musicologie

vendredi 5 février 2021

Lire le territoire à partir des mondes musicaux

19 février-19 mars 2021, Mulhouse (vidéo conférence)

Depuis quelques années, le monde culturel s’ouvre aux réflexions portées par l’économie sociale et solidaire (ESS) et aux dispositifs expérimentés par le tiers-secteur : coopératives, entrepreneuriat social, commerce équitable, mutualisation, etc. Ces journées proposent au contraire d’interroger la manière dont les pratiques artistiques et plus particulièrement musicales viennent questionner et enrichir ces dispositifs.

La progression de la concentration économique et financière, la baisse des subventions publiques, les crises sociales et écologiques et l’échec de la démocratie culturelle, font de la musique l’objet de politiques sectorielles et un lieu original de création pour (re)penser le politique et les territoires. Autour de la mobilité des artistes et des migrants, la musique est l’un des outils pour une hospitalité partagée. Les réflexions qui parcourent le spectacle vivant autour des formes de la participation des publics questionnent la portée du concept de diversité culturelle forgé en grande partie à partir d’expressions musicales. La musique est donc porteuse de pistes de réflexion fructueuses dans ses formes de création, de transmission, de réception.

L’attention portée au territoire apparaît aujourd’hui comme une clé pour appréhender les nombreuses crises auxquelles nous faisons face. Ce « moment territorial » coïncide avec l’accroissement de l’autonomie des territoires entamée au début des années 1990. Le territoire, parce qu’il représente au mieux l’échelle du vécu des personnes, est devenu un laboratoire pour une transition vers de nouvelles coopérations sociales et une plus grande diversité des formes économiques, politiques et culturelles à l’inverse des politiques nationales contemporaines qui ont la fâcheuse tendance à vouloir figer les citoyens dans l’ordre (sécurité et identité).

Le territoire, entendu comme le point de contact entre flux et frontière, offre la possibilité d’explorer les effets de résilience offerts par les multiples initiatives citoyennes, culturelles et artistiques au-delà de l’espace national. L’espace Rhénan figuré par le triangle Mulhouse-Bâle-Fribourg est envisagé comme un espace culturel où s’expérimentent « d’autres manières de faire » dessinant de nouveaux imaginaires du territoire. Dans ce territoire littéralement défini par de nombreux flux (de population, de capitaux, etc) et de frontières, issus d’une histoire complexe, se joue la capacité qu’auront nos territoires à supporter les chocs à venir, qu’ils soient environnementaux, économiques, politiques ou sociaux.

Informations Pratiques :

Organisation : Josiane Stoessel-Ritz (professeur en sociologie, UHA), Sandrine Teixido (chargée de cours, Master ESS, UHA), Lucille Lisack (ATER en ethnomusicologie, université Paris-Nanterre).

Médiation assurée par les organisatrices avec les étudiants du Master 2 ESS

Format : Le colloque se déroulera à distance par visioconférence Webex accessible depuis un navigateur.

Dates, horaires et formats : 3 demi-journées : 12h30 - 18h30.

19/02/2021. Musiques et territoires : quel repérage, quelles ressources ?

12/03/2021. Alternatives économiques, solidaires et politiques: actions et impacts sociétaux

19/03/2021. Singularités, pluralités : vivre la musique en temps de crise ?


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Anal5yses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Jeudi 4 Février, 2021