musicologie

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rssAbonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Copland, Milhaud et Gershwin par l'Orchestre de Caen

Avec Jasmine Eudeline (violon), sous la direction de Vahan Mardirosian (et piano).

Eudeline Jasmine. Photographie © D.R.

Caen , 13 mars 2018, par Alain Lambert ——

La musique classique s'est souvent inspirée d'airs populaires sans bouleverser en profondeur la forme de l'orchestre. Mais le premier quart du XXe siècle va le voir évoluer plus en profondeur, par la découverte de nouvelles sources d'inspirations, en timbres, en rythmes et en mélodies.

Le concert débute avec Aaron Copland et sa musique de ballet Appalachian Spring commandée par Martha Graham, et jouée en 1944 dans une salle où l'orchestre ne pouvait pas dépasser neuf cordes, une flûte, une clarinette et un basson. Et c'est cette version qui a été retenue plutôt que celle ultérieure et symphonique. Tant mieux pour nous car avec cette formation quasi folk  aux arrangements somptueux et parfois inattendus, les airs de danse, les ballades et les chants religieux n'en sonnent que mieux dans un entrelacs délicat de cordes et de clés.

Puis nous partons pour l'Amérique du Sud et le Brésil du carnaval de Rio avec Darius Milhaud et son Boeuf sur le toit, non la première version Cinema-Fantaisie pour piano et violon mais la Cinema-Symphonie pour orchestre et violon de 1920. Jasmine Eudeline est au violon qui tangue, glisse et dérape dans ce collage surréaliste, au premier sens d'Apollinaire, d'airs populaires de là-bas. L'orchestre s'amuse à lui répondre avec malice avant de revenir en boucle au refrain éclatant où les cuivres et les percussions pétaradent.

Avec la Rhapsodie in blue, où Julien Desgranges lance la longue phrase sinueuse de clarinette qui donne le ton dès l'ouverture du concerto, nous nous retrouvons dans le New York de 1924, même si la formation choisie se tient entre l'orchestration première de Ferde Grofé pour le big band jazz de Paul Whiteman et celle de 1942 pour orchestre symphonique. Un équilibre entre cordes et cuivres permettant de bien entendre ces derniers, et les percussions, en dialogue avec le piano, tenu par Vahan Mardirossian, lequel entre deux interventions au clavier, se redresse pour relancer l'ensemble. Le tout de façon énergique, entre jazz et classique.

Vahan Mardirosian. Photographie © Stéphane Audran.

En bis, les deux solistes se retrouvent pour un duo acrobatique et sensible sur It ain't necessarily so tiré de l'opéra Porgy and Bess de Gershwin. Jasmine Eudeline a une façon bien à elle de jouer presque en accord de sorte que les notes semblent sonner ensemble et s'entremêler au fil de la mélodie. Un beau final pour un beau concert.

À venir mardi prochain, l'orchestre et son chef pour l'ouverture du festival Aspects des musiques d'aujourd'hui, avec Thierry Escaich en compositeur invité, du 20 au 25 mars.

Le 27 mars, une réduction pour quatuor de vent et voix de la Tétralogie de Wagner, Le tour du Ring en moins de 80 minutes, transcrite « à bras le cor » par Pierre Rémondière.

Le 3 avril, un concert jazz : Verona 4tet avec en invité Misja fitzgerald-Michel à la guitare sur de nouvelles compositions du pianiste François Chesnel.

Alain Lambert
13 mars 2018

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org : Zappa : l'un et le multipleVincent Touchard, Classe moyenne ; Tom Bourgeois, Murmures ; Ellinoa, Wanderlust : Jazz et classique encore !Vibrations 2018 et danse contemporaine tous azimutsL'Intercontinental Orchestra ou la rencontre des musiques du mondePlus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

 

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2017

bouquetin

Mercredi 14 Mars, 2018 21:56