musicologie

14 juin 2020 —— Jean-Marc Warszawski.

Raphaël Pidoux et l'Académie de l'Abbaye aux Dames dans les concertos de Haydn

Raphaël Pidoux, Jeune orchestre de l'Abbaye aux Dames de Saintes, concertos pour violoncelle de Joseph Haydn. Nomad Music 2019 (NMM 064).

Enregistré au Théâtre-Auditorium de Poitiers en septembre 2018.

Raphaël Pidoux est un violoncelliste renommé, qui s’est surtout fait remarquer au sein du trio Wanderer en de nombreuses tournées mondiales et une vingtaine d’enregistrements discographiques, mais également en d’autres compagnies de qualité.

Fils du violoncelliste Roland Pidoux, il est passé par la classe de Philippe Muller au Conservatoire national supérieur de Paris, auquel il succède depuis 2014. Il s’est perfectionné auprès de Janos Starker à la Jacobs school of music de Bloomington, Université d’Indiana et en Allemagne, à la Hochschule für Musik und Tanz Köln, auprès de Menahem Pressler et des membres du Quatuor Amadeus. En Allemagne il a décroché, en 1987,  le 3e Prix du Concours international Bach de Leipzig, et le 1er Prix du Concours international de musique de l'ARD München, avec le Trio Wanderer, concours qui ne sont pas de petites affaires.

Le Jeune orchestre de l’abbaye aux Dames (la cité musicale) de Saintes est une académie ouverte aux musiciens en début de carrière, et même diplômante, dans le cadre de la destruction de l’Université publique, il faut le dire, dans un partenariat avec l’Université de Poitiers. Quand on parle de musiciens en fin d’études ou en début de carrière, on parle aujourd’hui de musiciens de très haut niveau et déjà aguerris. Cette académie leur donne l’occasion de pratiquer en orchestre sur instruments d’époque et celle d’une réflexion collective, d'autant que cet enregistrement a été conçu sans chef d'orchestre.

Ces deux concertos sont aujourd’hui appréciés par les violoncellistes et le public. Sur les six concertos pour violoncelle composé par Haydn, ce sont là les deux seuls qui nous sont parvenus.

Le premier concerto en do majeur, dont les esquisses datent de 1765, a été composé alors que Joseph Franz Weigl était le seul violoncelliste de la chapelle du prince Esterházy, qui comptait en son sein des musiciens choisis parmi les meilleurs de leur temps. Son premier mouvement cite par deux fois un thème de la cantate Hob.XXIVa: 2, composée pour la fête du prince le 6 décembre 1763. La partition a été retrouvée en 1961 au château de Radenín, en Bohême.

On a longtemps douté de la paternité du  second concerto en majeur, de 1783. Des spécialistes montrèrent que bien de ses tournures ne pouvaient pas être de Haydn, on l’attribua souvent à Anton Kraft, premier violoncellisyte de la chapelle des Esterházy depuis 1778, un des plus grands maîtres du violoncelle de son temps. Le second  violoncelliste était, de 1780 à 1788, Valentino Bertoja. Mais on a retrouvé l’édition autographe en 1953, ce qui mit fin aux discussions et eut pour conséquence de réviser la tradition d’orchestration induite par les premières éditions, dès 1804.

Une vingtaine d’années séparent ces deux chefs-d’œuvre, ce qui pouvait se faire de mieux à cette époque, pour les meilleurs instrumentistes, des œuvres plutôt heureuses et fraîches, parfois pastorales, italianisante pour la première, avec des traits violonistiques à la Vivaldi (finale), maturité viennoise, pour le second.

Un enregistrement pétillant aux réponses immédiates chambristes.

 

 Jean-Marc Warszawski
14 juin
2020

© musicologie.org


musicologie.org
 rss

Jean-Marc Warszawski, ses précédents articles

Le duo Kakumoto-Houque : hommage en piano et violon au printemps et autres saisons —— Gautier Capuçon : générosité vorace ? —— Golin - Mourlas, le romantisme des Schumann à pleines mains —— La pianiste Margarita Höhenrieder rend visite à Clara et Robert Schumann.

Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale| Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

bouquetin

Dimanche 14 Juin, 2020 23:56