musicologie  dimanche 11 octobre 2020.

Wilhelm Backhaus / Beethoven : Mondschein-Sonate, Pathétique, Appassionata

Wilhelm Backhaus / Beethoven : Mondschein-Sonate, Pathétique, Appassionata. « Aspekte », Decca 6.41797 AH, 1962.

Wilhelm Backhaus / Beethoven : Mondschein-Sonate, Pathétique, Appassionata. A — Sonate en do dièse mineur, « Mondschein-Sonate », opus 42 no 2, Adagio sostenuto, Allegretto, Presto agitato ; Sonate en do mineur, « Pathétique »; opus 13, Grave, Allegro di molto et con brio, Adagio cantabile, Rondo, Allegro.

 

Wilhelm Backhaus / Beethoven : Mondschein-Sonate, Pathétique, Appassionata. B — Sonate en fa mineur, « Appassionta », opus 57, Allegro Assai, Andante con moto, Allegro, ma non troppo.

 

Wilhelm Backhaus vers 1930.

Wilhelm Backhaus est un pianiste légendaire. Fils de l'architecte Otto Ferdinand Willibald Backhaus, il naît en 1884 à Leipzig. Il étudie le piano au conservatoire de sa ville natale sous la direction d'Aloïs Reckendorf, et la composition avec Salomon Jadassohn. Il donne son premier concert à l'âge de huit ans.

En 1898 et 1899, il se perfectionne en leçons privées auprès d'Eugen Albert à Frankfurt am Main.

En 1900 et 1901, il a seize ans, il accompagne un chanteur italien dans une tournée à Londres, où il remplace Alexandre Siloti dans le quatrième concerto pour piano de Beethoven, avec le Hallé Orchestra de Manchester, sous la direction de Hans Richter. Il se produit également aux « Proms » (Promenades concerts). Il y fait une grande impression et enseigne au Royal Manchester College of Music de 1905 à 1908.

Il remporte le Prix Anton Rubinstein en 1905, à Paris, prélude à sa carrière internationale.

En 1909, il enregistre le concerto en pour piano en la mineur d'Edvard Grieg, son premier disque.

Il fait ses aux États-Unis le 5 janvier 1912, dans le concerto pour piano « L'Empereur » de Beethoven, avec l'Orchestre symphonique de New York sous la direction de Walter Damrosch.

En 1925-1926, il enseigne au Curtis Institute de Philadelphie.

Pianiste acclamé dans le monde entier, il accumule concerts et tournée de manière intensive. Il a donné plus de 4 000 concerts.

En 1928, il enregistre les 24 préludes de Frédéric Chopin.

En 1930, il s'installe à Lugano, y enseigne et obtient la citoyenneté suisse en 1931.

Vienne l'honore en 1953 du prix Bösendorfer.

Il décède le 5 juillet 1969, à Villach, en Autriche.


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
☎ 06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

 

Dimanche 11 Octobre, 2020