bandeau texte musicologie

Caen, 20 octobre —— Alain Lambert.

Black Pantone en super forme

Black Pantone au théâtre de Caen. Photographie © Christian Mariette.

Suite à la chronique de leur premier cédé Ni d'Eve ni d'Adam fin 2019, nous annoncions leur concert au théâtre de Caen  à la mi-avril 2020. Après deux déprogrammations sanitaires, les revoilà toujours en pleine forme, après avoir remporté en juin le prix du public et le 2e prix du jury du Golden Jazz Trophy de Lille, sur la scène des foyers. Au théâtre de Caen, qui les accueille dans le cadre du dispositif « Écouter c'est déjà demain ! » d'aide à quatre projets de jeunes artistes locaux avec la DRAC pour une résidence,  un concert  et un disque enregistré en janvier.

En super forme le trio normand composé, par ordre alphabétique urbain, de la Caennaise Clémence Gaudin à la contrebasse, du Havrais Antoine Bouchaud au piano, et du Leixovien Martin Mabire à la batterie. Un jeune power trio qui connaît bien, disions-nous, ses pairs lettrés (Bojan Z, E.S.T.) mais aussi ses classiques comme en témoigne Barcarolle de juin inspirée de Tchaïkovski qu'ils nous ont joué de façon et romantique et mélodique. Les deux nouveaux morceaux entendus en suite jouent largement sur cette forte dimension mélodique alliée à la puissance rythmique très marquée.  Le morceau d'ouverture s'est terminé sur des sons électros joués par la contrebassiste qui électrifie aussi parfois son instrument, par exemple dans le long solo à l'archet de Xeno-Alien-Virus, sur un riff de piano lancinant. Le tout se termine après le rappel chaleureux par un Crazy Z inquiétant (Hallowen se rapproche nous dit-on) et d'abord grinçant, avant de devenir  funky et endiablé.

Un très beau concert plein de vie et de passion  pour ce trio qui monte et dont on attend le prochain cédé l'an prochain.
Ils seront le mercredi 10 novembre au Magic Mirrors Le Havre à 19h
En jazz au théâtre de Caen, pour le festival des Boréales, le 20 novembre à 15h30, dans les foyers encore, le Danois Carsten Lindholm et son trio nordique.

Et au conservatoire le quartet Sleeper Train le 9 novembre.

 

Alain Lambert
20 octobre 2021
© musicologie.org


Les précédents articles d'Alain Lambert

Stacey Kent en trio et en chansons intimistesLe Bourgeois gentilhomme : Jérôme Deschamps et les Musiciens du LouvreCinq cédés jazzy pour regarder les feuilles tomberDébuts, un trio jazz pop à Jazz dans les présCaen : festival Interstice[15 : sculptures et machines musicales.

alain@musicologie.org ; Alain Lambert, tous ses articles.

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

bouquetin

Dimanche 31 Octobre, 2021 16:02