Mathieu Guillien : La techno minimale

 

la techno minimale

Guillien Mathieu, La Techno Minimale. « Musiques populaires actuelles / amplifiées », Ædam musicæ, Château-Gontier 2014 [272 p. ; ISBN 978-2-919046-12-6 ; 22 €]

 

2 mai 2014, par Alain Lambert ——

Mathieu Guillien, pianiste et docteur en musicologie, enseigne l'histoire des musiques électroniques à l'Université Paris III Sorbonne-Nouvelle.

Son livre sur la techno minimale, très touffu (quelques sous titres auraient été bienvenus) introduit d'abord la question du minimalisme en art et en musique, avec une première partie très intéressante consacrée à La Monte Young, Terry Riley, Steve Reich... et la problématique du rythme.

Puis ses conséquences sur la musique populaire électronique, la techno, en seconde partie, avec Kraftwerk comme passeur entre les musiques savantes et les musiciens « afrofuturistes » de Détroit. Enfin le duo berlinois Basic Channel comme continuité européenne...

Avec une  bibliographie, une filmographie, une discographie entre 1977 (Trans Europa Express de Kraftwerk) et 2007. Et un glossaire.

Un ouvrage très pointu, non destiné aux seuls spécialistes, mais à tous les curieux de l'histoire de la musique d'aujourd'hui.

L'auteur précise lui même son propos en 4e de couverture, et sur le site de l'éditeur où les 20 premières pages sont données à lire.

Si nous sommes aujourd'hui libérés de la spoliation « minimale » des années 2000, celle-ci n'a malheureusement pas conduit à la redécouverte des origines de cette esthétique ; elle a plutôt démontré que la musique électronique populaire de danse a fait la boucle d'elle-même et, preuve paradoxale de sa maturité, qu'elle entre dans une phase de retours cycliques. Cet oubli contemporain prouve aussi qu'il est toujours nécessaire de rappeler l'histoire de cette musique, dont la chronologie ne demande qu'à être affinée : plus cette histoire sera précisément connue et mieux ses grandes lignes s'inscriront dans le savoir collectif.

C'est en multipliant ce type d'approches spécifiques et l'exploration de ces cas particuliers, hors du commun, que la spécificité musicale de la techno pourra enfin être appréhendée dans toute sa réalité artistique. Pour que la tradition de la musique techno ne devienne pas un sillon fermé.

 

plume Alain Lambert
2 mai 2014

À propos      S'abonner au bulletin   Liste musicologie.org   Collaborations éditoriales 


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie

Mardi 25 Novembre, 2014 21:01

musicologie.org

Les derniers articles
d'Alain Lambert