musicologie

4 février 2021 —— Jean-Marc Warszawski.

Une histoire de la musique finlandaise

Henri-Claude et Anja Fantapué, Une histoire de la musique finlandaise (avec Erkki Salmenhaara et Pan Salmenhaara), « Bibliothèque finno-ougrienne », L'Harmattan, Paris 2019.

Pour ce qui est du sujet, ce livre est indispensable, car sans concurrence, au moins en francophonie. Il est la deuxième révision et augmentation, après celles de 1997, d’articles parus en 1983 (éditions Boréales).

Sans être encyclopédique, il en ouvre toutefois toutes les portes : historiques, depuis les traces les plus anciennes à pratiquement aujourd’hui, biographiques sous forme d’un dictionnaire, problématiques, en soulevant diverses questions, souvent d’un point de vue personnel, valeur ajoutée de cet ouvrage et, disons rétrospectif quant à la manière dont en France on n’a pas perçu la musique finlandaise, les musicographes estimant peut-être que les fluctuations géopolitiques déterminent directement les caractéristiques culturelles locales.

L’émergence des musiques dites nationales, parce qu’avant elles nous seraient parvenues du cosmos, en réalité la vraie nature de ce qu’on appelle aussi le romantisme, pose la question du conflit entre des particularismes locaux et les pratiques académiques dominantes (une très bonne réflexion en annexe). Il est heureux que l’ouvrage ait fait place au jazz et aux musiques actuelles, non seulement pour cette raison, mais parce qu’elles sont une part entière des activités musicales.

Une place importante est faite au Kalevala, cette épopée qu’un jeune médecin a rédigée au xixe siècle, d’après son collectage de récits populaires en Carélie et Laponie, devenu le socle de la mythologie finnoise et chef-d’œuvre de littérature universelle.

Bien entendu on insiste également sur la spécificité des œuvres de Jan Sibelius, compositeur de musique finlandaise en non-folkloriste.
On regrette qu’à l’heure du multimédia ce livre reste silencieux, on y palliera en se connectant à YouTube, pour y écouter tant de choses inconnues dans l’Hexagone.

Malgré que l’on comprenne que ce livre est à la base un assemblage d’articles, la toute première partie aurait peut-être gagné à être révisée pour éviter les redondances. On comprend aussi qu’Henri-Claude Fantapié n’ait pas voulu porter de révision aux textes de son épouse, disparue en 2011, originaire de Turku et d’une famille de Carélie.

 

 

 Jean-Marc Warszawski
4 février 2021


Jean-Marc Warszawski, ses précédents articles

L'art de Leopold Godowsky et de Karol Szymanowsky sous les doigts de Mūza RubackytėLes sonates de Louis Thirion, une musique et trois interprètes d'exception —— Christophe Vautier, sur les pas de Claude DebussyPierre Fouchenneret et Éric Le Sage sonatent Brahms en piano et violon.

Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale| Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

bouquetin

Jeudi 4 Février, 2021 0:45