bandeau texte

flux rss  lundi 63 mars (2 mai) 2016

Recherche dans musicologie.org

  ▉ Nouveaux livres
  ▉ Nouveaux cédés
  ▉ Petites annonces/

▉ Biographies musicales
▉ Encyclopédie musicale
▉ Analyses musicales
▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales
L M M J V S D
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

Sans Existence Fixe ou S.E.F., à la Station-Théâtre de La Mézière

D'après Pochade Millénariste, d'Eugène Durif. Adaptation et jeu, Cécile Kiffer ; musique et interprétation musicale, Dominique Malherbe ; univers sonore, François Possémé ; mise en scène, Jean Beaucé. À partir de 12 ans. Création. 13-14 mai 2016.

S.E.F. Photographie © Julien Lefeuvre.

Sans Existence Fixe ou S.E.F. est une adaptation de la pièce “Pochade Millénariste“ découverte lors d'une rencontre de Cécile Kiffer avec Eugène Durif. Elle a eu envie avec ses collègues et compères et compéresses, Dominique Malherbe, François Possémé, Jean Beaucé, de poursuivre un travail collectif sur ce qui leur parler en tant que citoyens de ce monde. Les héros sont les sans voix, sans patrie, sans abri, sans-emploi, les exclus.

Là, il y a trois personnages, La Gueulante qui s'époumone avec frénésie, Marianne une saleté qui éconduit les foireux au son du violon et de la mandoline et Maiako un sauvage qui s'étouffe dans la futilité des riffs de sa guitare. Ici, les héros sont les sans-voix, sans-patrie, sans-abri, sans-emplois, ceux à qui l'économie libérale a déclaré la guerre en flattant ceux qui ont à peine plus.

À propos de « Pochade Millénariste ».

«  Alors que vont avoir lieu les cérémonies et fêtes qui accompagneront le changement de millénaire, les exclus qui pourraient donner une image négative de la ville sont pourchassés par des « brigades humanitaires », qui veulent les regrouper dans des centres à l'écart de la ville . Certains refusent et se cachent. A la faveur d'une grande panne d'électricité, ils sortent des lieux ou ils sont terrés et une « fête des gueux », un carnaval bouffon, s'improvise dans la rue. Mais l'Ordre va s'avancer à visage découvert (sans plus d'alibi humanitaire) et reprendre ses droits. »

Je trouve que ce spectacle va manquer de franche gaieté. Il faudrait des histoires de noces, de banquets... moi j'en connais de franchement drôles. Il ne  faudrait pas me pousser beaucoup pour que je me laisse aller à vous raconter quelques une de derrière les fagots. Bon d'accord, je n'insiste pas...

Au moins une petite alors... C'est quelqu'un qui décide de se pendre. Il se met la corde au cou, balance un coup de pied dans le tabouret. Manque de chance la corde casse. Il se dit que c'est un signe du destin, un message venu de là-haut. Alors il prend une bible et se dit je vais l'ouvrir au hasard et la première phrase que je lirai sera un précepte auquel je me conformerai absolument. Il ouvre la bible et la première phrase sur laquelle il tombe est (...).

J'ai toujours rêvé d'être un boute-en-train

Dans Eugène Durif, Pochade Millénariste
Éditions Actes Sud-Papiers

La Station-Théâtre est un lieu de création et de représentations publiques régulières pour les poètes et les comédiens à la Mézière près de Rennes. La programmation est vouée aux oeuvres visuellement sobres dont la langue est riche inventive et profonde. La Station-Théâtre, 1 rue de Rennes, Beauséjour, 35520 La Mézière. 02 99 69 28 09.

 

rectangle_actu rectanglerectangle rectangle
musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts

▉ À propos

S'abonner au bulletin▉ S'abonner au bulletin

▉ Collaborations éditoriales

▉ Cours de musique

▉ Téléchargements

▉ Soutenir musicologie.org

▉ Colloques & conférences

▉ Universités en France

 

 

© musicologie.org 2016

bouquetin

Mercredi 4 Mai, 2016 3:42