bandeau texte

 

mercredi 9 mars 2016

 

Le printemps du violon de Paris, 21-27 mars

Le violoniste Anton Martykov reprend le Festival Rive-Gauche musique pour en faire le Printemps du violon, avec une volonté peut-être un peu tapageuse, un peu boutiquière, car ce festival serait plus qu'un festival, « le temple où règne le roi des instruments ... Il était temps que le violon trouve sa place...»... faut tout de même pas pousser les images rétrogrades et nostalgiques du despotisme en République laïque et citoyenne. D'ailleurs ce sont des prêtres qui règnent dans les temples, et le roi régnait sur des vassaux et des sujets depuis des palais. Ne souhaitons pas le retour à l'ancien régime, serait-il allégorique, ni à cette concurrence superlative et hégémonique qui est en fin de compte peu musicale. Le violon n'a pas attendu son Printemps parisien pour briller de toutes ses splendeurs et prendre toute sa place, grâce à des musiciens tels Vivaldi, Viotti, Baillot, Paganini, Vieuxtemps, Wieniawski, Thibaud, Marsick, Ysaÿe, Bell, Charlier, Enesco , Dumay, Heifetz, Durosoir, Gitlis, Szigeti l'ancêtre et Vanessa la petite jeunette, Ponty et Grappelli chez le jazz, et autour de nous les Gordan Nikolić, David Grimal, Elsa Grether, Solenne Païdassi, Boris Boriso-Glebsky, Éléonore Darmon, Guillaume Latour... C'est en effet plus qu'un festival, c'est une nation, un peuple innombrable et particulièrement talentueux dans sa jeunesse musicienne d'aujourd'hui, il suffit de lancer le filet pour le remplir à craquer.

Qu'on pense à régaler les amateurs et soi-même de musique, particulièrement celle de violon, est a priori une bonne chose qui ne demande pas un tel excès dans les mots. Si nous ne suivons pas trop les fougueuses formules publicitaires du maître des lieux, l'énergie qu'il déploie dans les idées d'animation, de programmations, à rassembler des personnalités, nous semble quant à elle prometteuse.

Après une manifestation de masse des violoneux rue du Bac pour Bach à la coupure de midi du 21 mars bonjour le printemps, le festival investira trois beaux lieux parisiens : salle Adyar, le grand salon des Invalides et le musée Maillol, tout cela dans le 7e de Paris, pour une dizaine de concerts, une conférence (pourquoi religieuse ?), une animation autour du violon. On y entendra du violon, dont celui d'Anton Martynov, ou celui d'Ivry Gitlis, en compagnie d'autres violons, en trio, du violoncelle, bien sûr du piano (le vice-roi).

Voir le site du Festival

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41
Contacts

À propos

S'abonner au bulletin

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours de musique

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

Soutenir musicologie.org

Articles et documents
Bibliothèque
Nouveaux livres
Nouveaux cédés

Colloques & conférences
Universités en France

Collaborations éditoriales

logo musicologie
ISSN  2269-9910

© musicologie.org 2016

truite

Jeudi 10 Mars, 2016 2:51

 mars 2016 

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 29 29

musicologie

Soutenir musicologie.org

flux rss

Recherche dans musicologie.org

rectangle