Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Alcuin
vers 735-804

Albinus Flaccus, Alkuin, Alchvine

Il est né à York. Élève d'Aelbert, il lui succède comme maître à l'église épiscopale  d'York. En 781 il rencontre Charlemagne à Parme. En 782 il est nommé par Charlemagne « Maître des écoles du palais». Il retourne en Angleterre en 786 pour des raisons inconnues. Il est en mission pour Charlemagne en 790. En 794 il participe au synode de Francfort. Il est en 796, abbé du monastère de Saint-Martin de Tours où il organise un modèle d'école monastique.

Dans sa Vita Alcuini (825) Sigulf signale une théorie musicale dans les œuvres d'Alcuin. Aurélien de Réomé (vers 840-850), dans la seconde partie de son traité, présente les modes selon Alcuin. Il n'existe pas d'autres sources. Nous donnons toutefois un jeu de références qui constituent les sources de la musica d'Alcuin dans la tradition musicologique.

Pour Alcuin, comme pour tous les hommes de ce temps il s'agit non pas d'inventer, mais d'apprendre ce qui a été découvert auparavant par les hommes sages; et les sages ne sont pas les créateurs des arts qu'ils ont transmis; il les ont trouvés, créés par Dieu dans les choses mêmes... Il y a dans les sept arts libéraux, dont les traits sont fixés par une tradition déjà longue, une im-personnalité qui ne laisse aucune place à l'intrusion d'un progrès individuel. L'oeuvre person-nelle ne peut être qu'une oeuvre d'organisation et de transmission. Les philosophes n'ont pas créé mais ont seulement découvert ces arts; c'est Dieu qui les a créés dans les choses naturelles; et les hommes les plus sages les y ont trouvé. Organisateur de l'enseignement dans le royaume de Charles, Alcuin s'est penché sur son contenu. Mais ni les sources ni l'esprit du temps ne poussent à lui attribuer la rédaction d'un traité de musique, un des sept arts libéraux

Manuscrits

Éditions

Autres écrits

Bibliographie

Études musicales

Autres études

Lexicographie

Le texte attribué à Alcuin (Gerbert)

Octo tonos in Musica consistere musicus scire debet, per quos omnis modulatio quasi quodam glutino sibi adhaerere videtur. Tonus est minima pars musicae regulae. Tamen sicut minima pars Grammaticae littera, sic minima pars Arithmeticae unitas: et quomodo litteris oratio, unitatibus acervus multiplicatus numerorum surgit, et erigitur ; eo modo et sonorum tonorumque linea omnis cantilena modulatur. Definitur autem ita : Tonus est totius constitutionis harmonicae differentia et quantitas, quae in vocis accentu sive tenore consistit. Nomina autem eorum apud nos usitata, ex auctoritate atque ordine sumpsere principia: nam quatuor eorum authentici vocantur. Ad principium eorum sonus refertur, eoquod aliis quatuor quidam ducatus et magiste-rium ab eis praebeatur. Unde et primi altiores, secundi inferiores. Authenticum graeca lingua auctorem sive magistrum dicimus: unde et libros antiquissimos atque firmos authenticos voca-mus: utpote qui pro sui firmitate aliis possunt auctoritatem magisteriumque praebere. Primus autem protus vocatur, id est, primus scilicet tonus. Secundus autem deuterus. Deuteros autem eadem graeca lingua secundarius sive recapitulatio vocatur. Unde et Deuteromium lex secunda, vel legis recapitulatio vocatur. Tertius tritus dicitur, qui similiter, eo quod sit tertius in ordine, triti nuncupatur nomine. Quartus Tetrachius eodem, quo caeteri, modo ab ordine suum vocabu-lum sumpsit; quia videlicet quartum principatus locum obtinet : tetra enim graeci quatuor dicunt. Plagii (obliqui, seu laterales) autem coniuncte dicuntur omnes quatuor. Quod nomen significare dicitur pars sive inferiores eorum: quia videlicet quatuor quaedam partes sunt eorum, dum ab eis ex toto non recedunt; et inferiores, quia sonus eorum pressior est, quam superiorum.

Jean-Marc Warszawski
novembre 1995-juin 2006



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Jeudi 14 Octobre, 2021

musicologie.org