bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

Bouzignac Guillaume

v. 1587-après 1643

 

 

Né en Languedoc à la fn du xvie siècle, mort après 1643.

Sa famille, dont certains membres ont été prévôts et consuls, s'est établie à Saint-Nazaire-d'Aude.

Il étudie à la cathédrale Saint-Juste de Narbonne.

En 1604, il reçoit une rémunération (est-il sous-maître ?).

Il quitte la maîtrise de la cathédrale de Narbonne à 17 ans et mène une vie de maître de chapelle vaguant.

Il est à la cathédrale d'Angoulême (en 1634, le supérieur en fera l'éloge dans une lettre à Marin Mersenne).

En 1708 il revient « au pays » pour payer ses dettes passées.

En 1609, il est maître de musique à la collégiale Saint-André à Grenoble, mais n'y reste que trois mois et semble alors avoir quitté la France.

En 1624, il est maître de musique à la cathédrale de Bourges où il est ordonné prêtre.

En 1625, il fait un séjour à Paris en espérant y faire quelque fortune, et quitte Bourges en 1626.

En 1628, il sert peut-être Henry, le duc de Montmorency et gouverneur du Languedoc, service auquel se rattacherait ses motets célébrant la chute de La Rochelle.

En 1629-1632, maître de musique à la cathédrale de Rodez. Il est peut-être à Tours en 1641. En 1643 il est maître des enfants de chœur à la cathédrale de Clermont-Ferrand.

Rien de sa musique n'a été imprimé. Elle est conservée dans deux manuscrits [ms. 68, Tours, Bibliothèque municipale, et ms. Rés. Vma 571, Paris, Bibliothèque nationale de France].

Son style à la fois inspiré de l'italie et de la Catalogne ont fait penser à des voyages en Italie ou en Espagne. Il était apprécié de Mersenne, Gantez et Dom Jacques  Le Clerc, prieur à Vendôme, auteur en 1665 d'un traité resté manuscrit [ms. 19103, Paris, Bibliothèque Nationale de France, f° 101]

Si on ne peut lui attribuer directement, avec certitude, que 11 œuvres, Martial Leroux peut dresser un catalogue de 140 pièces essentiellement contenues dans les deux manuscrits cités.

Bibliographie

  • Guillaume Bouzignac. Dans Marc Honegger, « Dictionnaire de la musique », Bordas, Paris 1970, p. 136-137
  • Bonnet Jean-Louis, Bouzignac, Moulinié et les musiciens en pays d'Aude, xviexviie siècles. Béziers 1988
  • Brossard Sébastien de, Catalogue des livres de musique, théorique et prattique, vocalle et instrumentalle. Mauscrit, Paris, Bibliothèque nationale de France, daté de 1724
  • Gantez A, L'entretien des musiciens. Auxerre 1643
  • Launay Denise, Guillaume Bouzignac. Dans « Musique et liturgie » (21, mai-juin) 1951
  • —, Introduction to Anthologie du motet latin polyphonique en France (1609-1661). Publications de la Société française de musicologie (1, 17) 1963
  • Le Clerc Jacques, Méthode facile et accomplie pour apprendre le chant de l'Église sans l'aide d'aucune gamme.  Manuscrit 19103, Paris, Bibliothèque nationale de France, daté de 1665, f.101
  • Leroux Martial (1962-....), Guillaume Bouzignac (vers 1587-vers 1643) : l'énigme musicale du XVIIe siècle français. Presses du Languedoc, Montpellier 2002 [106 p.]
  • —, Guillaume Bouzignac. Dans E. Lemaître, « Guide de la musique sacrée et chorale profane : l'âge baroque (1600–1750) », Paris 1992, p. 196-207
  • —, Guillaume Bouzignac (v. 1587–v. 1643). Béziers 1993
  • —, Guillaume Bouzignac. Dans « Grove Dictionary of Music and Musicians » (catalogue des œuvres)
  • Quittard Henri, Un musicien oublié du XVIIe siècle français : Guillaume Bouzignac. Dans « Sammelbände der Internationalen Musik-Gesellschaft » (6) 1904-1905, p. 356–417
  • —, Un musicien français inconnu : Guillaume Bouzignac. Dans « Revue d'histoire et de critique musicales » (3) 1905, p. 75-76

Discographie

Guillaume Bouzignac
Motets et scènes sacrées
Ensemble vocal Contrepoint
Olivier Schneebeli dir.
Véronique Dubois-archambault (soprano) ; Véronique Dupuy (soprano) ; Malcolm Walker (baryton).
Enregistré en 1982
Arion (ARN) 68001
Tota pulchra es ; Fugue, Dilecte me ; Vulnerasti cor meum ; Tu quis es ; Ave Maria ; Dum silentium ; Stella refulget ; Ex ore infantium ; Unus ex vobis ; Ecce homo ; Ha ! Plange, Filia Jerusalem ; Clamant Clavi ; O Flamma ; Ecce Aurora ; Flos in Floris Tempore ; Jubilate Deo

 

Jean-Marc Warszawski
2002
Remarques sur le catalogue des œuvres
retouche de la bibliographie,
 migration de la discographie
29 avril 2009

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 16 Août, 2016 15:41

rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle