" />

bandeau texte musicologie

Musée des beaux arts de Caen, 24 janvier 2020 —— Alain Lambert

Metaxu et Baa Box à PAN l'hiver ! Autant de voix !

Metaxu à PAN l'hiver. Photographie © Gérard Boisnel.

Une soirée dédiée principalement à la voix en ce vendredi brumeux de janvier où il valait mieux ne pas prendre froid pour ne pas la perdre.

Metaxu d'abord, trio minimaliste : Guislaine Cosseron aux voix bruitées, Jean-Sébastien Mariage à la guitare le plus souvent à l'archet et Sébastien Bouhana à la caisse claire, à la cymbale et autres sifflets. Un texte poétique parlant d'un fleuve sombre, d'horizons lointains sert de prétexte, pour quelques vers lus, à une longue improvisation d'une heure dans laquelle les différentes variations vocales se fondent totalement. Au concert d'hier s'ajoutait une dimension visuelle, importante, avec la participation du plasticien Xavier Quérel, se déplaçant d'abord devant le groupe avec une petite torche pour en projeter sur le mur les ombres mouvantes et colorées par les spots. Puis jouant avec la pellicule d'un projecteur 16 mm, installé sur scène, aux images projetées sur un petit écran, il y fait apparaître des silhouettes humaines ou des taches colorées et abstraites, figeant quelquefois l'image pour que le film se consume, la décalant, la rythmant au fil de l'improvisation musicale. Un son et lumière intrigant et réussi.

Leila Martial à PAN l'hiver. Photographie © Gérard Boisnel.

Avec Baa Box, l'approche vocale est détriplée, puisqu'avec Leila Martial, chanteuse aux voix multiples,  au Glokenspiel, à la senza, à la flûte à coulisse en verre...,  le batteur Éric Perez tient une grande place vocale ainsi que l'étonnant guitariste Pierre Tereygeol. Cinq longs morceaux vont se construire, se développer, s'évanouir au cours de ce récital polyphonique, sinon diphonique, y compris dans une chanson en anglais presque classique, mais qui très vite dérive vers la folie vocale. Beaucoup d'arrangements, beaucoup d'improvisations, de l'humour aussi car ces excellents musiciens ne se prennent pas au sérieux et s'amusent de leur virtuosité. La figure du clown, centrale dans leur univers, semble-t-il, n'est pas injustifiée. Une musique chatoyante, imaginative, qui s'écoute plus qu'elle ne se décrit, sensuelle plus que conceptuelle.

Baa Box se produira à Toulouse, Pau, Annecy, Meylan, Saint-Christoly de Blaye en février.

Prochain PAN le printemps le 10 avril, avec Hand Five et le trio du batteur Pipon 2,0, au Musée des beaux- arts, toujours, avec à 19h une visite du musée conduite par Nesta Mondelice, le batteur et compositeur de Hand Five.

Alain Lambert
24 janvier 2020

© musicologie.org


musicologie.org
 rss

Les précédents articles d'Alain Lambert

Musiques à l'IUT : à l'écoute de la nouvelle génération —— Franchir la nuit de Rachid Ouramdane : des images très fortes ! —— Cinq cédés jazz des quatre coins du monde pour réchauffer janvier —— Les standards du blues —— Marc Olivier Dupin et l'Orchestre régional de Normandie : Trilogie Buster Keaton —— Magène: Les diries de la mé. La poésie de la mer tout en normand.

alain@musicologie.org
Alain Lambert, tous ses articles.

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
☎ 06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

bouquetin

Lundi 27 Janvier, 2020 8:45