rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

Lambert Michel

v. 1610-1696

 

 

Né à Champigny-sur-Veudes vers 1610 ; mort à Paris le 27 juin 1696.

Il reçoit son éducation à la chapelle du duc d'Orléans (Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII). Dès 1636,  il se fait connaître comme chanteur et professeur de chant à Paris.

Il bénéficie de la protection d'importantes personnalités : Gaston d'Orléans et sa fille, Mademoiselle de Montpensier, le cardinal de Richelieu, L'évêque de Lisieux, Fouquet.

Il est aussi prisé dans les cercles précieux, celui de Madame de Rambouillet (1588-1665), puis, dans les années 1650, celui de Mademoiselle (Madeleine) de Scudéry (1607-1701)


Michel Lambert, « Vos mepris chaque jour »
René Jacobs, contre-ténor

Il épouse en 1640, une chanteuse, Gabrielle Dupuy. Leur fille Madeleine sera l'épouse de Jean-Baptiste Lully.

Sa carrière est dès lors liée à celle de sa belle-sœur, Hilaire Dupuy (1625-l709), chanteuse de renom, protégée de Mademoiselle de Montpensier.


Michel Lambert , « Ombre de mon amant »
Céline Scheen, soprano  

Dans une lettre du 21 juillet 1648, la chanteuse Anne de la Barre, écrit à Constantin Huygens qu'elle a, en la personne de Michel Lambert, le meilleur des professeurs. Pierre Perrin le surnomme l'« Amphion moderne ». Le Cerf de le Viéville dit qu'il est le meilleur maître des deniers siècles. Titon du Tillet rapporte un  « charmant concert au cours duquel Lambert s'accompagnait au théorbe »

En 1651, il participe aux ballets, à la cour de Louis XIV.

A partir de 1656, sa réputation de est établie et ses airs sont régulièrement imprimés dans les collections de Christophe Ballard.

Il participe à l'édition du traité de Jean Blanchet (1724-1778), L'art ou les principes philosophiques du chant par M. Blanchet. Deuxième édition, corrigée et augmentée (Paris, Augustin Martin Lottin, Michel Lambert, Nicolas B. Duchesne 1756.

En 1660, paraît un recueil consacré à ses airs avec basse continue, dans lequel il rend hommage à Pierre de Nyert qui a rapporté d'Italie l'art de chanter (professeur de chant et de luth, il exerce à Grenoble vers 1620).

En 1661, il est maître de musique de la chambre du roi, alors que son gendre, Jean-Baptiste Lully, est surintendant de la musique.

Durant ces années, il écrit plusieurs pages destinées aux ballets de Lully. Il est aussi chargé de l'enseignement des pages de la chapelle royale, et des répétitions pour les choristes de la chambre du roi.

Catalogue des œuvres

  • Les airs de Monsieur Lambert, 19 airs avec doubles, pour 2 voix et basse continue. Paris, 1660, 1666
  • 60 Airs, de 1 à 5 voix, 2 instruments, basse continue, Paris, 1689
  • 75 Airs de Monsieur Lambert non imprimez, (50 avec doubles), pour 1 voix, basse continue, vers 1710 [compilation manuscrite de H. Foucault ; édition en fac-similé par les éditions Fuzeau, 2006]
  • De nombreux airs dans divers recueils et manuscrits.
  • 1 récit, 3 dialogues, en pour le Ballet des arts, créé le 8 janvier 1663, au Palais-Royal (Paris). En collaboration avec Lully et Benserade [manuscrit]
  • 1 dialogue, pour le Ballet des amours déguisés, créé le 13 février 1664, au Palais-Royal (Paris). en collaboration avec Lully et Benserade [manuscrit]
  • 1 dialogue, pour le Ballet de la naissance de Vénus, créé le 23 janvier 1665, au Palais-Royal (Paris). En collaboration avec Lully et Benserade [manuscrit]
  • Leçons de ténèbres pour la semaine sainte (2 cycles), pour 1 voix et basse continue, 1689 [manuscrits BnF]
  • Miserere mei Deus, à 2 et 3 voix et basse continue [manuscrit BnF]

Bibliographie

  • ADAM A. (éd.), G. Tallemant des Réaux : Historiettes. Paris 1960-1961
  • BACILLY BÉNIGNE DE (1625-1690), Remarques curieuses sur l'art de bien chanter, et particulièrement pour ce qui concerne le chant fran-çois. Ouvrage fort utile à ceux qui aspirent à la méthode de chanter, surtout à bien prononcer les paroles avec toute la finesse et toute la force nécessaire; et à bien observer la quantité de syllabes, et ne point confondre les longues et les brefves; suivant les règles qui en sont établies dans ce traité. Par B. D. B. Paris, l'auteur et Ballard 1668 ; Paris, Guillaume de Luyne 1671 ; Paris, Guillaume de Luyne 1679 [avec la réponse aux critiques ; une partie de l'enseignement de Michel Lambert est reprise dans ce livre].
  • BERTRAND J. E, Michel Lambert : vie d'un musicien au XVIIe siècle. Dans «Revue et gazette musicale de Paris» (26), 1859, p. 9-10 ; 35-36 ; 69-70 ; 143-144 ; 154-156
  • GÉROLD THéODORE, L'art du chant en France au XVIIe siècle. Strasbourg 1921
  • LA LAURENCIE L. DE, Les créateurs de l'opéra français. Paris 1921
  • LE CERF DE LA VIÉVILLE DE FRESNEUSE JEAN-LOUIS (1674-1707), Comparaison de la musique italienne et de la musique française, où, en examinant en détail les avantages des spectacles, et le mérite des compositions des deux nations, on montre quelles sont les vrayes beautéz de la musique par J. L. Lecerf de la Viéville de Fresneuse. Bruxelles, F. Foppens 1704 ; 1705 [ Comparaison. rééd. dans L'histoire de la musique de Bourdelot. Graz, Akademische Druck- und Verlagsanstalt 1966 [4 part. en 2 v., éd. par Othmar Wessely, reprod. de l'éd. d' Amsterdam de 1721-1726 — Comparaison. Minkoff Reprint, Genève 1972 [2 t. en 1 v., 214 p, reprod. de l'éd. Foppens 1705-1706]; éd. Carl B. Schmidt 1993 — Ellison Mary Beeson, The Comparaison de la musique italienne et de la musique française of Le Cerf de la Viéville: An Annotated Translation of the First Four Dialogues (thèse). University of Miami 1973 [vii, 282 p., mus., append., bibl.]
  • MASSIP CATHERINE, L'art de bien chanter : Michel Lambert (1610–1696). Paris, 1999
  • MAURICE-AMOUR L., Benserade, Michel Lambert et Lully. Dans «Cahiers de l'Association internationale des études françaises» (9) 1957, p. 53-76
  • MILLET E., Le musicien Michel Lambert (1610–1696) était de Champigny-sur-Veude. Dans «Bulletin des Amis du vieux Chinon» (7) 1968, p. 186-190
  • QUITTARD H., La première comédie française en musique. Dans « Bulletin français de la Société Internationale de Musique » (4), 1908, p. 497-537
  • TITON DU TILLET EVRARD (1677-1762), Description du Parnasse françois, exécuté en bronze, suivie d'une liste alphabétique des poëtes et des musiciens rassemblés sur ce monument. Dédiée au roi par M. Titon du Tillet, commissaire provincial des guerres. Paris, Jean-Baptiste Coignard fils (ou veuve Ribou, P. Prault, veuve Pissot) 1727 ; id. 1732 [ Le Parnasse françois dédié au roi, par M. Titon du Tillet] ; Suite du Parnasse françois jusqu'en 1743 [á la fin: Remarques sur la poésie et la musique et sur l'excellence de ces deux beaux-arts, avec des observations particulières sur la poésie et la musique françoise et sur nos spectacles] ; Paris, J.-B. Coignard fils 1743-1755 [ Second supplément du Parnasse françois, ou suite de l'ordre chronologique des poètes, et des musiciens que la mort a enlevés depuis le commencement de l'année 1743 jusqu'en cette année 1755] (6 ex.); Paris 1760 [ Description du Parnasse françois [...] 3è supplément, Première [-seconde] partie] (8 ex.)

Discographie

 [168]
Lambert
Airs de cour
René Jacobs, contre ténor ; Konrad Junghänel, théorbe et luth ; Wieland Kuijken, basse de viole ; Mihoko Kimura, violon ; Dirk Verelst, violon
Enregistré en août 1980 et mai 1981.
Harmonia Mundi, « Curiosita » 290 1061, 1981
1. Sombres Déserts ; 2. Doux Charmes Du Printemps ; 3. A Ce Retour De La Saison Nouvelle ; 4. Vous Ne Sauriez, Mes Yeux ; 5. Vos Mépris Chaque Jour ; 6. Que Faites-Vous, Sylvie ? ; 7. Laisse-Moy Soupirer ; 8. Une Jeune Et Tendre Beauté ; 9. Goûtons Un Doux Repos ; 10. Dufaut, Pavane Pour Luth ; 11. Du Buisson, Plainte Sur La Mort De M. Lambert

Liens

John S. Powell, Airs de differents compositeurs (1678) (manuscrit conservé à la Bibliothèque de Westminster Abbey, avec des airs de Michel Lambert, fac-similés).

Jean-Marc Warszawski
révision 9 juillet 2007
révision 2 septembre 2007

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 16 Août, 2016 15:43