bandeau texte musicologie

Caen le 20 novembre 2021 —— Alain Lambert.

Carsten Lindholm trio aux Boréales

Carsten Lindholm trio aux Boréales de Caen. Photographie © Christian Mariette.

Le batteur danois et leader du trio, est déjà venu il y a trois ans avec une autre formation pour représenter le jazz scandinave au festival nordique des Boréales à Caen. Et le voilà de retour en Normandie avec un pianiste norvégien, Jan Gunnar Hoff, et un contrebassiste américain, Reggie Washington, pour nous présenter son pop song trio, l'accompagner et le faire applaudir.

Le pop song trio est une des caractéristiques du jazz nordique depuis la fin du siècle dernier, en particulier E.S.T. devenu un modèle du genre, puisque Esbjörn Svensson, pianiste, leader et compositeur, entendu ici aux Boréales 2007 quelques mois avant sa disparition tragique, savait mêler les compositions pop réussies, en particulier celles écrites pour Viktoria Tolstoy, et d'autres plus expérimentales et étranges, dans lesquelles la contrebasse amplifiée de Dan Berglund et la batterie de combat de Magnus Öström jouaient un grand rôle. Ce qui faisait son identité aussi et son attrait sans doute.

Avec le trio de Carsten Lindholm, tout le concert est consacré à des mélodies pop ou folk mises en valeur par le jeu virtuose et lyrique du pianiste et soutenues impeccablement par la section rythmique, avec pour alterner un peu, quelques jolis solos de contrebasse. Sur une fin de thème, le batteur daigne esquisser une brève improvisation. Mais le reste du temps, il se contente de donner le tempo, et de faire signe au public avec sa baguette levée à l'horizontale d'applaudir l'un ou l'autre de ses musiciens. L'apogée du concert est une longue reprise de Roxane de Police, avec une ample intro romantique au piano, suivie d'une multitude de variations subtiles sur le thème. D'excellents musiciens donc, pour un joli concert auquel il manquait un petit quelque chose.

En décembre dans les jazz foyers du théâtre de Caen, Louise Jallu 4tet.

Alain Lambert
20 novembre 2021
© musicologie.org


Les précédents articles d'Alain Lambert

L’éclosion de Tétragone à la soirée Focus JazzSix cédés du monde pour attendre l'hiver Les mélodies voyageuses de Sleeper TrainQuand le jazz (français) se la joue progressif Rhoda Scott, l’organiste « vintage » à Jazz dans les prés —– Cinq cédés jazzy pour résister à la froidure.

alain@musicologie.org ; Alain Lambert, tous ses articles.

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

bouquetin

Samedi 27 Novembre, 2021 3:15