musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Pour l'amour du piano : les archives sonores du festival de Nohant

Archives du Festival de Nohant (i), Aldo Ciccolini, Nariya Nogi, Bruno Philippe, Tanguy de Williencourt, Jean-Paul Gasparian, Jérémie Moreau, œuvres de Chopin, Debussy, Grieg, Schumann, Rachmaninoff. Soupir Éditions 2017 (S 238).

14 avril 2017, par Jean-Marc Warszawski ——

Le Festival de Nohant, aujourd'hui dirigé par Yves Henry, a été créé sous l'impulsion d'Aldo Ciccolini en 1966.  Installé dans la Bergerie de la belle demeure familiale de George Sand, ce festival allie bien sûr littérature et musique. Celle de Chopin qui a séjourné en ce lieu tous les étés tant que dura sa relation amoureuse avec l'écrivaine y est à l'honneur, le piano y règne quasi sans partage.  De quelques soirées, puis à quelques week-ends musicaux, le festival programme aujourd'hui plus de 20 concerts chaque saison.

Ce festival a attiré de grands artistes : Elisabeth Schwatzkopf, Emil Guilels, Samson François, Yehudi Menuhin, Youri Egorov, et chez les comédiens, Pierre Fresnay ou Laurent Terzieff.

Depuis 1969, les concerts sont enregistrés, ce qui permet d'envisager, après remastering, de les publier. Le format choisi, pour le 50e anniversaire des concerts de Nohant, est deux Albums de deux cédés, l'un reproduisant le récital d'un artiste reconnu, l'autre les prestations de jeunes artistes (qui ont en général déjà un bon métier) invités à se produire à Nohant.

Pour le premier album, c'est le récital qu'Aldo Ciccoloni, fondateur du Festival, a donné en 2014, peu de temps avant sa disparition le 1er février 2015.  Il y interprète les Scènes d'enfants de Robert Schumann, la sonate en mi mineur d'Edvard Grieg, la sonate D 960 de Franz Schubert et la 5e Danza Española d'Enrique Granados. Parmi les jeunes, dont les noms apparaissent déjà dans les rubriques journalistiques spécialisées, Jérémie Moreau joue également (en 2014) les Scènes d'enfants, et Jean-Paul Gasparian, toujours de Schumann, la sonate opus 22, Bruno Philippe et Tanguy de Williencourt (en 2015) interprètent la sonate pour violoncelle et piano de Serguei Rachmaninov, et Naiya Nogi (2014), la polonaise brillante opus 22 de Chopin et la 11e étude pour piano de Claude Debussy.

Le second Album est consacré au  récital donné en 1982, par un météore mythique, Youri Egorov, mort en 1988 du SIDA à l'âge de 34 ans. Contrairement à ce que prétend le livret, il n'a pas une discographie rare, mais au contraire exceptionnellement abondante : il a enregistré un disque pratiquement tous les deux mois.

Archives du festival de Nohant (ii), Youri Egorov, Sergeï Redkin, Szczepan Kończa, œuvres de Beethoven, Chopin, Debussy, Schubert, Porkofiev. Soupir Éditions, 2017 (S 239).

Un Andante de Beethoven  (WoO 57) pour se mettre en oreilles, la sonate D 958 de Schubert, pour de mettre en doigts, les 12 études opus 10 de Frédéric Chopin, qui justifient le surnom de second Lipatti  que lui donna Jacques Lonchampt, après le récital qu'il donna l'année précédente à la Roque d'Anthéron. De la beauté, une  vie jaillissante, de l'intensité, de la pulsion, un rythme en permanence mouvant, doublant avec indépendance la cadence mesurée. Puis, pour se détendre, les Reflets dans l'eau et Feux d'artifice de Claude Debussy, dans une interprétation tout autant spéctaculaire.

Pour ce qui est des jeunes talents, Sergeï Redkin, 3e Prix Tchaïkovski en 1991, donne, en 2013, la sonate opus 84 de Sergueï Prokofiev, et enregistré en 2015, Szczepan Kończa dans un programme Chopin, essentiellement de Mazurkas.

Une importante édition, un enchantement pour la discothèque des amateurs de musique pianistique, belle pochette, bon livret, bonne mastérisation.

Youri Egorov, étude 12 en ut mineur (I, plage 17)

 

 

Jean-Marc Warszawski
14 avril 2017

 

CD I – Aldo Ciccolini

Robert Schumann, Scènes d'enfant, opus 15

Edvard Grieg, Sonate en mi mineur, opus 7

Franz Schubert, Sonate n° 21 en si♭majeur, D. 960

CD II

Jean-Paul Gasparian

Robert Schumann, Sonate no 2 en sol mineur, opus, 22

Nariya Nogi

Frédéric Chopin, Andante Spianato et grande polonaise brillante, opus, 22

Claude Debussy, Étude pour les arpèges composés

Bruno Philippe et Tanguy de Williencourt

Sergei Rachmaninov : Mouvement lent de la Sonate pour violoncelle et piano, opus, 19

jérémie Moreau

Robert Schumann, Scènes d'enfants, opus, 15

 

 

CD I, Youri Egorov, récital de 1982

L. V. Beethoven, Andante favori, WoO 87

Franz Schubert, Sonate en ut majeur, D. 958

Frédéric Chopin, 12 Etudes, opus, 10

CD II, Jeunes talents

Szczepan Kończal (2015), Frédéric Chopin :

Polonaise opus, 40 no 1 en la majeur

4 Mazurkas opus, 30

Nocturne opus, 48 no 2 en fa♯mineur

3 Mazurkas opus, 63

4 Mazurkas opus, 24

Sergei Redkin (2013)

Sergei Prokofiev, Sonate no 8, opus, 84

 

 

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles : Vaňhal et Beethoven par vents et pianoMacon, Genève, Aix-la-Chapelle, Marina Viotti Deux cycles de Lieder de Joseph Jachim Raff Le piano de Liszt avec ou sans orchestre par Sylvie CarbonelL'Astrée encède les cantates de Carlo Francesco CesariniSonates de Johannes Brahms et Alban Berg par Florian KrumpöckTous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
▉ Statistiques
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Samedi 13 Mai, 2017 15:19