bandeau texte musicologie

13 mars 2020 —— Alain Lambert.

Cinq cédés de mars en giboulées jazzy

Les notes pleuvent de partout avec des rafales venues de divers horizons musicaux, la Grèce du trompettiste Ntoumos dans Back to the Roots, le rock alternatif de Caravaggio dans Tempus Fugit, la flûte groovy de Ludivine Issambourg dans Outlaws, le quintet d'Henry Texier dans Chance et le jazz fusion du bassiste Daniel Romeo dans The Black Days Sessions #1.

Dans Back to the Roots (2020), le trompettiste Dominic Ntoumos réinvente des mélodies grecques traditionnelles des années 20 à 40 du siècle passé, en mêlant selon les titres le bouzouki (Evangelos Tsaples), l’oud (Medhi Haddad), le violon (Marcel Rambâ) le chant (Sotiris Papatragiannis) au piano électrique (Eric Legnini), à la basse(Javier Breton) à la guitare électrique (Greg Chainis) et à la batterie Maxime Zampieri. Le résultat est à la fois intrigant et réussi, entre tradition et modernité, avec des musiciens de talent pour accompagner ce trompettiste flamboyant.

 

Tempus Fugit (Eole Records 2020) du groupe Caravaggio est un album de rock progressif instrumental et improvisé proche d'un jazz progressif actuel (The Watershed, Rymden, Tombruket...) mêlant musiciens de jazz, Bruno Chevillon à la basse, aux effets, Éric Echampard à la batterie, aux percus électroniques, à d'autres plus rock électro comme Benjamin de la Fuente au violon, à la guitare électrique ténor, aux effets, Samuel Sighicelli aux sampler et claviers. Plus Serge Tissot-Gay, ex-Noir Désir, à la guitare sur Vers la flamme. De longs morceaux qui semblent tourner sur eux-mêmes pour ralentir le temps, et nous transportent dans des paysages inexplorés et parfois inquiétants.

 

Avec Outlaws (Heavenly Sweetness 2020) la flûtiste caennaise s'impose un peu plus sur la scène nationale, après Antiloops, en rendant un bel hommage au flûtiste Hubert Laws sur dix de ses thèmes réactualisés avec Eric Legnini à la direction musicale et au Fender Rhodes, Laurent Coulondre à l'orgue et au Clavinet, Julien Herné à la basse et Stéphane Huchard à la batterie. Du jazz funky et dansant auquel la flûtiste apporte son souffle inspiré/expiré dans une ambiance très seventies. Le résultat est fort probant, avec des arrangements et un son excellent. Sur What Do You Think Of This World Now, Christophe Chassol est au piano Fender Rhodes, après une longue intro de flûtes en re-recording.

À découvrir en live à Paris, 6 avril, au Pan Piper.

 

Chance (Label Bleu 2020) d'Henri Texier est la suite de son précédent opus, Sand Woman, où il revisitait quelques thèmes anciens. Avec les mêmes musiciens, il nous offre quatre nouveaux morceaux auxquels il ajoute un de chacun de ses complices, Sébastien Texier au sax alto et à la clarinette, Vincent Lê Quang aux saxs ténor et soprano, Gautier Garrigue à la batterie et Manu Codja à la guitare. La chance du titre, écrit-il, c'est d'avoir pu jouer si longtemps « avec tant de merveilleux musiciens » et de pouvoir continuer, en n'ayant « que peu de regrets ». Et ça s'entend dans son jazz bien à lui qu'il continue d'écrire, d'improviser et d'explorer sans s'émousser.

À écouter en live au Café de la Danse à Paris le 21 mars.

 

The Black Days Sessions #1 (CQFD 2020) est le disque d'un musicien rare en leader, le bassiste Daniel Roméo, trop occupé à accompagner les autres qu'on retrouve d'ailleurs sur son album, autour du pianiste Eric Legnini, encore lui, Alex Tassel au bugle, Christophe Panzani aux saxs, Julien Tassin à la guitare, Arnaud Renaville à la batterie... et bien d'autres, dont l'harmoniciste Toots Thielemans sans doute enregistré en 1998 pour un disque jamais sorti, que le bassiste accompagna aussi, comme Bernard Lavilliers, Eddy Louis, Mike Stern, Roy Hargrove, Paco Sery...  La plupart des morceaux récents, enregistrés en 2017, sont superbement écrits, arrangés et improvisés autour de cette belle basse funky.

À découvrir en live à Paris au Duc des Lombards du 16 au 18 avril.

 

Alain Lambert
13 mars 2020

© musicologie.org


musicologie.org
 rss

Les précédents articles d'Alain Lambert

Letort, Lhiver, Cochin, Enouf : Monk, un bel hommage réjouissant —— Groupe Acrobatique de Tanger-Maroussia Diaz Verbeke, FIQ ! (Réveille-toi!) : l'antigravité bariolée –– Alex Tassel 4tet Tout l'art du bugle ! —— Deborah Tanguy et Annette Banneville, deux belles voix pour les 40 ans du Caen Jazz Action —— Fortune mon ennemie : Musique à la cour d'Elisabeth 1er.

alain@musicologie.org
Alain Lambert, tous ses articles.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
☎ 06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

bouquetin

Vendredi 13 Mars, 2020 2:07