S'abonner au bulletin

 

François Chesnel – Thierry Lhiver   « Japanese Song »

 

Par Alain Lambert

 

Japanese Song

François Chesnel–Thierry Lhiver, Japanese Song. Bruit Chic 001 (2013).

Enregistré par Isaac Azoulay les 19 et 20 juillet 2012 à la Maison de la Musique d'Hérouville Saint-Clair (invité : Yoann Loustalot (trompette) dans Azalea.

Deux musiciens caennais impliqués dans de nombreux projets à quatre ou cinq le plus souvent (voir nos chroniques du « Love Song Quintet » ou du « Kurt Weil Projec »), en région et ailleurs, tous deux enseignants le jazz au Conservatoire de Caen.

Voici cependant un disque en duo, piano et trombone, où tout va (presque) par deux :

les compositions  de chacun des musiciens, Japanese song et La Tristesse du roi, pour l'un, For T. et Rimbaud le fils pour l'autre ; celles des pianistes convoqués : Thelonius Monk avec Eronel et Duke Ellington avec Azalea ; comme celles des bassistes ( pour la gravité de l'instrument) : Charlie Haden avec First Song et Dave Holland avec Not For Nothing.

Pourquoi presque ? Parce que le trompettiste Yoann Loustalot se joint joliment au duo sur Azalea. Et cinq interludes, plus ou moins courts, viennent s'intercaler dans cette architecture duelle, et même la clore après deux minutes de silence sans doute dédiées au(x) mystérieu(x) grand(s) absent(s). Une touche d'improvisation libre au milieu de morceaux classiques et mélodiques. Pourquoi pas ? Mais Misterioso en 19 secondes ? Mystère, mystère, mystère, mystère...

Pour le reste de l'album, c'est à dire l'essentiel, du plaisir à l'état pur, réentendre les anciens et magnifiques thèmes, ou découvrir les nouveaux dans la plénitude d'un superbe duo, où chacun est le juste complément de l'autre, dans l'ampleur des timbres, dans l'exposition sensible des thèmes et des variations improvisées, même si le pianiste est plus présent dans le travail rythmique, allant jusqu'à jouer sur les cordes étouffées pour en multiplier les effets (Mystère, mystère ; For T ; Not For Nothing).

L'énigme, le vrai mystère en fait, c'est pourquoi un tel duo ne se produit pas plus souvent, dans son  évidente simplicité, qui n'est sans doute qu'apparente. Cet enregistrement décontracté, réalisé « comme à la maison »,  devrait lui permettre de l'affirmer haut et fort, mais tout en nuances aussi.

Enregistré par Isaac Azoulay à la Maison de la Musique à Hérouville St Clair en juillet 2012.

Voir sur le site du nouveau label Bruit Chic.

 

Alain Lambert

 

1 Japanese song (F. Chesnel)
2 Mystère (F. Chesnel/T. Lhiver)
3 First Song (C. Haden)
4 Mystère Mystère (F. Chesnel/T. Lhiver)
5 Eronel (T. Monk)
6 Misterioso (T. Monk)
7 For T. (T. Lhiver)
8 Not For Nothing (D. Holland)
9 Le Crépuscule du Nénuphar (T. Lhiver)
10 Azalea (D. Ellington)
11 Mystère Mystère Mystère (F. Chesnel/T. Lhiver)
12 La Tristesse du Roi (F. Chesnel)

À propos      S'abonner au bulletin   Liste musicologie.org   Collaborations éditoriales    


Références / musicologie.org 2012

 

musicologie.org

Les derniers articles
d'Alain Lambert

 

 

 

rectangle

rectangle

rectangle