rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

 

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

Porpora Nicola

[Nicolò Antonio Giacinto]

1686-1768

 

Né à Naples le 17 août 1686 – mort à Naples le 3 mars 1768.

Compositeur, professeur de chant, un des principaux compositeurs de l'opéra napolitain.

Son père est un commerçant aisé de Naples.

De 1696 à  1706, il est formé au Conservatoire dei Poveri di Gesù Cristo de Naples. Ses professeurs sont Gaetano Greco, Matteo Giordano Ottavio Campanile. Il est « élève payant », puis il obtient la gratuité.

En 1708, il crée son opéra Agrippina au château de Naples (plus tard repris au Teatro San Bartolomeo).

En 1711, il est maître de chapelle du Landgrave Philippe de Hesse-Darmstadt, à Naples.

En 1713, il compose Basilio re d'oriente, et devient maître de chapelle de l'ambassadeur du Portugal.

En 1714, il reçoit une commande de la cour de Vienne qu'il honore avec Arianna e Teseo.

De 1715 à 1722, il enseigne le chant au Conservatoire di San Onofrio de Naples. Il a comme élèves, au Conservatoire ou en privé, Carlo Broschi, dit Farinelli, Uberti ( il Porporino), Caffarelli, Senesimo, Regina Mingotti, la Molteni, J. A. Hasse et Métastase (qui devient son premier librettiste).

Dès 1718 ses œuvres sont jouées dans toute l'Italie, mais aussi à Vienne, Munich et Dresde.

Vivica Genaux interprète « Dall'amor più sventurato », d'Orfeo

Après un court séjour à Vienne, il dirige à Venise, les chœurs de l'Ospedale degli Incurabili, de 1726-1733.

En 1733, sa candidature à un poste à la chapelle de Saint-Marc de Venise échoue, il s'installe alors à Londres, y fonde, un théâtre, The Opera of the Nobility (le théâtre des aristocrates). Les plus célèbre castrats s'y produisent, faisant une sérieuse cocurrence aux entreprises de Handel. Il y crée en 1733, Arianna in Nasso, en 1734, Enea nel Lazio, Davide e Bersebea (oratorio), en 1735, Podifemo et I figenia in Aulide, en 1736, Mitridate et Festa d'Imenio (serenata), qui n'est pas un succès.

Sartain's Magazine, « Porpora Amid His Pupils ».  

En 1636, il quitte Londres pour Venise, où en 1737-1738, il retrrouve sa charge aux Incurabili.

En 1738, il crée à Naples, La Semiramide riconosciuta.

De 1738 au 6 octobre 1741, il est maître de chapelle au conservatoire de Santa Maria di Loreto.

En 1742, il est de nouveau à Venise, maître des chœurs à l'Ospedale della Pietà, puis à l'Ospedaletto, la même année, il crée son opéra Statira.


Aris Christofellis interprète  Tre solfeggi (1-3), de Nicolo Porpora

En 1744, renonce au concours pour la sucession L. Leo au poste de maître de chapelle du roi de Naples.

En 1747, Porpora se rend, à la suite de l'ambassadeur vénitien, à Vienne puis à la cour de Dresde, où en concurrence avec Adolf Hasse, il est nommé maître de chapelle. En 1748, Hasse dirige à Dresde  Filandro. de 1748 à 1751, il est maître de chant de la princesse de Saxe.

En 1752, tombé en disgrâce, il retourne à Vienne. Il a alors Joseph Haydn comme élève qu'il engage comme valet. Ses œuvres ne sont plus à la mode, et la cour de Vienne a des difficultés à honorer ses paiements.

En 1754, il publie ses Sonate XII di violino e basso.

Philippe Jaroussky interprète
«  Senti il fato » de Porpora

En 1760, il entre à à Naples, où la représentation de Il Trionfo di Camilla est un échec. Il assure encore pour quelque mois son enseignement de premier maître au conservatoire di San Onofrio.

Il laisse un cinquantaine d'opéras sérias, des sérénades, oratorios, des messes (et des fragments), psaumes, motets, leçons, airs, cantates, dont 12 dédiées au prince-électeur de Hannovre, 6 symphonies à 3, des sonates

Nicola Porpora

Catalogue des œuvres

  • 1708, L'Agrippina, opéra en 3 actes, sur un livret de N. Giuvo, créé à Naples, Palazzo Reale, le  4 novembre 1708
  • 1711, Flavio Anicio Olibrio (1ère version), opéra en 3 actes, sur un livret de A. Zeno et P. Pariati, créé à Naples, en février 1711
  • 1711, Serenata à 3 (Deianira, Iole, Ercole), créée à Naples
  • 1712 (vers 1712), Ah nò che non si può, cantate profane pour alto ou soprano et basse continue
  • 1712, Dori, o come soave, cantate profane pour alto, 2 violons et basse continue
  • 1712, Cantata à 4 (Fortuna, Genio, Valore, Gloria), serenata, créée à Rome, Palazzo Odescalchi, le 2 novembre 1712
  • 1713, Basilio re d'oriente, opéra en 3 actes, sur un livret de B. de Dominici,d'après G. B. Y. Ner, créé à Naples, Fiorentini, le 24 juin 1713
  • 1713, Nuova aurea e culta età dell'onore, serenata, créée à Lucca, Palazzo del Marchese di Fontes en 1713
  • 1714, Arianna e Teseo, opéra créé à Vienne le 1er octobre 1714 (source incertaine)
  • 1717, Siroe re di Persia, opéra en 3 actes, sur un livret de Metastasio, créé à Rome, Teatro Alibert delle Dame, 11 février 1727
  • 1718, Berenice regina d'Egitto, o vero Le gare d'amore e di politica, opéra en 3 actes, sur un livret de A. Salvi, créé à Rome, Teatro Capranica, au cours du carnaval de1718
  •  1718, Temistocle, opéra créé à Vienne le 1er octobre 1718 (source incertaine)
  • 1719, Faramondo, opéra en 3 actes, sur un livret de Zeno, créé à Naples, Teatro di San Bartolomeo, le 19 novembre 1719
  •  1720, Angelica, componimento drammatico en 2 actes sur un livret de Metastasio, créée à Naples, Palazzo de Principe di Torella, le 4 septembre 1720
  • 1720, Freme il mar, cantate profane pour alto, 2 violons et basse continue
  • 1721, Artaserse, pasticcio sur un livret de F. Silvani, créé à Rome, Teatro Alibert delle Dame, au cours du carnaval de1721
  • 1721, Eumene, opéra en 3 actes, sur un livret de Zeno, créé  à Rome, Teatro Alibert delle Dame, au cours du carnaval de1721
  • 1721, Gli orti esperidi, componimento drammatico en 2 actes, sur un livret de Metastasio, créée à Naples, Palazzo Reale, le 28 auôt 1721
  • 1722, Flavio Anicio Olibrio (seconde version), opéra en 3 actes, sur un livret de Zeno et Pariati, créé  à Rome, Teatro Alibert delle Dame, en février 1722
  • 1723, Adelaide, opéra en 3 actes, sur un livret de Salvi, créé à Rome, Teatro Alibert delle Dame, au cours du carnaval de1723
  • 1723, Amare per regnare, opéra en 3 actes, créé à Naples, Teatro di San Bartolomeo, le 12 décembre 1723
  •  1723, Imeneo (1ère version), componimento drammatico en 2 actes, sur un livret de S. Stampiglia, créée à Naples, Palazzo del Principe di Montemiletto, en 1723
  • 1723, Radamisto, pastiche incluant 1 aria de Porpora, créé à Gènes en 1723,
  • 1724, Damiro e Pitia, o vero Le gare dell'amicitia e dell'amore, opéra en 3 actes, sur un livret de D. Lalli, créé à Munich, le 12 octobre 1724
  • 1724, Semiramide regina dell'Assiria, opéra en 3 actes, sur un livret d'après « Nino » de  I. Zanelli: Nino, créé à Naples, Teatro di San Bartolomeo, le 19 mai 1724
  • 1725, Didone abbandonata, tragedia per musica, en 3 actes sur un lmivret de P. Metastasio), créé à Reggio nell'Emilia, Teatro Pubblico, Ascension 1725
  • 1725, Siface (1ère version), opéra en 3 actes, sur un livret de Metastasio, d'après « La forza della virtù » de D. David, créé  Venise, Teatro San Giovanni Grisostomo, le 26 décembre 1725
  •  1726, Elisa, opéra sur un livret de N. Haym, pasticcio sur des arias de Popora, créé à Londres, King's Theatre in the Haymarket, le 15 janvier 1726
  •  1726, Imeneo in Atene (seconde version), componimento drammatico en 3 actes,  sur un livret de Stampiglia, revu par D. Lall), créée à Venise, Teatro San Samuele, le 20 septembre 1726
  • 1726, La verità nell'inganno, opéra en 3 actes, sur un livret de F. Silvani, créé à Milan, Regio Ducal, au cours du carnaval de1726
  • 1727, Arianna e Teseo, opéra en 3 actes, sur un livret de D. Lalli, d'après « Teseo in Cretaa » de Pariati, créé à Venise, Teatro San Giovanni Grisostomo, à l'automne 1727
  • 1727, Meride e Selinunte, opéra en 3 actes, sur un livret de Zeno, créé à Venise, Teatro San Giovanni Grisostomo, au cours du carnaval de1727
  • 1728, Ezio, opéra en 3 actes, sur un livret de Metastasio, créé à Venise, Teatro San Giovanni Grisostomo, le 20 novembre 1728
  • 1729, D'amor la bella pace, cantate profane pour alto ou soprano et basse continue
  • 1729, Semiramide riconosciuta (1ère version), opéra en 3 actes, sur un livret de Metastasio, revu par Lalli, créé à Venise, Teatro San Giovanni Grisostomo, au cours du carnaval de1729
  • 1730, Mitridate, opéra en 3 actes, sur un livret de F. Vanstryp, créé à Rome, Teatro Capranica, le 7 janvier 1730
  • 1730, Siface (seconde version), opéra en 3 actes, sur un livret de Metastasio, revu par Vanstryp, créé à Rome, Teatro Capranica, le 7 février 1730
  • 1730, Tamerlano, opéra en 3 actes, sur un livret de A. Piovene, créé à Turin, Regio, au cours du carnaval de1730
  • 1731, Annibale, opéra en 3 actes, sur un livret de Vanstryp, créé à Venise, teatro San Angelo, 1731
  • 1731, Poro, opéra en 3 actes, sur un livret d'après « Alessandro nell'Indiee »de Metastasio, créé Turin, Regio, au cours du carnaval de1731
  • 1732,  da cantarsi nel giorno del glorioso nome … della imperatrice regnante Elisabetta Cristina, Componimento drammatico sur un livret de G. Lemer, créée à Rome, Palazzo del Cardinale Cienfuego, le  19 novembre 1732
  • 1732, Germanico in Germania, opéra en 2 actes sur un livret de N. Coluzzi, créé à Rome, Teatro Capranica, en février 1732
  • 1732, Giasone, componimento per musica, en 2 actes, sur un livret de Stampiglia, d'après son « Imeneo », créée à Naples, Palazzo Reale, le  23 avril 1732
  • 1733, Arianna in Naxo, melodramma en 3 actes, sur un livretr de P. A. Rolli, créé à Londres, Lincoln's Inn Fields Theatre, le 29 décembre 1733
  • 1733, Issipile, opéra en 3 actes, sur un livret de Metastasio, créé à Rome, Pioli, Palazzo Rucellai, au cours du carnaval de1733
  •  1733, Leudaclo e Tosi, Élégie en l'honeur d'un représentation d'un oratorio de Porpora, « Sanctus Petrus Urseolus », par les élèves de l'Ospedale degli Incurabili, Venise, 1733
  • 1734,  Artaserse, pasticcio, sur un livret de P. A. Rolli, d'après P. Metastasio, créé à Londres, King's Theatre in the Haymarket, 29 octobre 1734
  • 1734, Belmira, pasticcio sur un livret de P.A. Rolli, d'après G. Giusti, créé à Londres, Lincoln's Inn Fields Theatre, 29 mars 1734
  • 1734, Da tue veloci candide colombe (Il Vulcano), cantate profane pour soprnao et corde
  • 1734, Enea nel Lazio, melodramma 3 en trois actes, sur un livret de Rolli, créé à Londres, Lincoln's Inn Fields Theatre, le 11 mai 1734
  • 1734, Ferdinando (Fernando), opéra sur un ivret de P. A. Rolli, d'après G. Gigli, Créé à Londre, Lincoln's Inn Fields Theatre, le 5 février 1734 (attribution douteuse)
  • 1735, Ifigenia in Aulide, melodramma en 3 actes,  sur un ivret de Rolli, d'après Zeno, créé à Londres, King's Theatre in the Haymarket, le 3 mai 1735
  • 1735, op. 1, All' altezza reale di Frederico Prencipe reale di Vallia, 12 cantates sur des poèmes de Metastasio, pour alto ou soprano et basse continue [ 1. « Dal pover mio core », alto ; 2. « D'amore il primo dardo », soprano ; 3. « Destatevi, destatevi, O pastori », alto ; 4. « Già la notte s'avvicina » (La pesca), soprano ; 5. « Nel mio sonno almen » (Il sogno), soprano ; 6. « Oh Dio che non è vero», alto ; 7. « Oh se fosse il mio core », alto ; 8. « Or che una nube ingrata »,; 9 « Queste che miri, O Nice », soprano ; 10. « Scrivo in te l'amato nome » (Il nome), soprano ; 11. « Tirsi chiamare a nome », soprano ; 12. « Veggo la selva e il monte », alto
  • 1735, Polifemo, melodramma en 3 actes,  sur un livret de Rollicréé  Londres, King's Theatre in the Haymarket, le 1er février 1735
  • 1736, Festa d'Imeneo, opéra en 3 actes, sur un livret de P.A. Rolli, créé à  Londres, King's Theatre in the Haymarket, le 4 mai 1736
  • 1736, Mitridate, opéra en 3 actes, sur un livret de C. Cibber, créé à Londres, King's Theatre in the Haymarket, le 24 janvier 1736
  • 1736, Orfeo, pasticcio, sur un livret de P. A. Roll), créé à Londres, London, King's Theatre in the Haymarket, mars 1736
  • 1737, Lucio Papirio, opéra en 3 actes, sur un livret de Salvi, revu par Lall), créé à Venise, Teatro San Cassiano, au cours du carnaval de1737
  • 1737, Rosbale, opéra en 3 actes, sur un livret de Lalli, d'après « Eurene », créé à  Venise, Teatro San Giovanni Grisostomo, à l'automne 1737
  • 1738, Carlo il calvo, opéra en 3 actes, sur un livret d'après « Carlo re d'Alemagna », de F. Silvani,  créé à Rome, Teatro Alibert delle Dame
  • 1739, Il barone di Zampano, melodramma, sur un livret de P. Trinchera, créé à Naples, Teatro Nuovo, au printemps 1739
  • 1739, Intermezzo, pour le mariage de l'Infante, sur un trexte de D. Filippo, créé à Madrid en 1739
  • 1739, La Semiramide riconosciuta (seconde version), opéra en 3 actes, sur un livret de Metastasio, revu par D. La Vista, créé à Naples, teatro San Carlo, le 20 janvier 1739
  • 1739, L'amico fedele, commedia, sur un livret de G. di Pietro, créé à Naples, Teatro Fiorentini, à l'automne 1739
  • 1739, Le nozze d'Ercole ed Hebe, serenata, créée à Naples, Palazzo Pignatelli, en 1739
  • 1740, Il trionfo di Camilla (1è_re version), sur un livret d'après S. Stampiglia, Naples, Teatro San Carlo, 20 janvier 1740
  • 1740, Tiridate, opéra en 3 actes, sur un livret d'après « Zenobia » de Metastasio, créé à Naples, Teatro San Carlo, le 19 décembre 1740
  • 1741, Il trionfo del valore, commedia per musica, sur un livret d'A. Palomba, en collaboration avecG. Signorile, A Palella et G. Paolo, créé à Naples, Teatro Nuovo, en hiver 1741
  • 1742, Partenope, opéra d'après S. Stampiglia, créé à Naples en 1742 (source incertaine)
  • 1742, Rosmene, Partiton de Porpora de « Imeneo in Atene »,destiné à une reprise à Londres
  • 1742, Statira, opéra en 3 actes, sur un livret de Silvani, créé  Venise, Teatro San Giovanni Grisostomo, au cours du carnaval de1742
  • 1743, Temistocle, opéra en 3 actes, sur un livret de Metastasio, créé à Londres, King's Theatre in the Haymarket, le 22 février 1743
  • 1747, Filandro, dramma comico-pastorale en 3 actes,  d'après « L'incostanza schernita » de V. Cassani, créé à la cour de Dresde, le 18 juillet 1747
  • 1760, Il trionfo di Camilla, (seconde version), sur un livret de Stampiglia, revu par G. Lorenzi, créé à Naples, Teatro San Carlo, le 30 mai 1760
  • sd., Clori vezzosa, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Alla caccia dell'alme, cantate profane pour alto ou soprano et basse continue
  • sd., Appena affissi, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Care luci che splendete, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Celinda, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Cieco Dio, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Cinto il cor, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Col tuo dolce mormorio, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Corea amante, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Coronate il ben crin « Il ritorno felice », cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Così, così mi sprezzi, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Credi mi pur che t'amo, cantate profane pour soprano, violon, violoncelle et basse continue
  • sd., Dalla regia di Flora, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Deh lasciatemi in pace, cantate profane pour alto et basse continue
  • sd., Deh! non bagnare oh cara, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Dell'idolo mio, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Di vaga fera, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Dice che m'ami, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Dolce canta l'augellino, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., D'un platano frondoso, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Il narciso amò la rosa, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., In amor sarò costante, cantate profane pour alto et basse continue
  • sd., Innocente il mio core, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Irene, amata Irene, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., L'ardente fiamma, cantate profane pour alto et basse continue
  • sd., Lascia, lascia Nice gentile, cantate profane pour alto et basse continue
  • sd., Abbandonata e sola, cantate profane pour alto et vasse continue
  • sd., Ad onta del timore, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Amanti voi scherzate, cantate profane pour alto et vasse continue
  • sd., Amanti, sospirate, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Amor ti stà nè sguardi, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Amor crudele, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Da tuoi lumi il Dio, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Dal primo foco, cantate profane pou soprano et basse continue
  • sd., Datti pace se puoi, cantate profane pour alto ou soprano et basse continue
  • sd., Ecco ch'a voi ritorno, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Ecco che il primo albore, cantate profane pour alto, 2 violons et basse continue
  • sd., Ecco dove m'hai giunto, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Ecco, ecco l'infausto lido, cantate profane pour soprano ou alto et basse continue
  • sd., Era il tempo, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Farfalletta semplicetta, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Fille se fiera, cantate profane pour alto et basse continue
  • sd., Idolatrata e cinta, cantate profane pour soprano ou alto et basse continue
  • sd., Idolo del mio core, cantate profane pour soprano et basse continue
  • sd., Lasciovi al fin grandezze (Il ritiro), cantate profane pour soprano et cordes
  • sd., Tolomeo re d'Egito, copie du « Tolomeo » d'Handel par Porpora

À suivre...

Bibliographie

  • HELL HELMUT, Die Neapolitanische Opernsinfonie in der ersten Hälfte des 18. Jahrhunderts : N. Porpora, L. Vinci, G. B. Pergolesi, L. Leo, N. Jommelli. Tutzing : H. Schneider 1971
  • HIENZ WILLIAM MICHAEL, The choral psalms of Nicola Porpora (thèse). Ann Arbor (MICH.)
  • LABAT JEAN-BAPTISTE, Étude sur l'art du chant. Porpora et ses èlèves, ou l'art du chant au XVIIIe siècle. Montauban, Forestié neveu 1862
  • MAYEDA AKIO (* 1935), Die Sinfonien von Nicola Antonio Porpora. S. l., Istituto giapponese di cultura 1968
  • PIETRO GIUSEPPE DI,  L'Amico fidele, commedia del dottor Giuseppe di Pietro [...] posta in musica dal sig. Niccolo' Porpora, da rapresentarsi nel teatro de' Fiorentini nell' autunno [...] 1739 [...] (prefazione di Francesco Sessa). Napoli, N. di Biase 1739
  • FASSINI S., Il melodramma ital. a Londra nella prima metà del settecento, Turin 1914
  • WALKER FRANK, A Chronology of the Life and Works of Nicolò Porpora. Dans " Italien Studies" (6), Cambridge 1951

Discographie

Nicola Porpora, Vespro per la festivitá dell' Assunta. Le parlement de musique, Maîtrise de Bretagne, direction Martin Gester. Ambronay Éditions, 2012 (AMY 030).

Lire une présentation du CD

 

 

 

Porpora Nicolò
Tre Cantate
Nella Anfuso, soprano
Auvidis AV 6116

 

 

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 16 Août, 2016 15:44