musicologie

vendredi 5 mars 2021

Comme dans toute la France, rassemblements pour la culture à Caen et à Paris le 4 mars 2021

Rassemblement devant le théâtre de Caen le 4 mars 2021. Photographie © Alain Lambert.

Caen (Alain Lambert) — Il y a un an ou presque, le premier confinement se préparait dans l’affolement, mais personne ne se doutait que les lieux culturels allaient fermer leurs portes pour une année entière, avec une petite pause à la fin de l’été, lors d’une rentrée culturelle vite refermée. Ce 4 mars 2021, dans toute la France, des manifestations se sont déroulées à l’appel unitaire des organisations du spectacle, réunissant publics et acteurs de la culture.

À Caen aussi, autour de midi, devant le théâtre, où les prises de parole se sont succédées, avant de laisser la place à la poésie et la musique.
L’appel unitaire à se mobiliser se conclut ainsi : les choix politiques dans cette période sont difficiles, nous le savons. Néanmoins, nous ne pouvons souscrire à des décisions qui réduiraient à néant l’idée même de politiques culturelles, de tentatives de déploiement vers tous les publics qui sont loin d’être achevées. L’exercice des droits culturels que constituent la liberté de création, l’accès du plus grand nombre aux œuvres de l’esprit et la citoyenneté active est indissociable du pacte républicain.

Poésie et musique devant le théâtre de Caen le 4 mars 2021. Photographie © Philippe Meunier.

La Culture est un bien commun. Elle est partout. Elle ouvre des voies, offre des perspectives, appelle à réfléchir sur soi, sur les autres, sur le monde. Elle est un espoir. Nous allons la défendre. Nous ne voulons plus d’effets d’annonce, nous voulons des engagements ! Notre volonté d’exercer nos métiers et d’en vivre est aussi celle de maintenir le dialogue avec le public.

Paris (Jean-Marc Warszawski) — Les travailleuses et travailleurs des secteurs des arts et de la culture se sont rassemblés dès midi, place de la République à Paris. Ils y ont écouté une série de chansons et de prises de parole de responsables syndicaux et associatifs des métiers de la culture et de l’intermittence, aussi de soutiens politiques, tel celui du Parti communiste par la voix de Pierre Laurent, ou interprofessionnels, comme celui des soignants, déplorant la destruction du service public hospitalier, à l’origine du chaos actuel.

Paris, place de la République, 4 mars 2021. Photographie © musicologie.org.

Les manifestants ont ensuite formé un cortège et ont défilé sur les Grands-Boulevards jusqu’à l’église de la Madeleine, sous une pluie battante à partir de la place de l’Opéra.

Pendant ce temps, un groupe a occupé le Théâtre de l’Odéon. Afin de rompre le silence radio du gouvernement, les occupants affirment vouloir rester jusqu’à l’obtention de l’organisation d’une table ronde sur toutes les questions soulevées par la situation, en présence de Jean Castex, Roselyne Bachelot n’ayant aucun levier de commande. Un rassemblement devant le théâtre est prévu aujourd'hui vendredi 5 mars , à 14 heures. À suivre.

Théâtre de l'Odéon occupé, 4 mars 2021. Photographie © CGT spectacle.


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Vendredi 5 Mars, 2021