musicologie

28 mars 2020 —— Jean-Marc Warszawski.

René Maillard : compositeur un jour, compositeur toujours

René Maillard, Portrait, Trio à corders, opus 11, Fébrilité, pour baryton et piano, Sonate pour violon et piano opus 7, Sonate pour alto et piano opus 18, Berthilde Dufour (violon), Altin Tafilaj (alto), Philippe Cauchefer (violoncelle), Marika Hofmeyr (piano), Ioan Hotenski (baryton). Triton 2019 (TRITHORT 564).

Enregistré en juillet 2018, temple de l'Église Protestante unie de Cannes.

René Maillard est né en 1931 en banlieue parisienne, passe les années de guerre à Limoges, où il commence l’apprentissage du violon. À Paris il suit les cours de composition d’Arthur Hoéré et d’aimé Stfeck au Conservatoire de Versailles, puis il intègre le Conservatoire national supérieur de Paris sous la direction de Samuel-Rousseau et de Noël Gallon  pour le contrepoint et la fugue, et celle de Tony Aubin pour la composition. Ses œuvres sont créées, voire radiodiffusées dès 1950, année où il se joint à la création du groupe Pentacorde, avec quatre autres jeunes compositeurs. Il obtient le Prix de Rome en 1955, deux ans plus tard il est embauché par la firme discographique EMI comme directeur artistique. Une de ses pièces est créée au Festival d’Aix-en-Provence de 1960, il reçoit une commande d’État l’année suivante, pour un quintette. Il démissionne après trois ans de service à EMI, au profit d’un poste de cadre supérieur commercial dans une entreprise pharmaceutique.

Un peu comme dans Le désert des Tartares de Dino Buzzati, d’une page à l’autre, quarante ans ont passé, René Maillard est à la retraite, délaisse sans doute quelque peu ses passions pour le bridge et le golf, remet ses partitions sur le métier, mieux, il reprend la composition dans les années 2000. Ses œuvres sont de nouveau créées, notamment dans le cadre des concerts « Cantus Formus » organisés par Nicolas Bacri au Conservatoire de Paris, et enregistrées chez Naxos et Triton.

René Maillard meurt en 2012.

Nous ne connaissions rien de ce compositeur, ce cedé est une vraie bonne surprise. D’abord parce qu’il s’agit d’un compositeur chevronné qui ne semble en rien diminué par quarante années de mise au placard, sa musique est volontaire, mordante, imaginative, accumulant et variant les effets de toutes sortes, parfois d'une grande simplicité.

Son langage est aux marges de la tonalité, disons qu’elle est fortement tonalement polarisée, toutefois émancipée des gammes majeures et mineures et de la relation tonique dominante, mais jouant habilement entre résonance harmonique et tension dissonante, accroissant  ainsi la palette expressive.

Nous avons particulièrement été impressionné par les pièces vocales, où l’on sent le sel de la tradition debussyste, parfaitement servies par les interprètes, comme d'ailleurs le sont aussi les oeuvres instrumentales.

René Maillard, Fébrilité, plage 6, extrait.

 

René Maillard, Sonate no 2, pour alto et piano, opus 18, 1. Élan, plage 11, extrait.

Les solistes de Cannes : Berthilde Dufour (violon), Altin Tafilaj (alto), Philippe Cauchefer (violoncelle), avec Marika Hofmeyr (piano), Ioan Hotenski (baryton).

1-3. Trio à cordes, opus 11, 1. Modérato, 2. Andante, 3. Allegro vivace, 1956, révisé en 2005.

4-6. Fébrilité, 3 mélodies pour baryton, opus 27, sur des poèmes de Dominique Pagnier, 2007-2008.

7-10. Sonate pour violon et piano, opus 7, 1. Moderato, 2. Largo, 3. Andante, 4. Presto, 1953.

11-13. Sonate no 2, pour alto et piano, opus 18, 2003.

 

 Jean-Marc Warszawski
29 mars 2020

© musicologie.org


musicologie.org
 rss

Jean-Marc Warszawski, ses précédents articles

Philippe Hersant en 34 duos —— Toute la musique de chambre de Johannes Brahms : cinquième volume —— Un Charpentier d’apparat pour les 350 ans de l’Hôtel des invalides —— Jean de Spengler, le violoncelle, Bach et la suite —— Les mazurkas de Frédéric Chopin, par Yves Henry.

Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale| Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

bouquetin

Dimanche 29 Mars, 2020 0:40