musicologie

5 décembre 2017 —— Jean-Marc Warszawski.

Ernö Dohnányi et Miklós Rózsa sous les doigts d'Emmanuelle Moriat

Emmanuelle moriat

Emmanuelle Moriat, Escale en Pays Magyar, œuvres pour piano d'Ernö Dohnányi et Miklós Rózsa. Kdream Music 2017.

La pianiste Emmanuelle Moriat, issue du Conservatoire royal de Bruxelles (sous la direction de Jean-Claude Vanden Eynden), et du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, propose dans ce cédé des œuvres pour piano de deux grands compositeurs hongrois immigrés aux États-Unis au cours de la Seconde Guerre mondiale. Miklós Rózsa, en 1941, connu pour ses musiques de films remarquées et primées, Ernö Dohnányi en 1945, qui n'ayant pas la carrure citoyenne de Béla Bartók fermement opposé aux lois raciales de 1938 du gouvernement Miklós Horthy (après celles de 1920), fut abusivement et sans nuances accusé d'antisémitisme et d'avoir soutenu le nazisme, ce qui a certainement nuit à la diffusion de son œuvre.

Ces œuvres de la première moitié du siècle dernier, inspirées des traditions populaires, efficacement concentrées sur leur sujet, et pianistiquement brillantes, sont claires, évidemment chantantes et dansantes, les attirances modales contenues par une tonalité assez sage.

Ernö Dohnányi, Ruralia hungarica, « presto, ma non tanto » (extrait), plage 2.

 

Ernö Dohnányi

1-7. Ruralia hungarica, opus 32 (1923-1924), 1. allegretto, molto tenero, 2. presto, ma non tanto, 3 andante poco moto, rubato, 4. vivace, 5. allegro grazioso, 6. adagio non troppo, 7 molto vivace.

Miklós Rózsa

8-13. Bagatellen, opus. 12 (1932), 1. kleiner marsch, 2. novelette, 3. valse lente, 4. ungarisch, 5. canzone, capriccietto.

14-16. Sonate für Klavier, opus 20 (1948), 1. calmo, 2. andante con calore, 3. allegro giusto e vigoroso.

 

Jean-Marc Warszawski
5 décembre 2017
© musicologie.org


Jean-Marc Warszawski, ses précédents articles

Arbre nuage : musique contemporaine pour erhuAndré Tubeuf : Bach ou le meilleur des mondesDes sept étés de Chopin à Nohant aux dix doigts d'Yves Henry en quatre cédésLes vocalises de Romain Leleu et Thierry EscaichDualità, le nouveau cédé du pianiste Silas BassaTous les articles de Jean-Marc Warszawski

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale| Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910

bouquetin

Mardi 20 Avril, 2021 17:19