Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Grénon Louis
1734 - 1769

Louis Charles Grénon

Né à Saintes, certainement en 1734, mort à Saintes le 10 janvier 1769.

Fils de Guillaume Grénon (mort avant 1742), maréchal ferrant, et de Madeleine Natier (morte en 1750), un milieu d'artisans relativement aisés.

Il étudie la musique à la maîtrise de la cathédrale de Saintes. Il est « clerc tonsuré ».

En 1754, il engagé comme maître de musique à la cathédrale du Puy-en-Velay, où il arrive en avril, le contrat est signé le 1er mai.

Il entame des études au séminaire en 1755, et s'y inscrit en théologie en 1757.

Il publie à cette époque, à Paris, Six symphonies à trois ou quatre instruments (perdues).

Son contrat est renouvelé en 1760, le 31 mai, à Lyon, il est ordonné diacre. Il est ordonné prêtre en avril 1761. La même année il demande une augmentation de la dotation de la maîtrise, qui est refusée. Il réitère sa demande en avril 1763, sans plus de succès. En mai, il est maître de musique à l'église de Clermont, dont le poste est vacant depuis plusieurs années.

Le 11 août 1765, il signe un contrat pour trois ans avec le chapitre de Clermont, mais le 4 septembre il compose pour Saintes, et en septembre 1766, y est maître de musique. Il est également bénéficiaire d'une demi-prébende.

Catalogue des œuvres

 

Bibliographie

Jean-Marc Warszawski
20 février 2009
Refonte du miroir de page, 6 juillet 2017

TéléchargementsPresse internationale - Universités.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, 06 06 61 73 41

Références / musicologie.org 2016

ISSN 2269-9910

Vendredi 7 Juillet, 2017