Aurélien Leif : « La journée de Médusa »

La journée de Medusa

Aurélien Leif, La journée de Médusa. Petit Label 2014 [PL son 017]

Le Petit Label son est une collection qui donne à entendre des recherches sonores contemporaines [voir nos chroniques de « Foehn » ou « Plucs »] a priori sans voix ni textes puisqu'une autre collection, blanche, leur est consacrée.

Première œuvre enregistrée en 2010 (la quatrième est en cours), il s'agit selon les mots d'Aurélien Leif lors d'un échange par mail, d'une sorte « d'opéra-bruitiste », dans la lignée du « constructivisme matérialiste », mais sans paroles (sauf un rire) ni zaoum.

Voilà donc la journée de Médusa, la fameuse pétrifiante aux cheveux serpentins.

Mais pas n'importe quelle journée ! Après avoir rêvé de Persée, puis s'être levée et avoir bu son café noir sans sucre, elle passe de l'autre côté du miroir pour se laver les cheveux. Et c'est seulement son reflet dont la tête sera tranchée, comme une suite du rêve matinal, peut-être dans une sorte d'éternel retour du cauchemar mêlé de quotidien, la journée (monstrueuse) de Médusa.

Cette adaptation libre d'une partie du texte de pochette voudrait montrer que ce cédé est en lui même une métaphore sonore du mythe, car les sons, musicaux ou non, y sont retravaillés c'est à dire coupés, collés ou inversés, stratégies qui sont aussi celles de Persée, le casque, la tête, le bouclier d'Athéna...  dans la légende.

Disque sidérant, donc, et hypnotique, où avec les moyens modernes du numérique, on retrouve, loin de l'electro banalisé, les recherches des années soixante de la musique concrète, électroacoustique ou du rock progressif, commençant un peu comme Ceremony 2 de Pierre Henry, et se concluant de façon quasi floydienne et planante, à travers une multiplicité de paysages sonores, plus insolites les uns que les autres.

Selon son auteur, l'essentiel du travail pour moi, c'est un constructivisme. Je fonctionne surtout en montant les pistes sonores ou instrumentales distinctes, que je travaille individuellement, sur deux plans : à la fois en les modelant par des effets et des variations (ralentissement, transposition diatonique), et en les séquençant rythmiquement (je découpe, j'inverse, je temporise, bref, je monte). Après, c'est dans l'interaction des pistes une que s'invente la composition... ce n'est pas une musique indexée sur le rythme, la mesure, la tonalité ou quoi que ce soit, mais juste sur des rapports au sein d'un continuum sonore, qui font composition. Et ce qui dicte cette composition, c'est le matériau lui-même, en se servant de mon goût pour s'auto-former. Littéralement, l'instrument, c'est moi. Des instruments stricto sensu, j'en utilise par ailleurs beaucoup : guitare, trompette, harmonicas, flûte à bec, flûte de pan, guimbarde, percussions en tout genre, dont je joue moi-même. Soit j'improvise sur une trame à peu près déterminée, soit je joue ce dont j'ai besoin pour un morceau en cours. J'utilise du piano aussi [...] Malgré tout, la plupart du temps, je n'utilise pas les pistes instrumentales enregistrées sans les modeler. Parfois très peu, parfois jusqu'à la métamorphose complète du son. Ces pistes sont soit de la pâte à modeler sonore, soit des fils musicaux déjà bons pour la couture. Parfois ça flirte très ostensiblement avec des genres identifiables, blues, rock, un peu jazz, mais pas pour longtemps : la mue d'abord.

À écouter sans modération (au casque, précise la jolie pochette sérigraphiée en rouge et bleu d'Hélène Balcer), mais avec prudence tout de même, le voyageur sentant son ombre se pétrifier n'en reviendra jamais totalement indemne.

On peut écouter des extraits et se le procurer sur le site d'Aurélien Leif

Et sur celui du Petit Label

 

plume Alain Lambert
7 octobre 2014

 

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie

Dimanche 12 Octobre, 2014 1:00

musicologie

Soutenir musicologie.org

Les derniers articles
d'Alain Lambert