Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Aventinus Johannes
1477-1534

Turmair Johann

 

Johannes Turmair latinise son nom à la manière des humanistes, d'après le nom latin de sa ville natale, Abendsberg.

Il est célèbre pour être le premier historien de Bavière, d'où le surnom de der « Bayrische Herodotus ».

En 1495-1504 il étudie à Ingolstadt, Vienne, Cracovie et Paris.

En 1508-1517 il est précepteur à la cour de Munich, des princes Ernst et Ludwig. Fonde la Sodalitas litteraria Angilostadensis.

En 1512, il écrit les Rudimenta grammaticae latinae. En 1517, les ducs Wilhelm et Ludwig lui commandent une histoire de la bavière. Les Annales ducum Baioariae sont achevées en 1521 et traduites à partir de l'année suivante en allemand : la Bayrische Chronik.

En 1523 il élabore la carte de la haute et basse Bavière reprise par Abraham Ortelius (1527-1598)1 : A. Tipus Vindicaliae sive Utriusque, Bavaria Secundum.

En 1526-1528 il écrit, Ursachen des Türkenkrieges.

Ses critiques et ses tendances anticléricales conduisent l'inquisition vénitienne à le mettre à l'index et à interdire ses livres. La chronique n'est éditée à Ingolstadt qu'en 1554, amputée des passages hostiles à l'église, et en 1566 à Franckfurt. Il a aussi quelques problèmes avec la réforme à laquelle il adhère. Il est jeté en prison, et en sort grâce à l'action de Leonhard Eck, conseiller du duc Willhelm IV. Aventinus se réfugie alors à Regensburg auprès de Georg Primbs. Il se marie en 1529, achète une maison et écrit l'histoire de la ville de Regensburg. En 1533 il termine définitivement sa chronique de Bavière. Il laisse aussi des travaux sur Cassiodore et sur l'empire romain.

__________

1. Abraham Ortelius (1527-1598), cartographe nérlandais, auteur du premier atlas moderne, Speculum Orbis Terrarum, en 1570 (édition, 1612), d’un atlas d’ancienne cartographie, le Parergon, et d’un atlas de poche, l’Epitome.

Écrits relatifs à la musique

Ce traité est généralement attribué à Nicolaus Faber (1490-1554) qui en est peut-être coauteur.

Illustrissimo principi Arionisto utriusque Boiariae duci dedicatum Nicolaus Faber wolazanus illustrissimi principis Arionisti utriusque Boiariae cantor et a sacris [...] Musicae rudimenta admodum brevia atque utilia Joannes Aventinus Thurinomarus editit



Bibliographie

ALOIS SCHMID, Die historische Methode des Johannes Aventinus. Dans « Blätter für Deutsche Landesgeschichte » (13) 1977, p. 338-395

DÖLLINGER IGNAZ VON, Aventin und seine Zeit. München, Verlag der Akademie 1877 [4°. 29 p.]

DUNNINGER EBERHARD, Johannes Aventinus: Leben und Werk des bayerischer Geschichtsschreibers. Rosenheim, Rosenheimer Verlaghaus Forg 1977

SITZMANN GERHARD-HELMUT (éd.), Aventinus und seine Zeit (1477-1534). 1977

STRAUSS GERALD, Historian in an age of crisis; the life and work of Johannes Aventinus, 1477-1534. Cambridge, Mass., Harvard University Press 1963 [ix-296 p., notes, bibliographie, p. 263-278]

WEGELE FRANZ XAVER VON, Une biographie de Aventin. Bamberg 1890

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-24 août 2020
© Musicologie.org


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

 

Lundi 24 Août, 2020