À propos du site

S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale


proposer un texte      s'abonner au bulletin      retour à l'index par auteurs

 GUY DAROL,
Frank Zappa ou l'Amérique en déshabillé.
Le Castor Astral, Bordeaux 2003 [245p. ; ISBN : 2–85920–528–4])

Compte-rendu de lecture
par Laurent Meredith

Tel un exercice d'initiation, Guy Darol relate dans son Frank Zappa, la Parade de l'Homme-Wazoo (Le Castor Astral éditeur, 1996) les événements qui l'ont placé, dès sa jeunesse, sur les pas du compositeur américain. Premier volume d'une trilogie vouée à mieux faire connaître le plus risqué des musiciens du 20ème siècle : il osa embarquer le rock vers des régions signalées par les noms d'Edgard Varèse, d'Igor Stravinky ou encore d'Eric Dolphy. Au centre de ce triptyque, Zappa de Z à A (Le Castor Astral éditeur, 2000), écrit en collaboration avec Dominique Jeunot, déplie la géographie zappaïenne à la façon d'un dictionnaire. Une centaine d'entrées permet à l'amateur de pénétrer ce monde où la littérature, la politique et l'histoire musicale sont associées. Inventeur de quelques concepts utiles à la compréhension de son oeuvre, Zappa demeure mystérieux si l'on ignore le sens du mot xenochrony et la portée de la continuité conceptuelle. Guy Darol et Dominique Jeunot multiplient les explications en faisant appel à tous les registres de la connaissance, sans négliger la science de l'imaginaire.

Le troisième volet s'intitule Frank Zappa ou l'Amérique en déshabillé (Le Castor Astral éditeur, 2003). Ce livre ne constitue pas une biographie au sens convenu du terme mais une sorte de métabiographie qui inclurait les épisodes de la vie d'un homme dans les orbes de l'Histoire. L'oeuvre de Frank Zappa s'appuie en effet sur une triple maîtrise :

  • Une connaissance aiguë de la matière musicale
  • Une alliance avec les innovations technologiques
  • Une lecture en continu de la société américaine

Ces trois compétences forment un style qui ne trouve aucune comparaison.

Guy Darol analyse l'ensemble des spécificités qui caractérisent l'oeuvre de Frank Zappa en prenant soin d'inscrire celle-ci dans la tradition des avant-gardes du 20ème siècle : Dada, Futurismes, Fluxus, Internationale Situationniste.

Cette contextualisation fait de ce livre une méthode originale pour approcher Zappa.

De la même manière que Dada a montré que l'art ne pouvait ignorer la politique, l'essai de Guy Darol éclaire l'ensemble des prises de position du compositeur et insiste, à juste titre, sur les sanctions de la société américaine dans les domaines où la culture fuit les sentiers battus et les courants mainstream. On l'aura compris, Frank Zappa ou l'Amérique en déshabillé est une mise à nu de cette société soumise à des contraintes religieuses qui voudraient s'imposer à l'art. On appréciera notamment les informations colligées par Guy Darol concernant les faits de censure aux Etats-Unis concernant la culture rock et post-rock. L'auteur montre, par ailleurs, à travers des exemples frappants, les stratégies adoptées par les censeurs et les actions menées par de vigoureux militants, héritiers du combat de Zappa en faveur des libertés.

Le double intérêt de ce volume est de replacer la musique de Frank Zappa dans les épisodes les plus hardis de l'histoire de l'art tout en accordant une place essentielle à la dimension critique, satirique et finalement politique de ce compositeur.

Il n'est pas moins passionnant de dire que l'ouvrage de Guy Darol situe l'oeuvre dans sa postérité en soulignant, notamment, des rapprochements avec la musique électronique et la culture hip-hop.

Auteur d'une dizaine d'ouvrages, Guy Darol développe un style à l'écart des genres et de l'étiquette. Essayiste frotté à l'écriture du roman, il aime à déborder les cadres, à franchir les limites. Ainsi, ce troisième essai sur Zappa, qui succède à des études sur André Hardellet et Joseph Delteil, fait coulisser les portes du savoir en mêlant l'approche littéraire à la connaissance musicologique, l'esprit philosophe à une culture libertaire. Il sait autant évoquer Harry Partch que Luigi Russolo, Hugo Ball que Marcel Duchamp, Oskar Fischinger qu'Antonin Artaud. Et, de ce point de vue, il transcende l'anecdote et élève la réflexion de sorte que le rock possède ainsi, en France, son premier critique transversal.

http://tempsecrire.free.fr/souriez/vie_oeuvre/darol-bio.html

Notice biographique

Laurent Meredith
2 juin 2004

Références / Musicologie.org 2004
site conçu et administré par
jean-Marc Warszawski