musicologie

jeudi 6 janvier 2022

Les pratiques musicales collectives à vocation sociale à l’épreuve du partenariat intermétiers

31 mai 2022, Clermont-Ferrand
Journée d’étude
Laboratoire ACTé – INSPé - Université Clermont-Auvergne
Amphithéâtre 219, Maison des Sciences de l’Homme - 4, rue Ledru, 63000 Clermont-Ferrand. Événement sur site, accessible en distanciel.

Cette journée d’étude à vocation pluridisciplinaire organisée au sein du laboratoire ACTé s’intéressera aux projets d’éducation et/ou d’intervention musicale collective ayant une dimension sociale, sous l’angle du travail en situation d’intermétiers (Mérini et Thomazet, 2014).
Date limite pour répondre à l’appel : 4 avril

Appel à communication

Depuis une quinzaine d’années, à partir du modèle vénézuélien El Sistema (1975), les pratiques musicales collectives à vocation sociale se sont imposées dans le contexte de l’éducation musicale aux niveaux national et international. En France, ce sont principalement deux modèles de pratiques orchestrales qui se répandent : 1/ Orchestre à l’école (OAE), créé en 1999 par la Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale (1400 orchestres en 2020, écoles élémentaires et collèges), donnant jour à l’association éponyme en 2008 ; 2/ Dispositif d’Education Musicale et Orchestrale à vocation Sociale (DEMOS), créé en 2009 par la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris (45 orchestres). Ces pratiques orchestrales s’ajoutent aux pratiques chorales déjà solidement implantées dans le système scolaire et aux pratiques instrumentales dans l’enseignement musical spécialisé. Ces projets, dont certains sont devenus des terrains de recherche, transforment le contexte de l’éducation musicale aux niveaux des équipes encadrantes (Demange, Hahn, Lartigot 2006 ; Bourg 2012 ; Le Tirant 2017 ; Roubertie Soliman et al. 2021), des pratiques pédagogiques, des lieux d’enseignement, de l’élargissement des publics visés.

Au-delà du contexte de l’éducation, de nombreuses initiatives d’intervention musicale voient le jour dans les milieux carcéral, de la santé, de l’intervention sociale, de l’entreprise. Les dimensions collective et « "nter", c’est-à-dire tout à la fois interinstitutionnel, intersectoriel, interprofessionnelle, interdisciplinaire » (Mérini, Marcel, Piot 2021 : 18) y sont tout aussi prégnantes que dans l’éducation. Les musiciens en posture d’enseignants comme les acteurs issus des autres champs professionnels concernés (social, santé, milieu carcéral...) s’y trouvent « dans l’action avec et contre l’autre (...) [dans une] relation [paradoxale] d’opposition/coopération » liée au contexte partenarial (Mérini 2001 : 2). Pour ce qui est des projets en contexte éducatif par exemple, la dimension collective du travail à mener par les musiciens-enseignants, non seulement au niveau des élèves mais aussi au niveau des adultes encadrants, induit un bouleversement des missions parfois vécu comme difficile (Roubertie Soliman et al. 2019), mais aussi comme « un enrichissement de la pratique et de la posture » (Le Tirant 2017 : 40). Ces difficultés, cet enrichissement et tout autre forme de transformation des pratiques et des postures, liés à l’action conjointe des musiciens- enseignants avec des partenaires de cultures professionnelles différentes, restent toutefois à caractériser plus finement.

L’objectif de cette journée d’étude est de réunir des chercheur.e.s de différentes disciplines (sciences de l’éducation, (ethno)musicologie, anthropologie, sociologie, psychologie sociale, ergonomie, sciences du travail, histoire, sciences cognitives) travaillant sur ces questions, dans différents contextes où la pratique musicale collective est convoquée à des fins de transmission, de diffusion, d’inclusion sociale, de mieux- tre, de santé, d’encapacitation et/ou de droits culturels.

Nous attendons les propositions de communications, en français ou en anglais (500 mots maximum), accompagnées d’une courte biographie (150 mots), pour le 4 avril 2022, par mail à l’adresse suivante :
lorraine.roubertie_soliman@uca.fr

Réponse aux auteurs : mi-avril 2022

Communications : 20 minutes de présentation + 10 minutes de questions.

Organisation de la journée d’étude : Lorraine Roubertie Soliman, chercheure post-doctorale au laboratoire ACTé.

Comité scientifique : Raphaël Blanchier, Maître de conférences, Anthropologie de la danse, ACTé, UCA (à confirmer), Nathalie Estienne, PRAG Musique, ACTé, UCA, Irina Kirchberg, faculté de Musique, P2M-OICRM, Université de Montréal, Corinne Mérini, Maîtresse de conférences, Sciences de l’éducation, ACTé, UCA, Lukas Pairon, founding director of SIMM (Social Impact for Music Making), Géraldine Rix-Lièvre, MCU-HDR Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, ACTé, UCA, Lorraine Roubertie Soliman, chercheure post-doctorale, Musicologie, Sciences de l’éducation, ACTé, UCA, Serge Thomazet, Maître de conférences, Sciences de l’éducation, ACTé, UCA, Odile Tripier-Mondancin, Maîtresse de conférences, Sciences de l'éducation, Musicologie, LLA-CREATIS, Université Toulouse Jean Jaurès, Georgiana Wierre-Gore, Professeure émérite, Anthropologie de la danse, ACTé, UCA

Références

Bourg, A. (2012). Les pratiques musicales instrumentales collectives en milieu scolaire : un nouveau terrain de recherche ? Eduquer/Former n°43, 2012/1.

Demange, E., ahn, K., et Lartigot, J.-C. (2006). Apprendre la musique ensemble. Les pratiques collectives de la musique, base des apprentissages instrumentaux. Lyon : Symétrie.

Le Tirant, D. (2017). Ce que DEMOS fait au métier – II Parcours et pratiques professionnelles des musiciens et intervenants Démos. Rapport d’enquête pour la Cité de la Musique-Philharmonie de Paris.
Mérini C. (2001). Le partenariat : histoire et essai de définition. Actes de la Journée nationale de l’OZP, 5 mai 2001.

Mérini C. et Thomazet S. (2014). Un cadre théorique et méthodologique pour l’observation des pratiques collaboratives des maîtres E. Recherches en éducation, n°19, p.3-6.

Mérini C., Marcel J.-F. et Piot T. (2020). L'observation des pratiques collaboratives dans les métiers de l'interaction humaine : des pratiques pluri-adressées. Mont-Saint-Aignan : Presses Universitaires de Rouen et du Havre.

Roubertie Soliman L., Tripier-Mondancin O., Martinez E., Bach N. (2019). Projet orchestre dans un collège REP+, à Toulouse : caractériser les difficultés déclarées par des professeurs chargés de l’enseignement musical, Education et socialisation - Les cahiers du CERFEE, Presses Universitaires de la Méditerranée 10.4000/edso.8090 ; hal-02435851

Roubertie Soliman L., Rix-Lièvre G., Wierre-Gore G. (2021). L’orchestre Démos Clermont-Ferrand, l’œuvre d’un travail interprofessionnel : Que pouvons-nous apprendre des modalités de coordination entre les acteurs ? Rapport d’étude, ACTé, Université Clermont Auvergne.



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Vendredi 7 Janvier, 2022