S'abonner au bulletin

 

Marc-Antoine Charpentier
Musiques pour les comédies de Molière

musiques pour les comédies de Molière

 

Marc-Antoine Charpentier, Musiques pour les comédies de Molière. La Simphonie du Marais (Hugo Reyne). Musiques à la Chabotterie 2011.

Enregistré en hiver 2011, au Conservatoire intercommunal de musique des Olonnes (Les Sables-d'Olonne).

Ce 9e volume de la collection « Musiques à la Chabotterie » est consacré aux compositions de Marc-Antoine Charpentier pour les comédies de Molière par les musiciens de la Simphonie du Marais et les Solistes du Marais, sous la direction d'Hugo Reyne.

En 1672, fâché avec Lully, Molière s'adresse à Marc-Antoine Charpentier, alors au service de Marie de Lorraine (Mademoiselle de Guise) et d'Élisabeth d'Orléans (Madame de Guise), pour composer ses musiques de scène, et remplacer celles de Lully.

Formidable compositeur de musique liturgique, Charpentier est également un compositeur d'opéras et de théâtre, et s'adapte parfaitement à la verve comique des pièces de Molière, avec ses cris d'animaux, ses bastonnades, ses sérénades grotesques, ses parodies italiennes.

Molière et Charpentier renouvellent la comédie-ballet, malgré les restrictions que leur impose le système des privilèges (longueur des parties chantées, nombre d'instruments...), au profit de l'Académie royale de musique.

Le Malade imaginaire est créé le 10 février 1673. Molière meurt au cours de la quatrième représentation.

Ce programme a été mis en scène, avec un titre évoquant ce fâcheux événement qui mit fin à cette courte, mais si fructueuse collaboration, « La dernière sérénade de Molière ».

Puisant dans les modifications successives que Charpentier dut porter à ses partitions, Hugo Reyne et la Simphonie du Marais nous offrent ici de nombreuses pages inédites.

Le « bonus », et le « bêtisier », les ratages, réels ou intentionnels, en imitation aux génériques des comédies américaines (créant une intimité « people » avec le spectateur) n'étaient pas nécessaires à ce CD qui, malgré le manque d'images, est suffisamment réjouissant et bouffon.


Amants aux cheveux gris (plage 8)

 

1. Le dépit amoureux.

2. La comtesse d'Escarbagnas.

3-17. Le Mariage forcé.

18-33. Le malade imaginaire

34-38. Le Sicilien

39. Bonus : Les fous divertissants (sur un livret de Raymond Poisson, 1680)

40-42 Bêtisier (L'âge de Sganarelle ; La Bastonnade du philosophe ; Les Chats bottés).

jmw
13 mars 2012


Références / musicologie.org 2012

À propos du site

S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Coursd'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale