Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Anton von Webern
1883-1945

Anton Friedrich Wilhelm von Webern

Né à Vienne, le 3 décembre 1883, mort à le 15 septembre 1945

Il forme avec Alban Berg et Arnold Schönberg, ce qu'on nomme la seconde école de Vienne.

Fils de fonctionnaire, il fréquente les écoles à Vienne, Graz et à Klagenfurt.

En 1902, il s'inscrit à l'Université de Vienne, en musicologie, et en 1904, suit les cours de composition de Schönberg, chez lequel il reste jusqu'en 1908.

En 1906, il obtient son doctorat avec une thèse dirigée par Guido Adler : Heinrich Isaacs Choralis Constantinus.

En 1908, il entame une carrière de chef d'orchestre de théâtre qui le mène à Bad Ischl, Vienne, Teplitz, Dantzig, Stettin et Prague.

En 1913, ses Pièces pour orchestre, opus 6, provoquent une violente opposition lors de leur création à Vienne.

De 1915 à 1917, il sert dans l'armée autrichienne, et en 1920 il séjourne à Vienne, puis s'installe à Mödling, près de Vienne. À partir de 1920 Universal édite ses œuvres.

En 1921, la création de sa Passacaille, opus 1, à Düsseldorf est un succès.

Il collabore avec Schönberg, pour promouvoir la musique moderne, et ayant abandonné ses activités au théâtre, il dirige de 1922 à 1934, des concerts symphoniques destinés aux classes populaires (Wiener Arbeiter-Sinfoniekonzerte).

En 1924 ses Bagatelles, opus 9, pour quatuor à cordes, sont au programme du festival de Donaueschingen, la même année il reçoit le Prix musical de la ville de Vienne.

À à partir de 1926, ses œuvres sont régulièrement au programme des concerts de la Société Internationale de musique contemporaine, la même année, il est  membre d'honneur de la Composer's Guild de New York.

Il est engagé en 1927, comme chef permanent de la radio autrichienne, en en 1930 comme commentateur à la radio de Vienne.

Malgré la condamnation de sa musique par les autorités allemandes, il considère la dictature hitlérienne avec sympathie. À partir de 1935, il vit retiré à Mödling comme professeur de musique privé, effectue des travaux pour les éditions Universal, et se produit occasionnellement comme chef d'orchestre en Angleterre et en Suisse. En 1941, il décline l'offre d'un poste d'enseignement à l'Académie de Musique de Vienne.

En 1945, il quitte Vienne dévastée, et se réfugie à Mittersill près de Salzbourg. Il est tué accidentellement par un soldat américain, alors qu'il fumait une cigarette devant sa maison après l'heure du couvre-feu.

Catalogue des œuvres

Bibliographie

Discographie

Oeuvre intégrale pour quatuor à cordes
Quarteto Italiano
Paolo Borciani, Elisa Pegreffi, violons ; Piero Farulli, alto ; Franco Rossi, Violoncelle. Philips, 1970

 

 

Jean-Marc Warszawski
2002
Révision 25 février 2009

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Samedi 14 Avril, 2018