bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte —— La musique instrumentale de Beethoven à Schubert.

La musique instrumentale d'Anton Diabelli (1781-1858)

Viennois, originaire de Salzbourg où il fut l’élève de Michael Haydn, Diabelli se fit une belle réputation comme professeur de piano et de guitare. Il fut aussi un compositeur extrêmement fécond, mais son nom n’est entré dans l’histoire qu’à deux titres : pour son petit thème de valse qui servit de base aux grandioses Variations Diabelli de Beethoven, et bien sûr pour son activité d’éditeur (il eut notamment le bon goût de publier un grand nombre de Lieder de Schubert). Si elle a survécu dans les écoles de musique à travers de nombreuses pages faciles pour piano à deux et quatre mains, sa production propre ne brille en général ni par l’inspiration, ni par l’originalité. Les curieux, et les plus indulgents, car beaucoup n’y verront comme notre ami Jeff qu’une agréable musique pour la sieste, pourront cependant se laisser tenter par telle ou telle des cinq « grandes » sérénades  qu’il écrivit pour flûte, alto et guitare. Outre l’attrait d’une distribution instrumentale peu courante, ils pourront constater qu’à Vienne, à cette époque, même sans  génie, on savait écrire de la musique.

Anton Diabelli, Grande sérénade, no 4, en majeur, opus 95, I. Andante, II. Menuetto, III. Rondo, par le Trio Diabelli.

 

plumeMichel Rusquet
3 juin 2020

© musicologie.org


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil.
☎ 06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910.

 

bouquetin

Samedi 6 Juin, 2020 2:08