphnis et Amalthée, pastorale héroïque. Vve Godard, Amiens 1755.

Justification de la tragédie d'Oreste, par l'auteur. s.l., s.d [1760].

(et autres) Mélange littéraire ou remarques sur quelques ouvrages nouveaux. 1758.

Les victimes du despotisme épiscopal : poëme en six chants par M. R***. L. F. Prault, Paris 1792.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-16 novembre 2021.


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Mardi 16 Novembre, 2021