musicologie

vedredi 19 février 2021

Le mars de l'ensemble « Les suprises » en espérant qu'il n'y en ait pas de mauvaises

Les surprises. Photographie © D.R.

La Passion selon Saint Jean

Paris, Théâtre des Champs-Élysées (25 mars), Chapelle de la Trinité de Lyon (26 mars).

Récit biblique (la narration de l’Évangéliste, les paroles de Jésus, de Pilate, de Judas,…), chorals édifiants et textes poétiques. Le tout encadré par d’imposants portiques choraux, tels sont les ingrédients des Passions de Johann Sebastian. Cette Passion selon saint Jean, BWV 245, vit le jour à peine un an après la prise de fonction du maître à Leipzig. Quel choc durent ressentir les fidèles de Saint-Nicolas en cet après-midi du Vendredi Saint de l’année 1724, eux qui, luthériens des plus conservateurs, se méfient de la théâtralité. Une dame se lève et claque la porte : « Protège tes enfants, Seigneur ! On se croirait à l’opéra. »

Le conseil municipal qui venait d’engager ce cantor « faute d’en trouver un meilleur » (comprenez : Telemann ou Graupner) a dut s’en mordre les doigts.

Aujourd’hui, cette composition de Bach est restée l’une des préférées du public pour son humanité extraordinaire.

Ensemble Les Surprises, Eugénie Lefebvre (soprano), Paul Figuier (alto), Anders J. Dahlin, l’Evangéliste (ténor), Paco Garcia (ténor), Nicolas Brooymans, Jésus, (basse), Etienne Bazola, PIlate (basse), sous la direction de Louis-Noël Bestion de Camboulas.

Le programme ; Théâtre des hamps-Élysées ; Chapelle de la Trinité.

Bach to Lully

Coproduction du Centre de musique baroque de Vesrailles et du & du Festival Sinfonia en Périgord.

Airs de Lully, Pascal Collasse, Henry Desmarest, Marc-Antoine Charpentier.

Opéra de Massy (30 mars 2021)

Conçu à la manière d’un opéra pour une soliste et un orchestre, ce concert met à l’honneur la musique française de Jean-Baptiste Lully, le grand compositeur de Louis xiv. Véronique Gens, soliste internationalement reconnue, reviet au répertoire baroque français, dans lequel elle a fait ses débuts. Un premier concert au festival d’Ambronay l’année passée a permis à Véronique Gens et à l’ensemble Les Surprises de se rencontrer. Un collaboration qui se poursuit avec ce nouveau programme.

Ensemble Les surprises, Les chantres du CMBV, Véronique Gens (sprano), Les chantres du Centre de musique baroque de Versailles (Olivier Schneebeli), sous la direction de Louis-Noël Bestion de Camboulas.

Le programme ; Opéra de Massy

Méditations

3 chanteurs et 3 instrumentistes

Méditations pour le Carème de Marc-Antoine Charpentier, Cathédrale de Bordeaux (15 mars 2021) ; Saison musicale d’Amilly (28 mars 2021)

À l’image des Leçons de Ténèbres qui prennent au xviiie siècle une dimension théâtrale et attirent les foules mondaines, férues de concerts et de divertissements, la musique liturgique française révèle une dramaturgie proche de l’opéra. Elle atteint quelques fois une richesse harmonique et une suavité, qui iront jusqu’à choquer les dévots.

Ce programme met en valeur le répertoire écrit à la fin du xviie et au début du xviiiIe siècle, pour voix d’hommes et continuo. Cet effectif était très apprécié à l’époque pour sa couleur intimiste, pouvant passer d’une teinte tantôt ténébreuse à une teinte puissante et rayonnante ; grâce au large ambitus possible de la voix de basse à la voix de haute-contre.

Ensemble Les Surprises, sous la direction de Louis-Noël Bestion de Camboulas.

Le programme avec extrait vidéo du programme ; site d'Amilly


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Anal5yses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Vendredi 19 Février, 2021