Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Du Mont Henry [De Thier Henry]
1610-1684

Né à Looz, aujourd'hui Borgloon, près de Hasselt, vers 1610, mort à Paris, le 8 mai 1684.

Ses parents sont Henry De Thier (en latin à Montagne), de Villiers-l'Évêque, et Élisabeth Orbaen. Ils s'intallent à Looz.

Looz.

Vers 1613, sa famille s'installe à Maastricht.

En 1621, avec son frère Lambert, il entre dans les choeurs de la Onze-Lieve-Vrouwekerk (Notre-Dame de Maastricht). Il y étudie l'orgue (son frère le basson), et continue ses études au collège des jésuites.

Maastricht, Onze-Lieve-Vrouwekerk en 1740.

En 1629, il est nommé organiste. L'année suivante il lui est accordé la permission de deux mois sans perte sur ses rémunérations, pour se former auprès de maîtres. Il fréquente peut-être Saint-Lambert de Liège sous la direction de Léonard de Hodemont, où il aurait fait la connaissance de Lambert Pietkin, organiste également réputé (leurs familles étaient en ralations).

En 1632, il est remplacé par un certain Joannes Silvius, puis par son frère Lambert, qui passe du basson à l'orgue, mais il conserve un bénéfice de Saint-Anne, ce qui atteste une présence asssez régulière à Maastricht, obtient un nouveau congé en 1633, et « disparaît » de Maastricht. Il réapparaît à Paris sous le nom de Du Mont en 1643, comme organiste de Saint-Paul à Paris, dans le quartier du Marais.

En 1647 il devient sujet du roi de France. En 1652, il est claveciniste du duc d'Anjou. La même année il publie ses Cantica sacra cum vocibus tum instumentis modulata, dans lequel il prétend à tort être le premier à avoir employé la basse continue.

Entre 1652 et 1681, 114 petits motets sont publiés dans 5 collections. En 1653, il retourne quelques temps à Maastricht et s'y marie avec la fille du bourgmestre de Maastricht, Mechthilde Loyens. De ces années date sa correspondance et ses rencontres avec  Cristian Huygens, mais aussi son, père Constantijn.

En 1657, il publie ses Meslanges, recueil de musique profane et religieuse.

En 1660, année du décès de son épouse, il est organiste de la reine, en 1662, il en est le claveciniste (il revend sa charge auprès du duc d'Anjou pour mille livres), et en 1663, maître de musique la chapelle royale (pour 1 quartier, d'octobre à décembre). La même année il publie ses Airs à quatre parties (paraphrases des psaumes).

Sa mère décède fin août (le 30 ?) 1633. Elle est inhumée sous l'orgue de l'église Saint-Martin de Wyck (aujourd'hui un quartier de Maastricht. L'église médiévale a été démolie et reconstruite au xixe siècle).

En 1667, il est abbé de Notre-Dame de Silly-en-Gouffern (Alençon).

En 1672, il est compositeur de la chapelle royale (pour un quartier de janvier à juillet).

En 1669, il publie 5 Messes en plain-chant.

En 1673, il est nommé maître de musique de la reine. En 1676, il reçoit le bénéfice d'un canonicat à St.-Servatius de Maastricht.

Son frère décède le 27 novembre 1678.

Documents

Émile Vuillermoz, Histoire de la musique [8e édition, Arthème Fayard, Paris 1949, p. 113]

 

Robert Bernard, Dans Encyclopédie des musiques sacrées [3 vol.]., Labergerie, Paris 1969 (3) p. 522-523

Le monument funéraire d'Henry Du Mont, érigé dans l'église Saint-Paul de Paris, détruite pendant la Révolution. La plaque représentant « la musique éplorée » est aujourd'hui conservée au Musée du Louvre. Dession réalisé par Louis Boudan pour François-Roger de Gaignières (1642–1715), collectionneur, qui a réuni à la fin du XVIIe siècle, des milliers de dessins notamment de monuments.

Catalogue des œuvres

Henri Du Mont, Motets à deux voix (édition Nathalie Berton-Blivet). « monumentales », Éditions du Centre de musique baroque de Versailles, 2016.

Bibliographie

Discographie

Les litanies de la Vierge
Ensemble Henri Dumont
Peter Bennett dir.
LINN RECORDS, 1996
01-Anonyme, Veni sponsa mea ; 02 - Henri Dumont, Pavane ; 03 - Henri Dumont, Prélude ; 04 - Henti Dumont, Litanies de la Vierge ; 05 - Henri Dumont, Allemande Gravis ; 06 - Henri Dumont, Antienne de sainte Cécile ; 07 - Henri Dumont, Anonyme, Pater Noster ; 08 - Henri Dumont, O Sponse mi ; 09 - Anonyme, Egredimini Filiae Sion ; 10 - Henri Dumont, Synfonia ; 11 - Anonyme, O veneranda Trinitas ; 12 - Henri Dumont, Prélude ; 13 - Henri Dumont, Domine salvum fac Regem.

 

Motets pour la chapelle du roi
La Chapelle royale
Philippe Herreweghe dir.
1981, numérisé en 1988
Harmonia Mundi 1901077
01- Memorare ; 02- Symphonie ; 03- Dialogue ; 04- Symphonie ; 05- Choeur A 3 Voix ; 06- Duo ; 07- Sy/mphonie ; 08- Choeur  A 3 ; 09- Choeur A 5 ; 10- Magnificat ; 11- Et Exultavit ; 12- Quia Respexit ; 13- Deposuit Potentes ; 14- Suscepit Israel ; 15- Sic ut Locutus Est ; 16- Sicut Erat In Principio ; 17- Super Flumina Babylonis ; 18- Quia Illic ; 19- Quodmodo Cantabimus

 

Motets à voix seule
Ricercar Consort
Henri Ledroit haute-contre
Ricercar, 029004
01- O fideles ; 02- Memorare ; 03- Paratum cor meum ; 04- Symphonia ; 05- In lectulo meo ; 06- Panis Angelicus ; 07- Allemanda gravis ; 08- Pavane ; 09- O aeterna misericors Deus ; 10- In lectulo meo ; 11- Domine non secundum ; 12- Symphonia XXVIII ; 13- Ave Virgo ; 14- Regina Divina

 

Motets en dialogue
Les talents lyriques
Christophe Rousset dir., orgue et clavecin
Musique à Versailles
Centre de musique baroqude de Versailles, 1992
DDD
01- Allemande grave pour orgue, en ré mineur ; 02- Litanies à la Vierge à 5 voix avec la basse continue ; 03- Synphonia à 3 en sol mineur pour 2 dessus de violons et basse continue ; 04- Allemanda à 3 en sol mineur pour 2 dessus de violons et basse continue ; 05- Dialogus angeli et peccatoris à 2 pour dessus, das-dessus et basse continue ; 06- Allemande en tablature d'orgue en la mineur ; 07- Pavane à 3 en ré mineur pour 2 dessus de violons et basse continue ; 08- Sarabande à 3 en ré mineur pour 2 dessus de violons et basse continue ; 09- In lectulo meo, motet en écho pour dessus seul avec la basse continue ; 10- Allemande sur les anches pour orgue ; 11- In te domine, dialogue à 3 pour haute-contre, taille et basse avec la basse continue ; 12- Dialogus De Anima à 5 avec 2 violons et basse continue ; 13- Pavane en ré mineur ;

Jean-Marc Warszawski
2002
Révision 13-26 février 2009

TéléchargementsPresse internationale -

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, 06 06 61 73 41

Références / musicologie.org 2016
ISSN 2269-9910

Dimanche 18 Décembre, 2016 4:09