À propos du site

S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale


proposer un texte      s'abonner au bulletin      retour à l'index par auteurs

 HUMBERTCLAUDE ÉRIC (dir.),
Pierre Souvtchinski : cahiers d'études.

 

HUMBERTCLAUDE ÉRIC (dir.),
Pierre Souvtchinski : cahiers d'études.
L'Harmattan, Paris 2006
[238 p. ; ISBN 2-296-01208-6 ; 21 €]

Plusieurs chercheurs viennent d'exploiter - pour la première fois - les archives disponibles sur Pierre Souvtchinski. Trois d'entre eux ont accepté de livrer le fruit de leurs recherches. Ils se nomment : Konrad Walterskirchen (Autriche), Elena Poldiaeva (Russie) et Serge Glebov (USA).

Walterskirchen a rédigé la biographie de Souvtchinski (jusqu'en 1760). Poldiaeva a commenté les lettres qu'il reçut de Prokofiev (1920-1938), là où est effleuré le scénario d'opéra de Souvtchinski, Le Soleil Humain (un projet qui aboutira - osons-le - à l'émerveillement de Boulez lorsque Souvtchinski définira dans les années 50 le mot-fantôme « pour cristalliser un certain rapport de l'énoncé poétique et du texte musical »). Quant à Glebov, il a problématisé le cadre historico-idéologique de l'apparition de Souvtchinski en 1920, installant une génération, notamment son questionnement de la modernité. Les contributions de ces chercheurs sont inédites.

Pierre Souvtchinski a porté en lui un temps fulgurant, reconnaissant en une personne, un événement, une doctrine ou une tradition, une matérialisation possible de ses vues sur la création. Evidence spontanée aussi fugace dans son être-au-réel que le musical dans son être-au-temps, il épousa son siècle tout en détenant le pouvoir énigmatique de rester inconnu du grand public.

Éric HUMBERTCLAUDE, organiste né en 1961, a écrit sur les œuvres de Tristan Murail, Pierre Boulez, ainsi que sur les écrits de Pierre Souvtchinski. Il a élargi ces recherches à la créativité gestuelle de Federico Gualdi (Venise, xvif s.)y Melech Hultazob (Allemagne du nord, XVIIIe s.) et de Johann August Starck (Kônigsberg, XVIIIe s.).

©Références / Musicologie.org 2007