rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

 

 Bonis Mélanie

[Mel Bonis]

1858-1937

 

 

Né à àParis le 21 janvier1858 — morte à Sarcelles  le 18 mars 1937.

Elle reçoit ses premières leçons de piano à l'âge de 12 ans.

En 1876 elle est présentée à  César Franck qui la fait entrer au Conservatoire en 1877, où elle suit les cours d'harmonie avec Ernest Guiraud qui vient d'être nommé professeur,  et ceux d'accompagnement au de piano avec Auguste Bazille (1828-1891). Elle suit plus tard les cours de César Franck en auditeur libre.

En 1879, elle obtient les seconds Prix d'harmonie et d'accompagnement au piano ; en 1880 le premier Prix d'harmonie. La même année elle compose sa première oeuvre.

Dans la classe de chant elle rencontre Amédée Louis Hettich (1856-1937), qui se  donne les pseudonymes de Landely et d'A. Héler. Il sera journaliste musical, éditeur de musique, professeur de chant au conservatoire et connu pour sa collection de 140 Vocalises-Études (collection Hettich) de nombreux compositeurs, publiée en 14 cahiers en 1905. Il est aussi auteur de poèmes mis en musique par Georges Adolphe Hue (1858-1948). Mel Bonis mettra plusieurs de ses poèmes en musique

Sa famille s'oppose au mariage et la pousse à quitter le conservatoire en 1882.

Elle se marie en 1883 avec Albert Domange, un industriel de 25 ans son aîné dont elle a trois fils. Ils sont installés dans leur propriété de Sarcelles.

Elle rencontre de nouveau Amédée Louis Hettich, qui lui fait reprendre contact avec le monde musical. Ils ont une fille, Madeleine, née à Paris le 7 septembre 1899. En 1918, après la mort de son mari, elle accueille Madeleine chez elle.

Peu éditée de son vivant, peu jouée malgré les efforts qu'elles déploie dans les années 1900, elle laisse un volumineux catalogues dans presque tous les genres de musique avec plus de 300 œuvres.Elle est membre de la Société des compositeur, dont elle assure un temps le secrétariat.

Mel bonis

Bibliographie

GÉLIOT CHRISTINE, Mel Bonis : femme et compositeur, 1858-1937. C. Géliot, Les Alluets-le-Roi, 1998 [270 p.] ; « L'Univers musica l », L'Harmattan, Paris 2000 [284 p.]

Le site par ses petite fille, arrière petite fille et l'association Mel Bonis, http://www.mel-bonis.com/

Catalogue des œuvres dans le site Musica et Memoria
http://www.musimem.com/Mel_Bonis_catalogue.htm

Discographie

Musique française au féminin : Cinq compositrices.
Mel Bonis
Elsa Barraine
Claude Arrieu
Suzanne Giraud
Florentine Mulsant.
Ensemble Latitudes, Stéphanie Carne, clarinette.
1-5. Claude Arrieu, Quintette en ut (1955) — 6-8. Florentine Mulsant, Quatuor in Jubilo op. 22 (2002) — Mel Bonis, Suite dans le style ancien (1928, inédit) — Suzanne Giraud, Épisode en forme d'oubli (1989) — Elsa Barraine, Ouvrage de Dame (1937). Disques Triton, TRI 331136, 2005 [lire une présentation]

 

Jean-Marc Warszawski 2005
2007
Refonte du miroir de page et vérification des liens, 28 septembre 2013

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
Statistiques du site
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles etétudes
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie.org

Lundi 2 Février, 201516:22