rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

Anton von Webern
Anton Friedrich Wilhelm von Webern
1883-1945

 

 

 

 

Né à Vienne, le 3 décembre 1883 — mort à le 15 septembre 1945

Il forme avec Alban Berg et Arnold Schönberg, ce qu'on nomme la seconde école de Vienne.

Fils de fonctionnaire, il fréquente les écoles à Vienne, Graz et à Klagenfurt.

En 1902, il s'inscrit à l'Université de Vienne, en musicologie, et en 1904, suit les cours de composition de Schönberg, chez lequel il reste jusqu'en 1908.

En 1906, il obtient son doctorat avec une thèse dirigée par Guido Adler : Heinrich Isaacs Choralis Constantinus.

En 1908, il entame une carrière de chef d'orchestre de théâtre qui le mène à Bad Ischl, Vienne, Teplitz, Dantzig, Stettin et Prague.

En 1913, ses Pièces pour orchestre opus 6, provoquent une violente opposition lors de leur création à Vienne.

De 1915 à 1917, il sert dans l'armée autrichienne, et en 1920 il séjourne à Vienne, puis s'installe à Mödling, près de Vienne. À partir de 1920 Universal édite ses œuvres.

En 1921, la création de sa Passacaille, opus 1, à Düsseldorf est un succès.

Il collabore avec Schönberg, pour promouvoir la musique moderne, et ayant abandonné ses activités au théâtre, il dirige de 1922 à 1934, des concerts symphoniques destinés aux classes populaires (Wiener Arbeiter-Sinfoniekonzerte).

En 1924 ses Bagatelles op. 9, pour quatuor à cordes, sont au programme du festival de Donaueschingen, la même année, il reçoit le Prix musical de la ville de Vienne.

À à partir de 1926, ses œuvres sont régulièrement au programme des concerts de la Société Internationale de musique contemporaine, la même année, il est  membre d'honneur de la Composer's Guild de New York.

Il est engagé en 1927, comme chef permanent de la radio autrichienne, en en 1930 comme commentatru à la radio de Vienne.

Malgré la condamnation de sa musique par les autorités allemandes, il considère la dictature hitlérienne avec sympathie. À partir de 1935, il vit retiré à Mödling comme professeur de musique privé, effectue des travaux pour les éditions Universal, et se produit occasionnellement comme chef d'orchestre en Angleterre et en Suisse. En 1941, il décline l'offre d'un poste d'enseignement à l'Académie de Musique de Vienne.

En 1945, il quitte Vienne dévastée, et se réfugie à Mittersill près de Salzbourg. Il est tué accidentellement par un soldat américain, alors qu'il fumait une cigarette devant sa maison après l'heure du couvre-feu.

Catalogue des œuvres

  • 1899, Deux pièces pour violon et piano
  • 1899-1903, Trois poèmes pour voix et piano [1. Vurfrühling (Leise tritt auf) ; 2. Nachtgebet der Braut (O Welt, wann darf ich) ; 3. Fromm (Der Mond scheint)]
  • 1901-1904, 8 Lieder de jeunesse [1. Tief von fern (Aus des Abends) ;2. Aufblick (Über unsere Liebe) ; 3. Blumengruss (Der Strauss, den ich) ; 4. Bild der Liebe (Vom Wald umgeben) ; 5. Sommerabend (Du Sommerabend) ; 6. Heiter (Mein Herz ist wie ein See) ; 7. Der Tod (Ach, es ist so dunkel ; 8. Heingang in der Fruehe (In der Daemmerung]
  • 1903-1905, Trois Lieder sur de poèmes de Ferdinand Avenarius [1. Gefunden (Nun wir uns lieben) ; 2. Gebet (Ertrage du's) ; 3. Freunde (Schmerzen und Freuden)
  • 1904, Im Sommerwind, pour orchestre
  • 1905, Mouvement lent de quatuor à cordes
  • 1905, Quatuor à cordes
  • 1906,  5 Lieder sur des poèmes de Richard Dehmel [1. Ideale Landschaft (Du hattest einen Glanz) ; 2. Am Ufer (Die Welt verstummt) ; 3. Himmelfahrt (Schwebst du nieder) ; 4. Nächtliche Scheu (Zaghaft vom Gewölk) ; 5. Helle Nacht (Weich küsst die Zweige)]
  • 1906, Mouvement pour piano
  • 1906, Rondo animé, (Bewegt) pour quatuor à cordes
  • 1906, Rondo, mouvement de sonate pour piano
  • 1907, Mouvement de Quinttte
  • 1907-1908, op. 3, Cinq Lieder sur Der Siebente Ring, pour voix et piano [1. Dies ist ein Lied ; 2. Im Windesweben ; 3. An Bachesranft ; 4. Im Morgentaun ; 5. Kahl reckt der Baum]
  • 1908, op. 1, Passacaille, pour orchestre
  • 1908, op. 2, Entflieht auf Leichten Kähnen, pour chœur a cappella sur un texte de Stefan George
  • 1908-1909, 4 poèmes de Stefan George [1. Erwachen aus dem tiefsten Traumesschosse ; 2. Kunfttag I (Dem bist du Kind) ; 3. Trauer I (So wart, bis ich dies) ; 4. Das lockere Saatgefilde]
  • 1908-1909, op. 4, Cinq Lieder de Stefan George, pour voix et piano [1. Eingang, Welt der Gestalten ; 2. Noch zwingt much Treue ; 3. Ja Heil und Dank dir ; 4. So ich traurig bin ; 5. Ihr tratet zu dem Herde]
  • 1909, op. 5, Cinq mouvements pour quatuor à cordes
  • 1909-1910, Six pièces pour grand orchestre (révisé en 1928)
  • 1910, op. 7, Quatre pièces pour violon et piano
  • 1910, op. 8, Deux lieder, sur des textes de Rainer Maria Rilke, pour voix et piano [1.Du, der ichs nicht sage ; 2. Du machst mich allein]
  • 1911-1913, op. 10, Cinq pièces pour orchestre
  • 1913, 5 pièces pour orchestre
  • 1913, op. 9, Six Bagatelles, pour quatuor à cordes
  • 1913-1914, 3 Lieder pour orchestre [1. Leise Düfte, Blüten so zart ; 2. Kunfttag III (Nun wird es wieder Lenz) ; 3. O sanftes Glühn der Berge]
  • 1914, op. 11, Trois petites pièces, pour violoncelle et piano,
  • 1914, Sonate pour violoncelle
  • 1914-1918, op. 13, Quatre lieder, pour voix et orchestre 1. Wiese im Park (Wie wird mir zeitlos) ; 2. Die Einsame (An dunkelblauem Himmel) ; 3. In der Fremde (In fremdem Lande) ; 4. Ein Winterabend (Wenn der Schnee)
  • 1915-1917, op. 12, Quatre lieder, pour voix et piano [1. Der Tag ist vergangen ; 2. Die geheimnisvolle Flöte (An einem Abend) ; 3. Schien mir's, als ich sah die Sonne ; 4. Gleich und Gleich (Ein Blumenglöckchen)
  • 1917-1921, op. 14, Six lieder, pour voix, clarinette, clarinette basse, violon et violoncelle [1. Die Sonne (Täglich kommt die gelbe Sonne) ; 2. Abendland I (Mond, als träte ein Totes) ; 3. Abendland II (So leise sind die grünen Wälder) ; 4. Abendland III (Ihr grossen Städte) ; 5. Nachts (Die Bläue neiner Augen) ; 6. Gesang einer gefangenen Amsel (Dunkler Odem im grünen Gerzweig)]
  • 1917-1922, op. 15, Cinq chants sacrés, pour voix et petit ensemble [ 1. Das Kreuz, das musst' er tragen ; 2. Morgenlied (Steht auf, ihr lieben Kinderlein) ; 3. In Gottes Namen aufstehn ; 4. Mein Weg geht jetzt vorüber ; 5. Fahr hin, o Seel']
  • 1923-1924, op. 16, Cinq canons sur des textes latins, pour soprano, clarinette et clarinette basse [   1.  Christus factus est ; 2. Dormi Jesu ; 3. Crux fidelis ; 4. Asperges me ; 5. Crucem tuam adoramus]
  • 1924, op. 17, Trois mélodies populaires sacrées, pour voix, violon, clarinette et clarinette basse [1. Armer Sünder, du ; 2. Liebste Jungfrau ; 3.Heiland, unsre Missetaten]
  • 1924, Pièce enfantinen, « Lieblich »
  • 1925, Mouvement de trio à cordes, « Ruhig fliessend »
  • 1925, op. 18, Trois Lieder, pour voix, clarinette en mi b, et guitare [1. Schatzerl klein ; 2. Erlösung (Mein Kind, sieh an) ; 3. Ave, Regina coelorum]
  • 1925, pièce pour piano, « Im Tempo eines Menuetts »
  • 1926, op. 19, Deux Lieder, pour chœur mixte, célesta, guitare, violon, clarinette et clarinette basse [1. Weiss wie Lilien ; 2. Ziehn die Schafe]
  • 1927,  op. 20, Trio à cordes
  • 1928, op. 21, Symphonie
  • 1930, op. 22, Quatuor, pour violon, clarinette, saxophone ténor et piano
  • 1934, op. 23, Trois lieder sur Viae inviae de Hildegard Jone, pour voix et piano [1. Das dunkle Herz ; 2. Es stürtzt aus Höhen Frische ; 3. Herr Jesus mein]
  • 1934, op. 24, Concerto, pour flûte, hautbois, clarinette, cor, trompette, violon, alto et piano
  • 1934-1935, op. 25, Trois Lieder, pour voix et piano, op. 25 (1934-35) [1. Wie bin ich froh ! ; 2. Des Herzens Purpurvogel ; 3. Sterne, Ihr silbernen Bienen]
  • 1935, op. 26, Das Augenlicht, pour chœur mixte et orchestre
  • 1936, op. 27, Variations pour piano
  • 1937-1938, Quatuor à cordes, (série B.A.C.H.)
  • 1938-1939, op. 29, Cantate nº 1, pour soprano, chœur mixte et orchestre [1. Zündender Lichtblitz ; 2. Kleiner Flügel ; 3. Tönen die seligen Saiten Apolls]
  • 1940, op. 30, Variations pour orchestre
  • 1941-1943, op. 31, Cantate nº 2, pour soprano, basse, chœur et orchestre [1. Schweigt auch die Welt ; 2. Sehr tiefverhalten ; 3. Schöpfen aus Brunnen ; 4. Leichteste Bürden ; 5. Freundselig ist das Wort ; 6. Gelockert aus dem Schosse]

Bibliographie et liens

Discographie

Oeuvre intégrale pour quatuor à cordes
Quarteto Italiano
Paolo Borciani, Elisa Pegreffi, violons ; Piero Farulli, alto ; Franco Rossi, Violoncelle. Philips, 1970

 

 

Vidéos

Mouvement lent (1905), par leFaust Quartet : Wojciech Garbowski, Cordula Frick, Ada Meinich, Birgit Böhme

 

Analyse des 5 pièces opus 10, par Pierre Boulez (vidéos)

 

 

 

Jean-Marc Warszawski
2002
Révision 25 février 2009

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 16 Août, 2016 15:47