bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte —— La musique instrumentale de Beethoven à Schubert.

La musique instrumentale de Franz Danzi (1763-1826)

Violoncelliste comme l’était son père, Danzi fut d’abord membre du fameux orchestre de Mannheim, puis, après avoir étudié la théorie avec l’abbé Vogler, il se fit rapidement un nom comme compositeur d’opéras. Tout en s’illustrant dans le domaine lyrique, il écrivit beaucoup de musique instrumentale, et notamment de la musique de chambre et des concertos qui font apparaître ce fervent admirateur de Mozart (par ailleurs proche de Weber) comme un grand spécialiste des vents.

À défaut de profondeur, et malgré une inventivité relativement limitée, il éblouit par sa capacité à exploiter de façon optimale les ressources instrumentales, et séduit en permanence par sa fraîcheur d’inspiration, par le charme et l’expressivité des épisodes cantabile, par la légèreté primesautière et l’humour pétillant qui habitent nombre de pages. On le vérifiera sans mal, et souvent avec plaisir, dans des œuvres telles que ses quatre concertos pour flûte, ses quatre concertos pour basson, sa symphonie concertante pour flûte et clarinette, son concertino pour clarinette et basson, ainsi que dans diverses œuvres de chambre comme sa Sonate pour cor et piano, ses quatuors avec basson, ses quintettes à vents ou encore son sextuor pour deux clarinettes, deux cors et deux bassons. Quelque part entre Mozart et Weber, voilà en tout cas un musicien dont la fréquentation procure des moments délectables.

Franz Danzi, Concerto pour flûte en mineur opus 31, III. Polacca, par James Galway et le Württembergisches Kammerorchester, sous la direction de Jorg Faerber.

 

Franz Danzi, Concerto pour basson en fa majeur, III. Polacca-Allegretto, par László Hara et l'orchestre de chambre Franz Liszt de Budapest, sous la direction d'Ervin Lukács.

 

Franz Danzi, Symphonie concertante, pour flûte et clarinette, en si bémol majeur, opus 41, par James Galway (flûte), Sabine Meyer (clarinette) et la Württembergisches Kammerorchester, sous la direction de Jorg Faerber.

 

Franz Danzi, Sonate pour cor et piano, en mi mineur, opus 44, I. Allegro, par Philip Fowke et Michael Thompson.

 

Franz Danzi, Quatuor avec basson, en mineur, opus 40, no 2, I. Allegretto, par Mauro Monguzzi, Gigino Maestri, Antonietta Anjos et Alfredo Riccardi.

 

Franz Danzi, Quintette à vents, en fa majeur, opus 68 no 2, I. Allegro, par Ensemble Wien-Berlin.

 

Franz Danzi, Sextuor pour vents, en mi bémol majeur, par le Consortium Classicum, sous la direcion de Diether Klöcker.

 

plumeMichel Rusquet
6 février 2020

© musicologie.org


À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil
☎ 06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

 

bouquetin

Dimanche 9 Février, 2020 14:15