musicologie

Biographies musicales

 

S'abonner au bulletin

 

Hucbald de Saint-Amand
Hucbaldus Elnosensis S. Amandi
v. 840-930

 

Écrivain, compositeur. Formation monastique (abbaye de Saint-Amand?) 860, poursuit ses études à Nevers, puis à Auxerre en compagnie de Rémigius sous la direction de Heinric. 877, Egloga de calvis (Éloge de la calvitie) dédié à Charles le Chauve. 886, prend la fuite à l'approche des Normands. Dirige l'école de l'abbaye de Saint-Bertin. À la demande de l'évêque Fulco, réorganise, avec Rémigius, les écoles de Reims. 900, succède à son oncle comme abbé de Saint-Amand

Hucbald est l'auteur de nombreux textes : Hymnes en l'honneur de Sainte Alinie, de Saint Thierry; épître métrique à Charles le Chauve ; épitaphe de l'abbé Milon ; Passions des saints Cirice et Juliette ; Vie de Sainte Rictrude, de sainte Aldegonde, de Saint Leboin, de Saint Jonas.

Pour ce qui concerne la musique, ses écrits s'inscrivent dans la cadre de l'enseignement du quadrivium, avec une influence, peut-être par l'enseignement d'Heiric, de l'école des commentateurs, ou École irlandaise de Laon.

Il reconnaît les limites de l'écriture neumatique (in campo aperto). Il propose l'emploi de « chordae », lignes, centons, et notation alphabétique. « t » pour indiquer les tons et « st » pour indiquer les demi-tons. Les lettres symbolisant les notes sont un ajout tardif du XIe siècle.

(Comme pour Boèce). Il tente une classification fonctionnelle des tétracordes des finales, et cherche le lien de théorie à pratique en comparant les écrits anciens à la pratique de son temps. La consonance, écrit-il est la rencontre calculée et concordante de deux sons ; elle se produit lorsque deux sons différents sont combinés dans une organisation musicale ; c'est ce qui arrive lorsqu'un homme et un jeune garçon chantent ensemble, ou bien dans ce qu'on appelle habituellement une « organizatio »

Écrits relatifs à la musique

De Harmonica institutione
Diatessaron et diapente et diatonon
De harmonica consideratione Boetius
Attributions défectueuses : Alia musica; Musica enchiriadis et Scolica enchiriadis; Commemoratio brevis

Manuscrits

  • Ms. Cpv 51, Wien, Österreichische Nationalbibliothek, XIIe siècle, f. 35r, harmonica institutione (fragment), Nete yperboleon itaque habet iota [...]
  • Ms. 169, Einsiedeln, Klosterbibliothek, XIe-XIIe siècles, f. 113-128, De Harmonica Institutione (Ad Musicae initiamenta quemlibet ingredientem…)
  • Ms. XIX.C.26, Praha, Národní knihovna (dríve Universitní knihovna), origine liégeoise, daté de v. 1100, f. 19-28, Étymologies (fragments)
  • Ms. 10078/95, Bruxelles, Bibliothèque royale, XIe siècle, f. 84v-92, De harmonica institutione. (Incipit musica Hucbaldi ad musica initiata) Diatessaron et diapente et diatonon f. 42v
  • Ms. 66, Erlangen, Universitätsbibliothek, XVe siècle, f. 101 (note de bibliothécaire): De harmonica institutione (Desunt hic libri Hucbaldi musici/De harmonica Institutione Baberge in Monte Monachordum reperies)
  • Ms. clm 14272, München, Bayerische Staatsbibliothek, Originaire de Saint-Emmeram de Ratisbonne, XIe siècle, rédigé par le moine Hartvic, f. 175, De harmonica consideratione Boetius (Inscription du XIIe ou XIIIe siècle: «Auctore Hucbaldi elnomensis», Il s'agit du traité anonyme dit Alia musica )
  • Ms. Ripoll 42, Barcelona, Arxiu de la Corona d'Aragó, originaire de l'abbaye bénédictine S.-Maria de Ripoll, daté 1018-1046, f. 59-64
  • Ms. lat. 7212, Paris, Bibliothèque nationale, origine bourguignonne, XIe ou XIIe siècle, f. 39r-50v, De harmonica institutione (fragments) en réalité, traité dit Alia musica
  • Ms. lat. 10275, Paris, Bibliothèque nationale, XIe-XIIe siècles pour cette partie, f. 1r
  • Ms. Gg. v. 35 (cat. 1567), Cambridge, University Library, origine anglaise, provenant de l'abbaye St-Augustin, Canterbury, XIe siècle, f. 263-272v
  • Ms. Canonici Misc. 212 (S. C. 19688), Oxford, Bodleian Library, origine italienne, daté de v. 1400, f. 31v-39v
  • Ms. S. XXVI 1, Cesena, Biblioteca Malatestiana, première moitié XVe siècle [écrit pour Malatesta Novello Malatesti (1418-1465)], f. 167v-194r, De harmonica institutione (Liber Hubaldi, peritissimi de armonica institutione)
  • Ms. 1965, Kraków, Biblioteka Jagiełłonska, origine polonaise (Cracovie), daté 1445-1448, f. 25-26v & 32-38v

Éditions modernes

  • BABB WARREN, trad. anglaise dans Hucbald, Guido, and John on music: three medieval treatises. Éd. et introduit par Claude V. Palisca, index des chants par Alejandro Enrique Planchart. Dans «Music theory translation series» (3), New Haven, Yale University Press 1978
  • CHARTIER YVES, «La Musica» d'Hucbald de Saint-Amand. Introduction, établissement du texte, traduction et commentaire (thèse). Paris 1972 [xxi-270 p., ill., tables, fac-sim., mus., exemples, transcr., trad., liste des œuvres, appendix, bibl.; Ms. Pluteo S. XXVI. 1, Cesena]
  • —, L'Œuvre musicale d'Hucbald de Saint-Amand: les compositions et le traité de musique. Saint-Laurent (Québec), Éditions Bellarmin/Fides 1997 [xxv-506p.]
  • —, L'œuvre musicale d'Hucbald de Saint-Amand. Les compositions et le traité de musique. Dans «Cahier d'études médiévales» (cahier spécial 5) 1995
  • — Ambiguités de la notation musicale au IXe siècle : Hucbald de Saint-Amand (v. 850-930) :Musica (v. 880), §§ 44-46
  • GERBERT MARTIN (1720-1793), dans «Scriptores ecclesiastici de musica sacra potissimum [3 v.]», St. Blasien 1784; Hildesheim, Olms 1967, (1) p. 173-212 [Édition électronique TML / Université d'Indiana ]
  • MIGNE J. P., Patrologia cursus completus, series latina [221 v.]. Paris, Garnier, 1844-1904, v. 132, p. 905-929 [Édition électronique TML / Université d'Indiana ]
  • TRAUB ANDREAS, Hucbald von Saint-Amand: «De harmonica institutione». Dans «Beiträge zur Gregorianik» (7) 1989 [éd. et trad.]

Autres écrits

Carmen de laude calverum (À la louange des chauves) : Ms. cl 14836, München, Bayerische Staatsbibliothek, origine bavaroise, XIe siècle ; plusieurs éditions anciennes : Paris s. d. ; Toulouse 1738 ; Paris 1853 ; à ces éditions latines, s'ajoute en français : G. Giard, Valenciennes 1875

Bibliographie

  • ANGIE ARTHUR, Die Tradition der Notenwerte im gregorianischen Choral. Dans «Kirchenmusikalisches Jahrbuch» (29) 1934, p. 22-31
  • Hucbald. Dans Cabrol F., Leclerc Henri & Marrou Henri Irénée (dir.), «Dictionnaire d'archives chrétiennes et de littérature», Paris 1904-1953 [15 v.]
  • BÄUMKER WILHELM, Hucbald. Dans «Caecilienkalender» (5) 1880, p. 43-47
  • BELLERMANN HEINRICH, Einige Bemerkungen über die Hucbaldischen Notationen. Dans «Allgemeine Musikzeitung» 1868, p. 289-291
  • —, Geschichtliche Bemerkung über die Notation. Dans «Kirchenmusikalisches Jahrbuch», (13) 1898, p. 1-18
  • BONVIN LUDWIG, Vervollständigter Text eines Hucbaldschen Dokuments. Dans «Musica Sacra» (45) 1912, p. 54-56
  • BOWER CALVIN M. (1938), W. Babb (transl.), Hucbald, Guido, and John on Music: Three Medieval Treatises, New Haven 1978. Dans «Journal of American Musicological Society» (35) 1982, p. 157-167
  • BRAMBACH WILHELM, Die Musiklitteratur des Mittelalters bis zur Blüthe der Reichenauer Sängerschule. Dans «Mittheilungen aus der Grossherzoglichen Badischen Hof- und Landesbibliothek», Karlsruhe 1883, p. 9-12
  • BROWNE ALMA C., Medieval Letter Notations: A Survey of the Sources (thèse). University of Illinois 1979, p. 15, 362
  • —, The a-p System of Letter Notation. Dans «Musica Disciplina» (35) 1981, p. 5-54
  • CHARTIER YVES, Clavis Operum Hucbaldi Elnonensis: Bibliographie des œuvres d'Hucbald de Saint-Amand. Dans «The Journal of Medieval Latin» (5) 1995, p. 202-224
  • —, Hucbald de Saint-Amand et la notation musicale. Dans M. Huglo (éd.), «Musicologie médiévale, notations et séquences», Paris 1987, p. 145-155
  • COUSSEMAKER CHARLES-EDMOND-HENRI DE, Hucbald moine de St. Amand et ses traités de musique. Paris 1841; Osnabrück 1974 [avec les attributions défectueuses]
  • CROCKER RICHARD L., Hermann's Major sixth'. Dans «Journal of the American Musicological Society» (25) 1972, p. 19
  • —, Alphabet Notations for Early Mediaeval Music. Dans «Saints, Scholars and Heroes, tudies in Honour of Ch. W. Jones», Ann Arbor 1979, (2) p. 84
  • DUCHEZ MARIE-ÉLISABETH, Jean Scot Érigène premier lecteur du De institutione musica de Boèce? Dans «Eriugena. Studien zu seinen Quellen, Vorträge des III. International Eriugena-Colloquiums Freiburg 1979», Heidelberg 1980, 165-187
  • EITNER ROBERT (1832-1905), Biographisch-Bibliographisches Quellen-Lexikon der Musiker und Musikgelehrten. Leipzig 1900-1904 [10 v.]; New York 1947 [10 v.]; Graz, Akademische Druck- u. Verlagsanstalt 1959 [11 v.]
  • ESSEN L. VAN DER, Hucbald de Saint Amand (840-930) et sa place dans le mouvement hagiographique médiéval. Dans «Revue d'histoire ecclésiastique» (19) 1923
  • GIETMANN GERHARD, Rhythmische Gliederung des Chorals. Eine neue Theorie. Dans «Kirchenmusikalisches Jahrbuch» (11) 1896, p. 50-65
  • GOMBOSI OTTO, Studien zur Tonartenlehre des frühen Mittelalters. Dans «Acta Musicologica» (10) 1938, p. 159, 165
  • HANDSCHIN JACQUES, Etwas Greifbares über Hucbald. Dans «Acta Musicologica» (7) 1935, p. 158-159
  • HUGLO MICHEL, Les instruments de musique chez Hucbald. Dans «Mélanges à la mémoire d'André Boutemy», Bruxelles 1976
  • KORNMÜLLER UTTO, Die alten Musiktheoretiker. Dans «Kirchenmusikalisches Jahrbuch» (1) 1886, p. 1-21; (2) 1887, p. 1-21; (4) 1889, p. 1-19; (6) 1891, p. 1-28; (18) 1903, p. 1-28
  • MARKOVITS MICHAEL, Das Tonsystem der abendländischen Musik im frühen Mittelalter. Dans «Publikationen der Schweizerischen Musikforschenden Gesellschaft» (II/30), Bern-Stuttgart 1977, p. 26, 31, 68, 76, 99, 106, 109, 110
  • MATHON J., Un florilège ériginien à l'abbaye de Saint-Amand au temps d'Hucbald. Dans «Recherches de théologie ancienne et médiévale» (20) 1953
  • MEYER CHRISTIAN, Yves Chartier, L'ars musical d'Hucbald de Saint-Amand, Ottawa 1995. Dans «Revue de Musicologie (82) 1997, p. 296-299 [recenssion]
  • MÜLLER HANS, Hucbalds echte und unechte Schriften über Musik. Leipzig 1884
  • NISHIMAGI SHIN, From Musical Instruments to Pedagogical Instruments in the Carolingian Musical Education: «De musica» of Hucbald of Saint-Amand. Dans «Kagakusi Kenkyu», (II, 34) 1995, p. 243-251
  • —, L'influence de Boèce sur le De musica d'Hucbald de Saint-Amand. Dans «Bigaku» (47) 1996, p. 48-58
  • PALISCA CLAUDE V., Hucbald, Guido and John of music: Three Medieval treatises. New Haven 1979 [trad. de Warrant Baba]
  • PESCE DOLORES, The Affinities and Medieval Transposition. Bloomington-Indianapolis 1987
  • POTIRON HENRI, Complément au traité d'Hucbald: De harmonica institutione. Dans «Études Grégoriennes» (11) 1970, p. 187-192
  • —, La notation grecque dans l'nstitution harmonique d'Hucbald. Dans «Études Grégoriennes» (2) 1957, p. 37-50
  • SMITS VAN WAESBERGHE JOSEPH, Neue Kompositionen des Johannes von Metz, Hucbalds von Saint-Amand und Sigeberts von Gembloux. Dans «Festschrift Heinrich Husmann» 1970, p. 285-303
  • RECKOW FRITZ, Processus und structura. Über Gattungstradition und Formverständnis im Mittelalter. Dans «Musiktheorie» (1) 1986, p. 5-29
  • RIEMANN HUGO (1849-1919), Geschichte der Musiktheorie im IX.-XIX. Jahrhundert. Leipzig, M. Hesse 1898; 1920; New York, Da Capo Press 1972; 1974 [books I and II, Polyphonic theory to the sixteenth century, translated in english, with a pref., commentary, notes by Raymond H. Haggh] p. 13, 45
  • SCHLECHT RAYMUND, Nachträgliche Bemerkungen zu meiner Uebersetzung und Erläuterung der «Musica Enchiriadis» von Hucbald. Dans «Monatshefte für Musikgeschichte» (8) 1876, p. 89-101
  • SCHUBIGER ANSELM, Über Hucbald's Werk «De Musica». Dans «Monatshefte für Musikgeschichte» (10) 1878, p. 24-28
  • SEELGEN THEODOR, Zur Frage des mittelalterlichen Choralrhythmus. Dans «Kirchenmusikalisches Jahrbuch» (29) 1934, p. 7-21
  • SINCLAIR K. V., Eine alte Abschrift zweier Musiktraktate. Dans «Archiv für Musiwissenschaft» (22) 1965, p. 52-55 [pseudo-Hucbald]
  • SULLIVAN BLAIR, Nota and Notula: Boethian Semantics and the Written Representation of Musical Sound in Carolingian Treatises. Dans «Musica Disciplina» (47) 1993, p. 71-97
  • TRAUB ANDREAS, Zur Musiktheorie im Mittelalter. Dans «Musiktheorie» (12) 1997, p. 108-110
  • VIVEZ A. VAN DE, Hucbald de Saint Amand Ecolâtre et l'inventeur du nombre d'or. Dans «Mélanges en hommage à Pelzner», Institut Supérieur de Philosophie, Louvain 1947
  • WANGERMÉ ROBERT, La musique flamande dans la société des XVe et XVIe siècles. Arcade, Bruxelles 1965
  • WEAKLAND REMBERT, Hucbald as musicien and Theorist. Dans «The Musical Quarterly» (52) 1956, p. 66-84
  • WILLIAMS PETER, The Organ in Western Culture. 750-1250. Cambridge 1993, p. 46
  • WINGELL RICHARD J., Hucbald of St. Amans and Carolingian Music Theory. Dans «Festival Essays for Pauline Alderman», Provo (Utah) 1976, p. 19-26
  • RISM B III 1, p. 33, 57, 75, 106, 112
  • RISM B III 2, p. 22
  • RISM B III 3, p. 46, 112
  • RISM B III 4, p. 20-21, 118-119
  • RISM B III 5, p. 16-19, 34-37, 60-65

 

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995-17 juin 2006

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
Statistiques du site
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Vendredi 12 Décembre, 2014 10:03

musicologie.org