bandeau texte

flux rss  mardi 5 avril 2016

Recherche dans musicologie.org

  ▉ Nouveaux livres
  ▉ Nouveaux cédés
  ▉ Petites annonces

▉ Biographies musicales
▉ Encyclopédie musicale
▉ Analyses musicales
▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales
L M M J V S D
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

Denis Truffaut, conseiller frontiste nous mortifie la musique de rire

Erik Satie, Par Paul Signac.

 

Erik Satie (1866-1925), né à Honfleur, qui éclusait à Montmartre et vivait dans une petite chambre au-dessus d'un café à Arcueil, d'où sont titre de Maître d'Arcueil, est passé de sa petite chambre et du cercle de la création novatrice de son temps à une renommée mondiale. Sa musique était admirée par Ravel, et il côtoyait la crème de la création, dont Cocteau ou Picasso. Cette année est celle du 150e anniversaire de sa naissance. La municipalité a donc prévu de marquer le coup, pas trop fort, max 50 000 euros. Comme le remarque un élu de la ville, les seuls touristes qui viennent à Arcueil le font pour Satie.

Mais Denis Truffaut, conseiller municipal frontiste, a certainement voulu remonter l'image lamentable en matière de culture collée à son parti. Il est donc allé lire un peu de la Wikipédia. Que n'a-t-il appris !

Erik Satie s'est fait réformer, il a été renvoyé du Conservatoire de musique, il a créé un thème où le motif musical est reproduit 840 fois. Pour lui, ce n'est pas un exemple à célébrer, et il refuse « que l'argent public serve à honorer un membre du Parti communiste alcoolique » (c'est Satie qui levait le coude, pas le Parti communiste). Selon l'élu, Satie est hypocrite, un lâche, un médiocre, un illuminé. Enfin était.

Certes il y a du vrai sur les bords, mais il semble, que cet élu qui ne l'est pas du ciel, est passé à côté de l'essentiel, même si c'est un peu par la faute de la Wikipédia. Et même aussi sur l'anecdotique, car membre du Parti communiste, ayant un peu écrit dans l'Humanité, mais trouvant que ses camarades bolchéviques ne faisaient souvent pas mieux que les bourgeois, il faisait le bien autour de lui, pas seulement en enrichissant les débits de boisson, mais aussi en collectant ou en organisant des sorties pour les enfants défavorisés de sa ville.

Satie avait la plaisanterie et l'ironie développées, cachant certainement bien des aigreurs, il aurait certainement rigolé à gorge déployée pour cette saillie surréaliste, voire dadaïo-désprogienne.

L'érudit frontiste ne wiki-sait pas que Satie était était ami avec Jean-Cocteau... un...une.... L'horreur quoi !

Biographie d'Erik Satie

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts

▉ À propos

▉ S'abonner au bulletin

▉ Collaborations éditoriales

▉ Cours de musique

▉ Téléchargements

▉ Soutenir musicologie.org

▉ Colloques & conférences

▉ Universités en France

 

rectangle_actu rectanglerectangle rectangle

© musicologie.org 2016

truite

Mercredi 6 Avril, 2016 15:09