Les fantaisies et les couplets de folies du flûtiste Vincent Lucas musicologie

8 septembre 2020 —— Jean-Marc Warszawski.

Les fantaisies et les couplets de folies du flûtiste Vincent Lucas

Marin Marais, Les folies d'Espagne ; Georg Philipp Telemann, Fantaisies pour flûte sans basse, Vincent Lucas (flûte). Indésens 2020 (INDE 132).

Enregistré les 3-4 juillet 2019, Studio Libretto Antopny.

Après avoir commencé  la pratique de la flûte Conservatoire de Clermont-Ferrand, Vincent Lucas intègre en premier nommé, à l’âge de 14 ans, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et remporte trois ans après le Concours radiophonique international de la ville de Prague. Il entame alors une carrière parallèle de soliste et de musicien et soliste d’orchestre : Orchestre du Capitole de Toulouse à partir de 1984, Orchestre philharmonique de Berlin (second flûtiste et solo piccolo), première flûte solo de l’Orchestre de Paris depuis 1994. Il est un membre du Quintette à vent des solistes de l'orchestre de Paris, participe à de nombreux ensembles de chambre.

Il est professeur assistant au Conservatoire national supérieur de musique et de Danse de Paris et professeur principal au Conservatoire de Paris, participe chaque année à l'académie internationale d'été de Nice, et dirige de nombreuses classes de maître danse monde. Il est professeur honoraire au College of Music Toho Gakuen à Tokyo.

Pour son cinquième album pour le label Indésens, il propose un répertoire pour flûte seule : les douze fantaisies TWV 40:2-13, de Georg Philipp Telemann, publiées en 1733 et les « 32 couplets de folies », devenues La folia, le 20e numéro sur les 142 du second livre de viole de gambe de Marin Marais, publié en 1701.

Les fantaisies de Georg Philipp Telemann sont certainement pour l’époque l’œuvre la plus importante et la plus développée pour l’instrument.

On peut penser, que passant de la viole de Gambe à la flûte, les « couplets de folies » y perdent des spécificités comme le jeu sur plusieurs cordes, même si on arpège les notes superposées, ou les changements de registres. Autrement dit, à la flûte seule, se passant de la basse notée dans la partition il n’y a plus que la mélodie.

Il est question de folia à la fin du xve siècle au Portugal sans qu’on sache trop ce que cela désigne jusqu’au début du xvie siècle où il s’agit alors d’une courte formule mélodique, à 3 temps, qu’il s’agit de varier sans changer la basse implicite (ou le schéma harmonique), ce qui rapproche la folia de la passacaille ou de la chaconne. Elle est une danse rapide, un chant, passe au répertoire des guitaristes et cette mélodie de seize mesures gagne l’Europe, même Johann Sebastian Bach en fait sa cantate Unser trefflicher (BWV 212).

Il est intéressant d’avoir rassemblé ces deux œuvres qui offrent un même type de challenge pour le compositeur et l’interprète, maintenir la variété et l’intérêt, donc l’attention de l’auditeur tout du long. La forme fantaisie, les variations, voire l’improvisation, permettent de mettre en valeur les capacités d’invention... et d’impressionner.

L’imagination musicale de Georg Philipp Telemann, comme celle de Marin Marais (32 variations !), même sans continuo, la technique fine et le timbre chaleureux de Vincent Lucas, qui lui aussi à intérêt à varier son jeu pour qu'on ne s'endorme pas avant le dessert, rendent l’écoute, de ce cédé que de mélodie à une voix, passionnante et poussent à son comble le pari.

Georg Philippe Telemann, Fantaisie no 3, pour flûte sans basse, TWV 40:4, en si mineur (plage 3).

 

 Jean-Marc Warszawski
1er septembre 2020
© musicologie.org


musicologie.org
 rss

Jean-Marc Warszawski, ses précédents articles

Johann Sebastian Bach d’un bout à l’autre des Pyrénées avec la violoncelliste Maitane Sebastián —— Les reflets solaires de la soprano Roselyne Martel —— Le pianiste Didier Castel-Jacomin et les autres —— À Prades, les oiseaux ont chanté pour Pau Casals —— Stéphanie-Marie Degand et Violaine Cochard : la musique de Johann Sebastian Bach.

Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale| Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

bouquetin

Mardi 8 Septembre, 2020 1:24