bandeau texte musicologie

Saint-Vaast, 23 et 24 août 2021 —— Alain Lambert.

Traversées Tatihou 27e édition Musiques et vents plein les oreilles.

L'île de Tatihou au nord-est du Cotentin a retrouvé son chapiteau qui, sauf l'été dernier, s'y dresse   pour une semaine tous les ans depuis 27 ans, malgré les sept vents qui tourbillonnent aux quatre coins, plus ou moins vigoureusement. En tout 5 500 spectateurs ont assisté aux concerts à Tatihou et alentours, et aux animations à Saint-Vaast la Hougue.

Duo mauritanien. Solo chamanique et trio irlandais. Photo © Patricia Segretinat.

Ce lundi, les sept vents sont plutôt calmes, et le concert découverte se fait dans les jardins à l’abri des hauts murs, d’abord avec Olena Uutai, une musicienne sibérienne Yakoute de tradition shamane, qui mêle à son chant des cris d’oiseaux, de loups, de chevaux et la guimbarde homus ou la flûte, Un rituel au milieu des arbres pour apaiser les éléments et les esprits devant un public subjugué, guidé aussi par la présence bienvenue d’une traductrice.

On change de jardin pour rencontrer deux musiciens mauritaniens, Noura Mint Seymali qui joue aussi de l’arsine, une kora réservée aux femmes et interdite aux hommes, et son mari Dighya Moh Salem à la guitare électrique, entre tradition saharienne et blues. Une preuve bien vivante que la musique est partout chez elle sur notre terre commune.
Enfin le trio de Sharon Shannon nous propose un set acoustique dans le troisième espace de cette agréable balade botanique et musicale. Nous les retrouverons demain sous le chapiteau.

Ana Alcaide et ses musiciens à Tatihou. Photo © Patricia Segretinat.

Maintenant, c’est Ana Alcaide, venue de Tolède, qui nous y accueille avec ses quatre excellents musiciens multi-instrumentistes. Un folk presque médiéval et très actuel qui mêle les percussions, le psaltérion, le santur, les flûtes, le sax et la clarinette, et les guitares, mené par le nyckelharpa de la chanteuse et compositrice, ramené de ses études en Suède. Elle nous joue aussi un long solo envoûté de violon baroque Hardanger, venu lui de Norvège. Ces multiples influences se fondent en une musique polyphonique éblouissante. Puis il faut regagner à pied la terre ferme avant le retour de la marée.

Lolomis en transe à Quettehou. Photo © Patricia Segretinat.

Le soir la musique se passe à Quettehou, à quelques lieues de Saint-Vaast, dans la halle aux grains joliment restaurée. Quatre musiciens de Marseille, Lolomis, nous emmènent vers la Scandinavie et les Balkans, avec une chanteuse surprenante, Romane Claudel Ferragui, qui chante puissamment dans toutes ces langues, y compris le finnois. De la world musique très électronique, où le flûtiste Stélios Lazarou et la harpiste Élodie Messmer jouent aussi des synthés. Le batteur Louis Delignon multiplie les variations rythmiques pour accompagner ses complices. Un univers festif, humoristique et électrisant dans une acoustique impeccable.

Duo Lolomis, Jack Titley sous la sculpture de Marjolaine, et le Mazarski trio. Photo © Patricia Segretinat.

Et le mardi, malgré le vent qui a forci, on reconnaît dans le concert promenade la harpiste et le flûtiste de Lolomis dans un programme acoustique et celtique sous les arbres. On avait compris hier soir qu’ils étaient excellents dans leur manière d’adapter leurs instruments au style électro rythmique et répétitif, les voilà virtuoses dans cet univers mélodique et sensible.

Dans le second jardin, le trio Mazarski venu de Caen nous propose son swing manouche à seize cordes, poétique et toujours renouvelé, avec Damien Cordelet à la guitare solo et aux compositions, Gary Grandin à la guitare rythmique et Hughes Letort à la contrebasse.

Le dernier participant est un bluesman anglais qui oscille entre les cinq cordes du banjo et les six de la guitare, comme aujourd’hui sous l’une des sculptures en dentelle d’Alençon de Marjolaine Salvador Morel (on en a croisé une autre aussi belle sur notre chemin). Jack Titley chante les vieux bluesmen du début du xxe avec humilité et nous propose même un No blues racontant sa vie à lui, sans problème justement. Deux autres groupes d’une trentaine de personnes chacun déambulent pour entendre les musiciens dans un ordre différent.

Sharon Shannon trio à Tatihou. Photo © Patricia Segretinat.

Ensuite sous le chapiteau, on retrouve le trio irlandais de Sharon Shannon aux accordéons diatoniques et au thin whistle, avec un guitariste à cordes en nylon, Jim Murray, excellent dans le jeu de basses et de mélodie, et un autre à cordes métal, Jack Maher, plus rythmique et excellent chanteur. Un superbe trio variant les ambiances, les balades, les chansons, les danses et les airs rapides pour taper dans les mains et associer le public qui ne demande que ça.

On ne s’ennuie pas une minute et on reprend le chemin de retour en ventouses (le nom des sandales plastiques par chez nous, quand le sable mouillé les aspire) avec des mélodies plein la tête, piochées dans toutes ces musiques du monde entier où les musiciennes sont aussi nombreuses que les musiciens et où tous cohabitent en grande musicalité.

Si vous voulez traverser (c’est une expérience inouïe !) l’an prochain vers l’île cosmopolite et musicale, le festival aura lieu du 11 au 16 août 2022.

Alain Lambert
23-24 août 2021
© musicologie.org


Les précédents articles d'Alain Lambert

Trois cédés hommages aux grands anciensCinq cédés jazzy pour oublier la caniculeCarte postale estivale : Caillou en duo à l'hôtel d'EscovilleCarte postale estivale : Back to Amy de retour ! Carte postale estivale : les petits bonnets, le cirque du Dr Paradi avec les Elles.

alain@musicologie.org ; Alain Lambert, tous ses articles.

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

bouquetin

Vendredi 27 Août, 2021 15:43