Dicked La classe funky au Cargö

 

 

 Caen, 25 février 2014, par Alain Lambert —— 

Le Club du Cargö était plein hier, jeunes et moins jeunes prêts à appareiller pour plus de deux heures de traversée groovy. Le son est puissant et équilibré juste comme il faut. La basse de Thomas Planque et la batterie de Thomas Guivarch, sont bien présentes et soutiennent sans faillir le rythme inlassable et binaire du quintette.

Dicked jazzDicked Jazz qu Cargö de Caen. Photographie © © Christian Mariette.

La guitare, le trombone et l'orgue Hammond annoncent les thèmes dans une parfaite complémentarité des timbres qui fait parfois un peu penser au Jaco Pastorius Big band, avant de laisser la place aux impros, entre les riffs.

Mon collègue photographe, que je remercie grandement, trouve que le guitariste, Pierre Lamy, peut mouliner des heures à partir du même plan de base, mais il sait en jouer aussi, en décalant et variant avec aisance. Il sait sonner aussi jazz  quand il veut.

L'organiste,Timothée Bakoglu, plus rarement au piano électrique ou au synthé, s'amuse comme un fou, avec de grandes envolées, et pas mal de citations aussi.

Pierre lamyPierre Lamy. Photographie © Christian Mariette.

Vincent Aubert, non prévu au départ, « trombone funky » en personne, est impressionnant de présence et de son, pédale wah wah ou pas. Dans le morceau Calvados repris du tromboniste suédois Nils Langren, après une belle intro à l'orgue, il entrecoupe son solo d'une improvisation dans une sorte de grosse conque, qu'il doit tremper dans un bac toutes les deux minutes, au son plus étouffé, mais tout aussi maîtrisé. L'ancêtre oublié de son instrument à coulisse.

Des compos, des reprises, Joshua Redman, Herbie Hancock Rock It et bien d'autres, ça balance bien.

Pour le bœuf final, inhabituel au Cargö visiblement, toute une troupe de musicos (guitare, batterie, saxs, trompette, clavier...) et sur deux des trois morceaux, Superstition et I feel so good, un chanteur avec une voix soul, ample, remarquable, Samy Hamond. Que du bon donc.

Timothé Bakoglu Thimothé Bakoglu. Photographie © Christian Mariette.

Pas grand-chose à annoncer de tous ces musiciens, et quand on tape Dicked jazz sur Internet, on risque d'être surpris.

Quand même, à Jazz Sous Les Pommiers, Vincent Aubert dirigera un Utah Beach Band le 25 mai dans le cadre du dimanche en fanfares. Voir le programme bientôt en ligne !

Quant à  la programmation jazz du Théâtre de Caen, elle va être très intensive pendant Focus Jazz entre mi-mars et mi-avril ( JB Culot/Dave Liebman quintet, Roberto Fonseca, Daniel Zimmermann quartet).

Vincent AubertVincent Aubert. Photographie © Christian Mariette.

Mais dès ce samedi 1er mars, concert gratuit avec le Jean Philippe Viret trio à l'EPSM à 17h.

Voir le site du Théâtre de Caen

Voir le site de Focus Jazz.

 

plume Alain Lambert
25 février 2014

À propos      S'abonner au bulletin   Liste musicologie.org   Collaborations éditoriales 


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie

Jeudi 27 Février, 2014 18:00

musicologie.org

Les derniers articles
d'Alain Lambert