rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio S'abonner au bulletin

 

 

 

  Cimarosa Domenico

1749-1801

 

Cimarosa, d'après une gravure de Luigi Bridi

[liste des oeuvres] [bibliographie]

 

 

 

[Cimmarosa sur l'acte de baptême] * Aversa (Naples) 17 décembre 1749 , †  Venise 11 janvier 1801. Fils d'un maçon et d'une lavandière.

En 1756, la famille s'installe à Naples. Son père employé comme tailleur de pierres pour la construction du palais Capodimonte meurt en 1659 à la suite de la chute d'un échafaudage. Il est recueillit avec sa mère au monastère de San Severo de Padri.

Cimarosa en fréquente l'école et reçoit ses premières leçons de musique du frère Polcano, organiste du couvent.

En 1761 il est admis au conservatoire de Santa Maria di Loreto où il séjourne durant 11 années. Il étudie avec Gennaro Manna, Sacchini, Fenaroli, peut être avec Piccinni. Il aborde le chant avec le castrat Giuseppe Aprile (1738-1814 - qui chantera plus tard des oeuvres de Cimarosa).

Après avoir composé quelques motets et messes, sa première «comédie en musique» Stravaganze del conte (agrémenté d'une farce, le Magie di Merlina e Zoroastro), est créée au Teatro dei Fiorentini à Naples en 1772. Cette représentation lui apporte une certaine estime. La même année il épouse Gaetana (décédée en 1796), la fille de Costanza Pallante, sa protectrice.

En 1777 les Tre Amanti et en 1779 l'Italiana in Londra marquent le début du succès et les scènes nationales (Rome, Milan, Venise, Turin).

En 1787, il est invité à Saint-Petersbourg par Catherine II. Il y séjourne quatre années comme maître de chapelle (1787-1791) après être s'être produit à Florence, Parme, Vienne et Varsovie. Son fils, Paolo, naît à Saint-Petersbourg en 1788. Il ne rencontre pas le succès désiré et les problèmes financiers abrègent son séjour. Sur le chemin du retour il séjourne 3 mois à Varsovie et il reçoit à Vienne une commande de l'empereur Leopold II, Le Mariage secret sur une comédie de Giovanni Bertati.

Il est de nouveau à Naples en 1792, maître de chapelle. A l'occasion de la courte instauration de la République après l'entrée des troupes françaises à Naples en 1799,  il compose un hymne patriotique sur un texte de Luigi Rossi (il a déjà montré son adhésion à la Révolution dans certains de ses opéras) .

Il est jeté en prison et condamné à mort lorsque Ferdinand IV reprend le trône (malgré une cantate composés en l'honneur du souverain).

 Il a la vie sauve grâce à l'intervention d'amis influents. A sa libération il se réfugie à Venise où il obtient grâce à la famille Grimani, la direction d'un petit choeur.

Liste des œuvres

  • s. d., Il cavalier del dente, tragi-comédie en 3 actes [Manuscrit à Gêne, bibliothèque de l'école de musique «Paganini»)
  • s. d., 1778, La contessina, tragie-comédie en 3 actes sur un livret de M. Coltellini d'après Goldoni, créé à Bologne en 1778 [collaboration avec G. Astarita et F. L. Gassmann ; manuscrti à la Bibliothèque nationale de France]
  • s. d., La Molinara [manuscrit à la bibliothèque du Conservatoire de Parme]
  • s. d., Le donne vendicate, comédie musicale en deux actes [manuscrit à l abibliothèque du Conservatoire de Florence]
  • s. d., L'ajo nell'imbarazzo, opéra bouffa en 1 actes [ manuscrit  la Library of Congress, Washington]
  • s. d., La discordia fortunata, comédie musicale en 3 actes [manuscrit  la Bibliothèque nationale de France]
  • s. d. Il matrimonio per susurro
  • s. d., Assalonte [manuscrit à la bibliothèque du conservatoire, Bruxelles]
  • 1772, Le stravaganze del conte, comédie en musique sur un livret de P. Mililotti, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1772 [Act 3 : Le magie di Merlina e Zoroastro ou Le pazzie di Stellidaura e Zoroastro, boufonnerie en musique]
  • 1773, La finta parigina, comédie en musique sur un livret de F. Cerlone, créé à Naples au Teatro Nuovo en 1773
  • 1775, La donna di tutti i caratteri, comédie en musique sur un livret de A. Palomba, créé à Naples au Teatro Nuovo en 1775
  • 1776, I matrimoni in ballo, boufonnerie en  musique en 1 acte sur un livret de P. Mililorti, créé à Naples au Teatro Nuovo en 1776
  • 1776, La frascatana nobile [ La finta frascatana], comédie en musique sur un livret de P. Mililotti, créé à Naples au Teatro Nuovo en 1776
  • 1776, I sdegni per amore, comédie en musique en 1 acte sur un livret de G. Mililotti, créé à Naples au Teatro Nuovo en janvier 1776
  • 1777, I tre amanti, intermède musical en 2 actes sur un livret de G. Petrosellini, créé à Rome au Teatro Valle en 1777
  • 1777, Il fanatico per gli antichi romani, comédie en musique sur un livret de G. Palomba, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1777
  • 1777, L'Armida immaginaria, tragi-comédie en 3 actes sur un livret de Palomba d'après Le Tasse ( Gerusalemme liberata), créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1777
  • 1778 [?], Il matrimonio per industria, comédie en 2 actes, créé à Naples en 1778 [manuscrit  la Bibliothèque nationale de France]
  • 1778, Il ritorno di Don Calandrino, intermède musical en 2 actes sur un livret de Petrosellini, créé à Rome au Teatro Valle en 1778 [sous le titre Armidoro e Laurina à Livourne en 1783]
  • 1778, Le stravaganze d'amore, comédie en musique sur un livret de P. Mililotti, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1778
  • 1778-1779, Il matrimonio per raggiro, tragi-comédie en 2 actes, créé à Rome vers 1778-1779 ; au Teatro Valle (Rome) en 1802
  • 1778, Gli amanti comici, o sia La famiglia in scompiglio, tragi-comédie en 2 actes sur un livret de Petrosellini, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1778 [Crémone en 1796 ; sous le titre Il matrimonio in commedia, à Livourne en 1797 ; sous le titre La famiglia stravagante, avec la farce Gli amanti comici à Macerata vers 1798]
  • 1779, L'infedeltà fedele, comédie en musique sur un livret de G. Lorenzi, créé à Naples, pour l'inauguration du Teatro del Fondo le 20 juillet 1779
  • 1779, L'italiana in Londra, intermède musical en deux actes sur un livret de Petrosellini, créé à Rome au Teatro Valle le 28 décembre 1779 [sous le titre La virtù premiata, à Gêne en 1794]
  • 1780, Le donne rivali, intermede musical en 2 actes sur un livret de Petrosellini, créé à Rome au Teatro Valle en 1780
  • 1780, Il faligname [ Il falegname], comédie musicale en 3 ou 2 actes sur un livret de Palomba, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1780
  • 1780, I finti nobili, comédie en musique sur un livret de Palomba, créé  Naples au Teatro dei Fiorentini en 1780
  • 1780, Caio Mario, drame musical en 3 actes sur un livret de G. Roccaforte, créé à Rome en 1780
  • 1780 [?], L'avviso ai maritati, farce musicale 1 acte sur un livret de F. Gonnella), créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1780  [manuscrit  la Bibliothèque nationale de France]
  • 1781, Giannina e Bernardone, tragie-comédie en 2 actes sur un livret de F. Livigni, créé à Venise en 1781
  • 1781, Giunio Bruto, tragédie musicale en 2 actes sur un livret d' Eschilo Acanzio [G. Pindemonte], Créé à Vérone à  l'Accademia Filarmonica en 1781
  • 1781, Alessandro nell'Indie, drame musical en 3 actes sur un livret de P. Metastasio créé à Rome le 11 février 1781
  • 1781, Il pittore parigino, intermède musical en 2 actes sur un livret de Petrosellini, créé à Rome au Teatro Valle le 2 janvier 1781
  • 1781, L'amante combattuto dalle donne di punto, comédie en musique sur un livret de Palomba, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1781
  • 1781, Il capriccio drammatico, comédie en musique en 1 acte sur un livret de G. M. Diodat), créé à Turin en 1781 [ou à Londres en 1794]
  • 1782, La ballerina amante, comédie musicale sur un livret de Palomba, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini le 6 octobre 1782
  • 1782, Il morbo campano, drame musical sur un livret de Chiavenna, créé à Uccelloppoli en 1782
  • 1782, L'amor costante, intermède musical en 2 actes créé à  Rome au Teatro Valle en 1782
  • 1782, L'eroe cinese, drame musical en 3 actes sur un livret de Métastase, créé à Naples au Teatro San Carlo le 13 août 1782
  • 1782, La villana riconosciuta, comédie musicale sur un livret de Palomba, créé à aples au Teatro del Fondo en 1783
  • 1782, Il convito, tragi-comédie en 2 actes sur un livret de Livigni, créé à Venise en 1782
  • 1783, I due baroni di Rocca Azzurra, intermède comique musical en 2 actes sur un livret de Palomba, créé à Rome au Teatro Valle en 1783
  • 1783, Il vecchio burlato, tragi-comédie, créé à Venise en 1783
  • 1783, La Circe, drame musical en 3 actes sur un livret de D. Perelli, créé à la Scala de Milan vers 1783
  • 1783 [?], Angelica e Medoro, cantate dramatique sur un livret de Métastase [avec la collaboration de Millico]
  • 1783, Chi dell'altrui si veste presto si spoglia, comédie musicale en 2 actes sur un livret de Palomba, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1783
  • 1783, Oreste, drame musical en 2 actes sur un livret de L. Serio, créé à Naples au Teatro San Carlo le 13 août 1783
  • 1784, La vanità delusa [ Il mercato di Malmantile], tragi-comédie en 2 actes sur un livret de C. Goldoni, créé à Naples au Teatro San Carlo en 1784
  • 1784, L'apparenza inganna, o sia La villeggiatura, comédie musicale en 2 actes sur un livret de Lorenzi, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1784
  • 1784, I due supposti conti, ossia Lo sposo senza moglie, tragi-comédie en 2 actes sur un livret de A. Anelli, créé à la Scala de Milan le 10 octobre 1784
  • 1784, Artaserse, drame musical en 3 actes sur un livret de Métastase, créé à Turin le 26 décembre 1784
  • 1784, I matrimoni impensati [ La bella greca], intermède musical en 2 actes créé à  Rome au Teatro Valle en 1784
  • 1784, L'Olimpiade, drame musical en 3 actes sur un livret de Métastase, créé à Vicenza pour l'inauguration du teatro Eretenio le 10 juillet 1784
  • 1785, Il marito disperato [ Il marito geloso], tragi-comédie en 2 actes sur un livret de Lorenzi, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1785
  • 1785, La donna sempre al suo peggior s'appiglia, comédie musicale sur un livret de Palomba, créé  Naples au Teatro Nuovo en 1785
  • 1785, Li finti conti, créé à Turin en 1785
  • 1785, Le statue parlante, intermède
  • 1785, I fratelli papamosche, créé à Turin en 1785
  • 1785, La figlia di Peste [fragments manuscrits à la Bodleian Library de Londres]
  • 1786, Gli amanti alla prove, sur un livret de Bertati, créé à Naples en 1786
  • 1786, Le trame deluse, ossia I raggiri scoperti, comédie musicale sur un livret de Diodati, créé  Naples au Teatro Nuovo le 7 décembre 1786
  • 1786-1787, L'impostore punito, en 3 actes, créé à Turin en 1786-1787
  • 1786 (vers 1786), Il maestro di cappella, monologue comique [manuscrit à Berlin et à Rome, Biblioteca Santa Cecilia]
  • 1786, Il credulo, comédie musicale sur un livret de Diodati, créé  Naples au Teatro Nuovo en 1786
  • 1787, Il fanatico burlato, comédie musicale en 2 actes sur un livret de F. S. Zini, créé à Naples au Teatro del Fondo en 1787
  • 1787, Volodimiro, drame musical en 3 actes sur un livret de G. Boggio, créé à Turin en 1787
  • 1788, Gli inimici generosi [fragments manuscrits, Boston, Public Library]
  • 1788, La vergine del sole, opera seria en 3 actes sur un livret de Morett), créé à l'Hermitage, Saint-Petersbourg, en 1788
  • 1788, La felicità inaspettata, théâtre musical en 2 actes sur un livret de F. Moretti, créé à l'Hermitage, Saint-Petersbourg en mars 1788
  • 1788, La scuffiara
  • 1789, La Cleopatra, opéra seria en 2 actes sur un livret de Moretti, créé à l'Hermitage, Saint-Petersbourg, le 27 septembre
  • 1791, L'impresario in angustie, farce musicale en 1 ou 2 actes sur un livret de Diodati, créé  Naples au Teatro Nuovo en 1786
  • 1792, La calamita dei cuori, tragi-comédie sur un livret de Goldoni, créé au Burgtheater de Vienne en  1792
  • 1792, Il matrimonio segreto, mélodrame sur un livret de G. Bertati d'après G. Colman et D. Garrick, créé au Burgtheater de Vienne le 7 février 1792
  • 1793, Amor rende sagace, tragi-comédie en 1 acte sur un livret de Bertati, créé au Burgtheater de Vienne le 1er avril 1793
  • 1793, I traci amanti, comédie musicale en 2 actes sur un livret de Palomba, créé  Naples au Teatro Nuovo le 19 juin 1793
  • 1793, Contrattempi, Bonn
  • 1794, La serva innamorata, comedie musicale en 2 actes sur un livrte de Palomba, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1794
  • 1794, La pupilla astute, comédie musicale en 2 actes sur un livret de Palomba, créé à Naples au Teatro del Fondo en 1794
  • 1794, Le astuzie femminili, comédie musicale en 2 actes sur un livret de Palomba, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini le 26 août 1974
  • 1795, Le nozze in garbuglio, comédie musicale en 2 actes sur un livret de Diodati,  créé à Messine en mai 1795
  • 1795, Penelope, drame musical en 2 actes sur un livret de Diodati, créé à Naples au Teatro del Fondo en 1795
  • 1795, L'impegno superato, comédie musicale en 2 actes sur un livret de Diodati, créé à Naples au Teatro del Fondo le 21 novembre 1795
  • 1796, Gli Orazi ed i Curiazi, tragédie musicale e, 3 actes sur un livret de S. A. Sografi, créé à Venise le 26 décembre 1796.
  • 1796, I nemici generosi, farce musicale en 2 actes sur un mivret de Petrosellini, créé à Rome au Teatro Valle en 1796
  • 1796, La finta ammalata, farce musicale en 1 acte, créé à Lisbonne en 1796
  • 1797, Attilio Regolo, opéra seria en 3 actes sur un livret de Métastase, créé à Reggio Emilia en 1797
  • 1797, Achille all'assedio di Troja, drame musical en 2 actes créé à Rome vers 1797
  • 1797, Artemisia regina di Caria, opéra seria en 2 actes sur un livret de M. Marchesini, créé à Naples au Teatro San Carlo en 1797
  • 1797, Le nozze di Lauretta, tragie-comédie en 2 actes sur un livret de G. Caravita, créé à Turin en 1797
  • 1797, L'imprudente fortunato, tragi-comédie en 2 actes, créé à Rome au Teatro Valle en 1797
  • 1798, L'apprensivo raggirato, comédie musicale en 2 actes sur un livret de Diodati, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1798
  • 1799, Semiramide, en 3 actes sur un livret de Métastase, créé à Naples au Teatro dei Fiorentini en 1799
  • 1800, L'arte contro l'arte
  • 1801, Artemisia, tragédie en 3 actes sur un livret de Cratisto Jamejo [G. B. Colloredo], créé à Venise en 1801 [inachevé par Cimarosa]
  • 1802, Il nuovo podestà , comédie musicale en 2 actes, créé au théatre communal de Bologne en 1802
  • 1821, Tito Vespasiano, opéra seria en 2 actes, créé à Lisbonne, en 1821

Bibliographie

Gravure de C. Deblois, 1867

  • ARNOLD I. T. F. C., Domenico Cimarosa. Dans «Gallerie der berühmtesten Tonkünstler des achtzehnten und neunzehnten Jahrhunderts» (2) Müller, Erfurt 1810
  • Aversa a Domenico Cimarosa : nel primo centenario della sua morte. Naples 1901
  • BARBLAN G., Un Cimador che divenne Cimarosa. Dans « Quadrivium » (14) 1973, p. 197-206
  • BARTHA D., Haydn's Italian Opera Repertory at Esterháza Palace. Dans « New Looks at Italian Opera : Essays in Honor of Donald J. Grout », Ithaca, 1968, p. 172-219
  • BIAMONTI B., Il matrimonio segreto di Domenico Cimarosa. Rome 1930
  • BONAVENTURA A., Cimarosa. La Riforma musicale, Turin 1915
  • CAMBIASI P., Notizie sulla vita e sulle opere di Domenico Cimarosa. Dans «Gazzetta musicale di Milano» (55), 1900, p. 639-640 ; 657-658 ; 671-673 ; 688-689 ; (56) 1901, p. 6-7 ; 21-23 ; 34-36 ; 58-60 ; 75-76 ; 120-122
  • DEAN W., The Libretto of The Secret Marriage. Dans « Music Survey » (3)1950, p. 33-38
  • DELLA CORTE A., Cimarosa nel '99 e nella fortuna postuma. Dans « Rassegna musicale » (9) 1936, p. 280-283
  • DIETZ H.-B., A Chronology of Maestri and Organisti at the Cappella Reale in Naples, 1745–1800. Dans «Journal of the American Musicological Society» (25) 1972, p. 379-406
  • EISNER-EISENHOF A. & MANTUANI J., Katalog der Ausstellung anlässlich der Centenarfeier Domenico Cimarosas. Vienna 1901
  • ENGEL C., A Note on Domenico Cimarosa's Il matrimonio segreto. Dans «Musical Quarterly» (33) 1947, p. 201-206
  • JOHNSON J. E., Domenico Cimarosa (1749–1801) (thèse). University College, Cardiff, 1976
  • LIPPMANN F., Haydns La fedeltà premiata und Cimarosas L'infedeltà fedele. Dans « Haydn-Studien » (5) 1982, p. 1-15
  • —, Über Cimarosas Opere Serie. Dans « Analecta musicologica » (11) 1982, p. 21-60
  • MONDOLFI A., Aspetti e caratteri livornesi in un capolavoro napoletano. Dans « Rivista di Livorno » (4) 1958
  • MONDOLFI-BOSSARELLI A., Due varianti dovute a Mozart nel testo del Matrimonio segreto. Dans « Analecta musicologica » (4), 1967, p. 124-130
  • MOOSER R.-A., Annales de la musique et des musiciens en Russie au XVIIIe siècle (2). Geneva 1951
  • MORRIS M., Goethe als Bearbeiter von italienischen Operntexte. Dans «Goethe Jahrbuch» (26) 1905, p. 3-51
  • Per il bicentenario della nascita di Domenico Cimarosa 1749–1949. Aversa 1949
  • POLIDORO F., La vita e le opere di Domenico Cimarosa. Dans « Atti della Accademia Pontaniana» (32) 1902, p. 1-54
  • PROTA-GIURLEO U., Nuovi contributi alla biografia di cimarosa. Dans « La Scala » (72) 1956, p. 36-41
  • SCHLITZER F., Goethe e Cimarosa. Siena 1950
  • STENDHAL (Beyle Henri, dit), Rome, Naples et Florence en 1817. Paris 1826
  • —, Vie de Rossini. Paris 1824
  • TARI A., Domenico Cimarosa. Tip. Università, Napoli 1875
  • TERRACINA DA MANFREDONIA G., Domenico Cimarosa. Dans Martuscelli, «Biografia degli uomini illustri del regno di Napoli« (5) Naples 1818
  • TIBALDI-CHIESA M., Cimarosa e il suo tempo. Garzandi, Milan 1939
  • TREVISAN M. S., Nel primo centenario di Domenico Cimarosa. Venice 1900
  • VITALE R., Domenico Cimarosa, la vita e le opere. Aversa 1929

Cimarosa
portrait par Alessandro Longhi (1733-1813)

 

Jean-Marc Warszawski
2002-2005

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 10 Février, 2015 14:28

musicologie.org