Thierry Mariétan : « Krisis »

 

Krisis

Krisis. Thierry Mariétan (contrebasse), Alexandra Grimal (saxophone ténor), Karsten Hochapfel (violoncelle et guitare portuguaise), Paul Wacrenier (piano). Petit Label 2014 (PL 040)

11 mars 2014, par Alain Lambert ——

Quarantième cédé de la collection kraft, ce début d'année est important pour le Petit Label qui fête ses dix ans le 28 mars au théâtre des Cordes à Caen dans le cadre de Focus Jazz, et espère continuer sur  sa lancée.

Ce quarantième rugissant, Krisis, est un très beau disque de personnalités déjà bien reconnues dans le paysage jazz hexagonal. Thierry Mariétan contrebasse, guitare et compositions sur huit titres, Alexandra Grimal saxophones ténor et soprano, Paul Wacrenier piano et compositions sur trois titres et Karsten Hochapfel violoncelle, guitare portugaise.

Une intro survoltée en hommage à Van Gogh, Nuit étoilée. Mais le thème suivant, As if, du pianiste, répétitif et fugué, permet de sortir de la crise sonore  par le jeu  des deux archets et du sax, sans une once d'improvisation.

Et tout le disque oscille entre free, modal et atonal dans une longue suite équilibrée, alternant les moments libres et ceux très écrits, qui se clôt par la reprise de Nuit étoilée.

Le texte de présentation du groupe annonce comme grandes références Brahms, Maessien, Jimi Giuffre et Cecil Taylor. Un beau quatuor éclectique dont les influences sont parfaitement maîtrisées tout au long du disque, à travers des titres tous très imagés, particulièrement A séminole dance band, qui nous transporte dans un entêtant Pow Wow, avant de céder la place à Apocalypsos, proche de la musique contemporaine. Ou Confession d'un arbre, profond solo de contrebasse entre deux pièces d'ensemble, Synchronicity et La danse du kriss (toutes deux du pianiste).

Le jeu complémentaire entre contrebasse et violoncelle, souvent doublé par le très beau son au sax  d'Alexandra Grimal, et environné par le piano subtil de Paul Wacrenier, est très prenant. Il arrive parfois que Thierry Mariétan, délaisse sa basse, pour improviser à la guitare. Ou que  Karsten Hochapfel  ajoute le son un peu frêle d'une guitare portugaise.

Des climats envoûtants et une belle élégance des quatre musiciens, un univers à  réécouter et explorer sans modération.

On peut écouter des extraits sur le site du Petit Label

 

plume Alain Lambert
11 mars 2014

À propos      S'abonner au bulletin   Liste musicologie.org   Collaborations éditoriales 


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie

Jeudi 13 Mars, 2014 2:25

musicologie.org

Les derniers articles
d'Alain Lambert