rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bioS'abonner au bulletin

 

Dufourt Hugues

né en 1943

 

 

Né en 1943 à Lyon, Hugues Dufourt suit les cours d epiano et de composition au Conservatoire de Genève, auprès de Louis Hiltbrand (1961-1968) et de Jacques Guyonnet (1965-1970), tout en obtenant parallèlement, une agrégation de philosophie en 1967.

Chargé en 1968 de la programmation musicale au Théâtre de la Cité de Villeurbanne, dirigé par Roger Planchon, il enseigne également la philosophie à l'Université Jean-Moulin de Lyon (1968-1973).

Résidant à Paris à partir de 1972, il devient, en 1976, l'un des responsables de l'Ensemble Itinéraire, fonction qu'il assumera jusqu'en 1981.

Chercheur au CNRS (1977), puis Directeur de Recherche (1985), il fonde parallèlement le CRISS, ou Collectif de Recherche Instrumentale et de Synthèse Sonore en 1977, avec Alain Bancquart et Tristan Murail. En 1982, il fonde et dirige au CNRS le Centre d'Information et de Documentation « Recherche Musicale » qui deviendra un Laboratoire de Recherches (UMR 9912), dont il assumera la direction jusqu'en 1998. En 1989, il fonde la formation doctorale « Musique et Musicologie du XXe siècle », à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, avec le concours du CNRS, de l'Ecole Normale Supérieure et de l'Ircam. Il dirigera cette formation jusqu'en 1998.

En 1984, il implante au CNRS le Séminaire d'histoire sociale de la musique, qu'il codirige pendant dix ans avec Joël-Marie Fauquet. En 1985, il fonde à Lyon, avec Mark Foster, l'Ensemble Forum.

Ses principaux écrits ont été réunis dans l'ouvrage Musique, Pouvoir, Ecriture, publié en 1991 par Christian Bourgois (édition italienne dans la collection « les Sphères », Musica, Potere, Scrittura, LIM-Ricordi editori, 1997).

Dans le domaine de la composition, il donne en 1977 Erewhon, ample cycle instrumental créé par les Percussions de Strasbourg, sous la direction de Giuseppe Sinopoli. En 1979, Peter Eötvös dirige, en création mondiale à l'Ircam, Saturne pour ensemble instrumental et lutherie électronique. En 1985 l'Orchestre de Paris donne Surgir, qui provoque un certain scandale.

En 1986, Pierre Boulez créé l' Heure des Traces à la Scala de Milan avec l'Ensemble Intercontemporain. En 1986, Hugues Dufourt aborde également la musique de film, avec l' Hommage à Charles Nègre. En 1995, il écrit Dédale, Opéra en trois actes sur un livret de Myriam Tanant. Représenté la même année à l'Opéra de Lyon, cet ouvrage reçoit en 1999 le Trophée d'or de l'Académie du disque lyrique.

Commande de l'Etat, La Maison du Sourd de Goya, pour flûte et orchestre, est créée en 1999, à la Biennale de Venise par Pierre-Yves Artaud, soliste, et l'Orchestre de la Fenice sous la direction d'Emilio Pomàrico. En 2001, le Festival Présences donne Lucifer en création, avec l'Orchestre Philarmonique de Radio France, dirigé par d'Emilio Pomàrico. Créé le 9 novembre 2001, au Théâtre du Châtelet, dans sa version intégrale, le cycle des Hivers (1992-2001), donné par l'Ensemble Modern sous la direction de Dominique My, est repris à Francfort, Bruxelles et Berlin. Le Festival Musica de Strasbourg présente en 2004 la création du Cyprès blanc, concerto pour alto et orchestre, avec Gérard Caussé en soliste, et l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg, sous la direction de Pierre-André Valade ainsi que l' Origine du monde, concerto pour piano et ensemble instrumental avec Ancuza Aprodu en soliste, et l'Ensemble Orchestral Contemporain, sous la direction de Daniel Kawka. Ces mêmes interprètes donneront en 2005 dix exécutions de cette oeuvre en Europe et en Amérique du Sud.

En 2005, Soleil de proie, pour deux pianos, est créé à Milan par le duo Brunialti / Biondi tandis que L'Afrique d'après Tiepolo est créée au Festival de Witten, par l'Ensemble Recherche.

Les derniers écrits de théorie et de philosophie de la musique sont rassemblés dans l'Essai sur les principes de la musique, édité en 2006 aux Éditions Musica Falsa.

Hugues Dufourt a reçu le Grand Prix de la musique de chambre de la SACEM en 1975, le Grand Prix de l'Académie Charles Cros pour l'enregistrement de Saturne en 1980, le Prix Koussevitski en 1985 pour celui d' Antiphysis, interprété par l'Ensemble Intercontemporain sous la direction de Pierre Boulez, et le Prix du jury du Festival Musique en Cinéma pour l' Hommage à Charles Nègre en 1987. Le Prix des Compositeurs de la SACEM lui est décerné en 1994. Pour le 53e palmarès de l'Académie Charles-Cros, Hugues Dufourt reçoit en décembre 2000 le Prix du Président de la République pour l'ensemble de son oeuvre.

Catalogue des œuvres

  • 1968, Brisants, pour piano et ensemble
  • 1969, Mura della Citta di Dite, pour 18 à 25 instruments, créé le 19 octobre 1969, salle Patiño à Genève, pae l'Ensemble Instrumental du Studio de Musique Contemporaine de Genève, sous la direction de Jacques Guyonnet
  • 1970, Down to a sunless sea, pour orchestre à cordes, créé le 20 août 1970, au studio de musique contemporaine de Genève
  • 1971, Dusk Light, pour voix et instruments, créé le 10 octobre 1971, à Genève, par les solistes de la S.M.C., sous la direction de Jacques Guyonnet
  • 1972-1976, Erewhon (I, II, III, et IV), pour 6 percussions, créés le 2 avril 1977, au Festival International d'Art Contemporain de Royan, par les Percussions de Strasbourg, sous la direction de Giuseppe Sinopoli
  • 1976-1977, La Tempête d'après Giorgione, pour ensemble, créé le 2 avril 1977, au Festival International d'Art Contemporain de Royan
  • 1977, Sombre journée, pour 6 percussions
  • 1978, Antiphysis, pour flûte et orchestre de chambre, commande de la Fondation Calouste Gulbekian (Lisbonne), créé du 3 au 7 juillet 1978, au Concours international de flûte pour la musique contemporaine de La Rochelle
  • 1979, Saturne, pour 24 musiciens
  • 1980-1984, Surgir, pour orchestre
  • 1984, La nuit face au ciel, pour 6 percusionnistes, créée le 30 juillet 1984, à  Aix-en-Provence, au Centre Acanthe, sous la direction de Sylvio Gualda
  • 1985, La mort de Procris, pour 12 voix mixtes a capella, créée le 29 septembre 1986, à Strasbourg, par le Groupe vocal de France, sous le direstion de Guy Reibel
  • 1986, Hommage à Charles Nègre, sextuor
  • 1986, L'Heure, des Traces, pour orchestre de chambre, créée le 19 mai 1986, au Théâtre de la Scala de Milan, par l' Ensemble Intercontemporain, sous la direction de Pierre Boulez
  • 1990, L'Île sonante, pour percussions et guitare,  créée le 29 septembre 1990, au Théâtre des Champs Elisées de Paris, par Thierry Miroglio (percussion), Claude Pavy (guitare)
  • 1990, Plus Oultre, pour 1 percusionniste, créé le 15 août 1990 par Thierry Miroglio à Sao Paulo
  • 1991, Noche Oscura, pour 6 voix d'homme a cappella, créé le 6 avrils 1991, à Radio-France, par le Groupe vocal de France, sous la direction de Guy Reibel
  • 1992, Le Philosophe selon Rembrandt, pour orchestre, créé le 15 mars 1992, à Bruxelles, par l'Orchestre de chambre de la Radio de Hilversum sous la direction de Mark Foster
  • 1992-1993, Lucifer d'après Pollock, pour orchestre, créé le 15 avril 2002, à la Maison de Radio-France (Paris), par l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, sous la direction de Emilio Pomarico
  • 1993, The Watery Star, octuor instrumental, créé le 16 décembre 1993, à l'Ircam / Centre Georges Pompidou, par l'Ensemble Fa, sous la direction de Dominique My
  • 1995, An Schwager Kronos, pour piano
  • 1995, Dédale, opéra pour 7 chanteurs, chœur et ensemble instrumental
  • 1996, L'Espace aux ombres, pour 16 musiciens, créé le 1er janviar 1996, au Conservatoire du XIXe arrondissament de Paris par l'Ensemble Fa, Dominique My, dir.
  • 1996-1997, La maison du Sourd, pour flûte et orchestre (édité en 2001)
  • 1997, La Cité des saules, pour guitare électrique et transformation du son
  • 1997, Meeresstille, pour piano, créé le 15 octobre 1997, au Festival Octobre en Normandie
  • 2000, Rastlose Liebe, pour piano
  • 2001, Gondole sur la lagune d'après Guardi, pour orchestre
  • 2001, Euclidian Abyss, pour ensemble instrumental
  • 2001, Les chasseurs de neige d'apèrs Breugel, pour orchestre, créés le 9 novembre 2001, au Théâtre du Châtelet à Paris, par l'Ensemble Modern de Francfort, sous la direction de Dominique
  • 2001, Le Déluge d'après Poussin, pour orchestre, créé le 9 novembre 2001, au Théâtre du Châtelet à Paris par l'Ensemble Modern de Francfort, sous la direction de Dominique My.
  • 2002, Les hivers, pour orchestre
  • 2002, Quatuor de saxophones, dédicacé à Gérard Condé
  • 2003-2004, Le Cyprès blanc, pour violon et grand orchestre, commande du Festival Musica de Strasbourg et de l'Orchestre Philarmonique du Luxembourg, créé le 25 septembre 2004, dans le cadre de la « Journée Hugues Dufourt », au Festival Musical, Strasbourg, avec Gérard Caussé (alto à et l'Orchestre Philarmonique du Luxembourg, sous la direction :de Pierre-André Valade
  • 2004, L'Origine deu monde, pour piano et ensemble instrumental, créée le 23 septembre 2004, au Festival Musica de Strasbourg, par l'Ensemble Orchestral Contemporain et Ancuza Aprodu (piano) , sous la doirection de Daniel Kawka
  • 2005, L'Afrique d'après Tiepolo, pour piano et ensemble
  • 2005, Soleil de proie, pour 2 pianos, commande de Paola Biondi et Debora Brunialti, créé à Milan le 22 avril 2005
  • 2006, Erlkönig, pour piano, créé le 18 ocrobre 2006, à l'Auditorium du Musée d'Orsay de Paris, par François-Frédéric Guy
  • 2006, Au plus haut faîte de la ligne, pour hautbois et orchestre, créé le 23 novembre 2006 à l'Auditorium de la RAI de Turin, par Francesco Pomarico (hautbois) et l'Orchestre Philharmonique de la RAI, sous le direction de Emilio Pomarico
  • 2006, Master Class, Lemoine 2006
  • 2007, La ligne gravissant la chute, pour piano

Écrits

  • Mathesis et subjectivité : des conditions historiques de possibilité de la musique occidentale. Musiaca Falsa, Paris 2007/ Hugues Dufourt
  • La philosophie de la musique de Célestin Deliège. Dans « Circuit » (16, 1) 2006
  • HUGUES DUFOURT et  JOËL-MARIE FAUQUET (direction), La musique depuis 1945 : matériau, esthétique et perception Mardaga, Liège1996
  • Alain Bancquart: la forme et le fond. Dans :« Cahiers du CIREM » (28–29) 1993, p. 171–174
  • Le fleuve tranquille de la musique européenne. Dans « L'esprit de l'Europe », Paris 1993, p. 221–227
  • HUGHES DUFOURT, JOËL-MARIE FAUQUET et FRANÇOIS HURARD (éditeurs), L'esprit de la musique : essais d'esthétique et de philosophie. Klincksieck, Paris 1992
  • Musique, Pouvoir, Écriture. Christian Bourgois, Paris 1991
  • HUGUES DUFOURT et  JOËL-MARIE FAUQUET (direction), La musique : du théorique au politique. Aux amateurs de livres, Paris1991
  • Timbre et espace. Dans « Le timbre, métaphore pour la composition ». Paris 1991, p.  272–82
  • HUGUES DUFOURT et  JOËL-MARIE FAUQUET (direction), La Musique et le pouvoir. Aux amateurs de livres, Paris 1987
  • Art et science. Dans « Revue de musicologie » (383–385) 1985, p. 91–109
  • De Schoenberg à Boulez: logique et dialectique de la création musicale.  Dans « Esprit » (99) 1985, p. 21–36
  • Pierre Boulez : musicien de l'ère industrielle. Dans F. Meyer, J. Jans et I. Westen, « Komponisten des 20. Jahrhunderts in der Paul Sacher Stiftung », Basel 1986, p. 371–80
  • L'artifice d'écriture dans la musique occidentale.Dans « Critique » (408) 1981, p. 465–77
  • Musique spectrale: pour une pratique des formes de l'énergie. Dans « Bicéphale »  (3) 1981, p. 85–89

Bibliographie

  • CASTANET PIERRE ALBERT, Dufourt Hugues. Dans « The New Grove Dictionary of Music and Musicians »
  • —, Hugues Dufourt : son oeuvre et ses préalables (thèse). Université de Tours et École Normale Supérieure, Paris 1992
  • —, Hugues Dufourt : 25 ans de musique contemporaine. Paris 1995
  • Hugues Dufourt. Dans « Cahiers du CIREM » (35–36), 1995

Liens

Entretien avec Hugues Dufourt. Dans le site Ars Musica

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Jeudi 12 Février, 2015 0:48

musicologie.org