bandeau texte

musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Bruno Tocanne, Sophia Domancich, Antoine Lang, Remi Gaudillat : « Sea Song(e)s »

Sea Song(e)s, Bruno Tocanne (batterie, percussions, direction artistique), Sophia Domancich (piano, Fender Rhodes), Rémi Gaudillat (trompette, bugle), Antoine Läng (voix, effets, claviers). Cristal records 2017 (CR 257).

9 octobre 2017, par Alain Lambert ——

Le duo Tocanne Gaudillat est souvent le noyau aventureux de relectures passionnantes, les poèmes de Neruda dans Canto de Multitudes [voir notre chronique], le « jazzpopéra » de Carla Bley Over The Hill [voir notre chronique],  avec le chanteur et claviériste Antoine Läng qu'on retrouve aussi sur ce nouveau projet.

Un superbe hommage à Robert Wyatt et à son Rock Bottom de 1974, sur lequel s'est penché récemment un petit livre de la collection Discogonie [voir notre chronique]. Sea Song, la chanson d'ouverture de ce disque culte du rock progressif, sert donc de base au quatuor pour « songer » et improviser sur huit titres, avant de la reprendre en final. Donc pas de réinterprétation de l'album, mais réinvention de son esprit plus de quarante ans après, avec des compositions nouvelles des trois et de leur complice, la pianiste Sophia Domancich, aussi au Fender Rhodes. 

Et des paroles de Marcel Kanche (Aimez-le, Nuit désarmées, I Danced) et de John Greaves (Back Where We Began) - car Wyatt est autant chansonneur que musicien (batterie, percussions, claviers...) - qui fonctionnent parfaitement grâce à la voix ample d'Antoine Läng, parfois  électronifiée, mais toujours prenante , même dans le cri de la danse chamanique, en duo avec la batterie, juste avant le ressac, où les voix synthétisées,  puis la trompette, se superposent au piano préparé en longues vagues lentes et calmes.

Les titres instrumentaux jouent sur l'homophonie et l'analogie musicale : C(arla) Song, Du clair au sombre, Sea Dance, Ressac... De longues méditations marines où les claviers, les effets vocaux, la trompette, la batterie s'emballent, murmurent, fluent et refluent entre les plages chantées. Jusqu'à la somptueuse reprise finale.

Un bel objet sonore de jazz progressif à découvrir en live au Forum Européen du Jazz de Saint-Étienne le 23 novembre et au Triton des Lilas, aux portes de Paris, le 9 décembre pour la sortie d'album.

 

Alain Lambert
9 octobre 2017

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles : Les jazz multiples du 5e Festival PAN !Les mélodies en noir et blanc d'Aldo RomanoM&T@L (Zampieri-Puybasset-David) : « Hurlant » en triples bulles !Adam Bałdych et Helge Lien trio : « Brothers », superbe et indispensableLeyla McCalla et Daga Dana aux Traversées TatihouThe Nordic Fiddlers Bloc, Altan et Ronan le Bars Group, au festival des Traversées Tatihou Yacir Rami 4tet à « Jazz dans les prés » pour un somptueux voyage musical en OrientPlus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos

▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Lundi 9 Octobre, 2017 23:58