rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

  bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

Forqueray Antoine

[dit « le père »

1672-1745

Antoine Forqueray
Nationale Galery, London

Né à Paris, en septembre 1672, mort à Mantes, le 28 juin 1745.

Fils de Michel Forqueray (1650-1714 ou 1715), violiste de la cour royale.

Antoine Forqueray,La Couperin, extrait de la « Suite n° 1 en mineur ». Il Giardino Armonico, Vittorio Ghielmi (Viol de gambe), Luca Pianca (Luth-théorbe)

En 1687 (selon le Mercure Galant), il joue de la viole devant Louis xiv et entre chez les pages.

Les sources divergent quant à l'identité de ses professeurs de viole. Il y a à la cour six violistes dont Marin Marais, mais plusieurs sources affirment qu'il n'eut que son père comme professeur. D'Aquin prétend que Marin Marais ne fut jamais son professeur.

Fin 1689, il est musicien ordinaire de la Chambre du roi. En 1697 il se marie avec Henriette Angélique Houssu claveciniste et fille d'un organiste. Ils séjournent quelques temps à la cour du prince de Carignan où naît leur fils Jean-Baptiste. Le couple se défait en 1710.

Il enseigne la musique au jeune duc d'Orléans. Il se retire à Mantes en 1736. Il laisse environ 300 pièces pour viole et basse que son fils, Jean-Baptiste, transcrira pour clavecin.

Les Ordinaires de la musique du roi, toile d'André Bouys (vers 1710). Antoine Forqueray est assis à gauche. Michel de la Barre est debout.Les flûsites sont soi les frères Hotteterre, soi Descoteaux et Philiber.

Bibliographie

  • Rusquet Michel, Antroine Forqueray. Dans « Trois siècles de musique instrumentale », Musicologie 2013.
  • ANCELET, Observations sur la musique, les musiciens et les instrumens. Amsterdam 1757
  • AQUIN DE CHÂTEAU LYON D', Lettres sur les hommes célèbres… Paris 1752
  • BENOIT MARCEL & DUFOURCQ NORBERT, A propos des Forqueray. Dans «Recherches sur la musique française classique» (8) 1968, p. 229-241
  • BLOCH M.-F., L'influence du goût italien sur l'art des Forqueray. Dans «Luth et musique ancienne» (1) 1977, p. 25-34
  • BOL H., La basse de viole du temps de Marin Marais et d'Antoine Forqueray. Bilthoven 1973
  • FORQUERAY L., Les Forqueray et leurs descendants. Paris 1911
  • GÉRARD Y., Notes sur la fabrication de la viole gambe et la manière d'en jouer, d'après une correspondance inédit de Jean-Baptiste Forqueray au Prince Frédéric-Guillaume de Prusse. Dans «Recherches sur la musique française classique» (2) 1961-1962, p. 165-171
  • JAQUIER P., Redécouverte d'un portrait de Jean-Baptiste Forqueray. Dans «De l'image à l'objet: la méthode critique en iconographie musicale», Paris 1985 ; dans «Imago musicae» (4) 1987, p. 315-324
  • LA LAURENCIE L. DE, Deux violistes célèbres. Dans «Bulletin français de la Société Internationale de Musique» (4) 1908, p. 1251-1274 ; (5) 1909, p. 47-66
  • LE BLANC H., Défense de la basse de viole contre les entreprises du violon et les prétentions du violoncelle. Amsterdam 1740
  • PRADEL A. DU (N. DE BLéGNY), Le livre commode des adresses de Paris pour 1692. Paris 1692
  • PROD'HOMME J. G., Les Forquerays. Dans «Rivista musicale italiana» (10) 1903, p. 670-706
  • RUTLEDGE J., A Letter of J.-B.-A. Forqueray. Dans «Journal of the Viola da Gamba Society of America» (13) 1976, p.12-16
  • THOMAS M., Chaumes-en-Brie. Dans «Recherches sur la musique française classique» (7) 1967, p. 75-102
  • LALAGUE-GUILHEMSANS M.-T., Une famille de musiciens français : les Forqueray aux XVIIe et XVIIIe siècles (Thèse). École Normale de Chartres 1979
  • ROBINSON L., The Forquerays and the French Viol Tradition (thèse). University of Cambridge 1986

Discographie

[01 / 152] Scott Ross, Clavecin : Forqueray, Duphly, J. S. Bach

Enregistré pour Radio-France entre 1979 et 1983. INA, Mémoirre vive, 262021
Antoine Forqueray : 01. La Rameau — 02. La Guignon — 03. La Montigny — 04. La Sylva — 05. Jupiter.   Jacques Duphly : 06. Allemande — 07. Courante — 08. La Vanlo — 09. Rondeau — 10. La Demanzy. Johann Sebastian Bach : 11. Toccata en ré majeur BWV 912 — 12. Prélude, fuguze et allegro en mi bémol majeur Bwv 998 — 13. Toccata en mi mineur bwv 914.

 

Jean-Marc Warszawski, 2002
révision 2 avril 2007
révision 20 décembre 2008
refonte du miroir de page, ajout d'une entré bibliographique, 5 juin 2013

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 16 Août, 2016 15:42